Smartphones subventionnés : l’UFC-Que Choisir demande à Orange, Bouygues et SFR de rembourser leurs clients !

Maj. le 14 mars 2018 à 13 h 13 min

L’UFC-Que Choisir veut que Orange, SFR et Bouygues remboursent les clients engagés dans un forfait avec smartphone subventionné.  L’association de consommateurs a en effet annoncé son intention d’identifier les cas où un client a finalement payé son mobile plus cher et s’est retrouvé dans une situation de crédit. Dans quels cas pourriez-vous être remboursé par votre opérateur ?

orange bouygues SFR

Ce 7 mars 2018, la Cour de Cassation a donné raison à Free au sujet des au sujet des smartphones subventionnés. Selon l’institution, les offres forfait+smartphone moins cher peuvent être assimilées à des opérations de crédit. Certaines règles doivent donc être respectées par les opérateurs qui proposent ces offres. Orange, SFR et Bouygues Télécom ne pourront donc plus proposer des forfaits avec étalement du paiement du smartphone. Dans un communiqué, Free se félicite de cette victoire et espère récupérer les 17 millions d’abonnés engagés dans ces offres. 

Smartphones subventionnés : UFC-Que Choisir ne conseille pas de résilier votre abonnement

Comme l’explique Antoine Autier, le responsable adjoint des études d’UFC-Que Choisir, à nos confrères du Parisien, « la Cour estime que si vous payez plus cher votre smartphone en le réglant de façon échelonnée, c’est que votre opérateur vous a octroyé un crédit. Il doit alors appliquer la réglementation sur le crédit à la consommation ». La décision de la Cour ne rend cependant pas les abonnements en cour obsolètes. « On ne conseille pas de résilier » précise-t-il.

Si vous avez souscrit à une offre avec smartphone subventionné, votre opérateur pourrait devoir vous rembourser un éventuel surcoût. « On va se rapprocher des opérateurs pour trouver avec eux une solution afin qu’ils offrent une compensation aux clients engagés lésés » explique Antoine Autier.  » Il faudra détecter les cas où le paiement sur plusieurs mois s’est traduit par un surcoût pour le consommateur, ce qui relève alors clairement du crédit » souligne le responsable.

Pour l’UFC-Que Choisir, il s’agit surtout d’identifier les cas où un utilisateur s’est retrouvé dans une situation de crédit. Toutes les offres avec smartphone subventionné ne corresponde en effet pas à cette définition.Si l’association ne se déclare pas opposée aux abonnements avec smartphone subventionné, elle a tenu une nouvelle fois à rappeler les inconvénients de cette formule.

« Si la qualité du réseau ne lui convient pas, l’abonné engagé ne peut pas changer d’opérateur » souligne Antoine Autier. « Selon une étude que nous avions faite en 2014 cet abonné en question paye son mobile 50 % plus cher ! » prévient le responsable, pour qui il est plus rentable de s’offrir un smartphone nu qu’opter pour un mobile subventionné. Si SFR n’a pas encore souhaité s’exprimer, Orange et Bouygues estiment que la décision de la Cour au sujet des smartphones subventionné ne les concerne pas. Et vous, que pensez-vous de ce genre de forfait ?

Réagissez à cet article !
  • Djib

    Vous croyez vraiment que Orange SFR et BT vont rembourser les clients qui on pris des smartphones subventionné ? MDR Jamais de la vie.

    • Kage

      Peut être pas ce qui ont déjà souscrire mais possible qu’il modifient leur CGV pour instaurer ce systeme. C’est vrai que c’est quand même abusé ce crédit à la conso déguisé

      • phiphibidon

        la plupart des personnes qui on recourt a cette pratique savent dés le départ qui vont payer leurs phone plus chère, et ils sont d accord vu qu ils signe un contrat

        • Mathieu

          Ça revient pas forcément plus cher à chaque fois.
          Il y a quelques années j’avais pris un Lumia chez SFR subventionné avec forfait et engagement de 24 mois.
          Quand j’avais fait le calcul avec en tenant compte du prix subventionné du mobile + les 10€/mois supplémentaires pendant 24 mois du forfait par rapport à son équivalent sans mobile + le surcout du mobile de 8€/mois pendant 24 mois, ça me revenait 72€ moins cher que le mobile seul nu. Ça m’arrangeait aussi d’étaler en parti le paiement sur 24 mois de cette manière car j’étais étudiant et ne pouvait m’offrir le mobile en une fois (ni même en 3 ou 10 fois) et en passant par un crédit à la conso ça me serait revenu encore plus cher que le prix seul nu.
          Il faut juste faire le calcul, parfois c’est avantageux, parfois ça ne l’est pas. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un crédit déguisé et qu’il faut se plier aux règles de ce type de crédit.

          • AD MIN

            Exactement. C’est ce que je fait depuis 2/3 ans. Je prend un mobile en abonnement mais avec un changement de forfait 6 mois après et 7ieme mois portabilité ailleurs je gagné/gagne minimum 80€ par smartphone. Mais la j’ai vu que Orange (seul avec qui l’avantage est possible selon mes calculs) fait payé le changement de forfait plus cher qu’avant des le 6ieme mois. Donc sa revient un peu plus cher en abonnement actuellement.

          • Michael

            Moi, c’est exactement ce que j’ai voulais faire sauf que BT me réclame plus de 400€ de frais de résiliation (résiliation forfait, paiement échelonné du téléphone restant)… pour une portabilité

          • tony

            c est avantageux sur les HDG, par contre sur les smartphones de base……
            je prefere avoir du HDG perso, donc je prefere avec subvention, au bout d un an je baise le forfait

      • Djib

        C’est un crédit conso déguisé y’a aucun doute , je préfère faire un vrai crédit conso en magasin que prendre un forfait au moins je peu vraiment dissocier de ce que je paie tout les mois. Mais ce qui concerne les opérateurs concerner a mon avis il on du faire une close sur ce sujet mais vu que les gens en générale ne lisent pas les closes donc ils et elles ce feront avoir .

    • florian Bayard

      Perso, j’y crois pas non plus

      • Djib

        Pareil

  • Sandy Salaun

    C’est plus rentable de s’offrir un mobile nu mais c’est aussi une grosse somme à sortir en une seule fois et beaucoup ne peuvent pas se le permettre. Evidemment, quand on a un peu de jugeote, acheter un tél 800 boules quand on est au smic est une belle et grosse connerie, même à crédit…mais ça, c’est une autre histoire ^^

    • crachoveride

      Exact, et certains comme Free mobile par exemple propose de payer le téléphone 4 fois sans frais.

      • tony

        meme 4 fois ca fait encore chere pour un smartphone a 850 boules
        En subventionné tu paye ds les 200 euro, et tu peux baisser ton forfait apres 12 mois, dc faut calculer, et faut tenir compte des option…….

  • Baynen

    Jai fait de bonnes affaires
    Avec les smartphone subventionner
    Free a tous bousillé
    1 euro le s2 avec forfait 29 euro sur 12
    Mois elle ou l’arnaque
    S5 199 euro 350 de rembourser
    Forfait 25 euro sur 24 mois
    Résilier après 12 mois 75 euro de frais
    De résiliation

    • Jean Michel Andrieux

      BJR SA FAIT 17 ANS QUE JE SUIS CHEZ BOUYGUES TÉLÉCOM MON S 8 PLUS ME REVIENT À 445 EUROS AU BOUT DE 24 MOIS SI JE L AVAIS ACHETE NU IL ME SERAIS REVENU À 9OO EURO J’ESTIME QUE SUIS LARGEMENT GAGNANT IL N Y A PAS D ARNAQUE IL EST HORS DE QUESTION QUE FREE ME RECUPERE JE RESTE CHEZ BOUYGUES TELECOM

      • TooFoo

        Tu as cassé la touche shift de ton clavier ?

  • scorpion perso

    Bonjour, un smartphone en location chez free rentre t’il dans ces criteres ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile : un bug empêche le Galaxy A8 de passer un appel

Un bug empêche les abonnés Free Mobile de téléphoner avec leur Galaxy A8 lorsqu’il est connecté en 4G. Sur les forums et les réseaux sociaux, les témoignages d’utilisateurs se multiplient depuis le mois de février 2018. Pour Samsung, le problème…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.