Smartphones Xiaomi : Office et Skype préinstallés en partenariat avec Microsoft

Bien qu’il ait plus ou moins abandonné ses propres appareils, Microsoft continue de grandir silencieusement dans le secteur Android. Son nouveau partenariat en date, signé avec Xiaomi, lui permettra d’installer Office et Skype directement sur tous les téléphones du chinois.

Le marché des smartphones subit des transformations subtiles ces derniers temps mais risquant bien d’en changer le visage au cours des prochaines années. Non, Samsung ne chute toujours pas de son trône et Apple continue bien évidemment de prendre de belles marges sur des utilisateurs tant acquis à sa cause qu’ils en oublient de faire marcher la concurrence.

Au-delà des oligopoles, c’est un autre acteur qui réussit à se faufiler entre les mailles du filet. Celui que l’on n’attendait pas vraiment, alors qu’il a annoncé fermer sa division Windows Mobile. Vous l’avez compris : il s’agit de Microsoft.

Xiaomi, par le biais de son représentant Hugo Barra, vient en effet d’annoncer que son partenariat avec le développeur américain s’approfondissait aujourd’hui.

Ainsi, Office et Skype seront installés de base sur les téléphones de la marque à compter de ce jour. Les modèles existants sont eux aussi dans la boucle : le Xiaomi Mi5, Mi Max, Mi4S, le Redmi Note 3 et Redmi 3 sont tous concernés avant les futurs modèles de l’entreprise.

Pour le développeur, c’est avant tout l’occasion de se placer sur les marchés chinois et indiens, sur lesquels le constructeur est très présent. Mais c’est aussi le même mouvement qui le fait conquérir Android pas à pas.

Après avoir signé le même partenariat avec Cyanogen Inc, ses futurs MOD incluant déjà Skype en fer de lance, Microsoft montre sa volonté d’asseoir un nouveau type de domination sur les systèmes d’exploitation mobiles. Non plus par la concurrence directe, mais l’infiltration discrète et sournoise de son univers d’application.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Dexxon Vigic

    Bref, on y ajoute des bloatwares !