Smartphones : bientôt des batteries qui se rechargent en seulement quelques secondes

Oui, vous avez bien lu ! Un bande de chercheurs du très prestigieux Drexel College of Engineering ont fait une découverte essentielle dans le domaine de la recherche sur les batteries du futur. Grâce à un nouveau procédé basé sur la nanotechnologie, ceux-ci sont en effet capables de recharger une batterie en seulement quelques secondes. Fini les heures d’attentes scotchés à une prise murale ! Comment ça marche au juste ?

batteries nano recharge

Afin de découvrir au plus vite les batteries du futur et d’en faire profiter nos smartphones, de nombreuses équipes de chercheurs s’activent aux quatre coins du globe. Récemment, une bande de chercheurs de l’Université de Washington ont mené de nombreux tests concluants sur un concept de smartphone dénué de batterie. L’appareil est en effet parvenu à passer des appels sur Skype sans source d’énergie apparente.

Alors que nous attendons encore la fin des batteries au lithium pour 2019, un groupe de chercheurs de l’Université d’Ingénierie de Drexel en Pennsylvanie travaillent sur un nouveau nanomatériel capable de recharger une batterie en seulement quelques secondes… Où en est le projet au juste ? Comment fonctionne cette technologie ?

Rechargez vos batteries grâce à la nanotechnologie

Grâce au MXene, une toute nouvelle nanotechnologie, les chercheurs de Drexel sont parvenus à élaborer des électrodes qui optimisent la charge d’une batterie chimique. L’appareil est constitué de deux structures en oxyde de métal mais aussi de beaucoup d’hydrogel afin d’augmenter la vélocité des ions. Résultat : plus la batterie se charge, plus elle se charge vite !

Ces électrodes sont capables de se recharger en seulement quelques millièmes de seconde. Comme l’explique Maria Lukatskaya, une des membres de l’équipe en charge du projet :

Nos électrodes ont atteint leur objectif en permettant la recharge de batteries en seulement quelques millièmes de seconde.

Navré de devoir tempérer aussi brutalement vos espérances : il risque de falloir encore des années avant de pouvoir lancer la production en masse de cette nouvelle technologie et de pouvoir la commercialiser. Inutile de le préciser, les électrodes au MXene risquent d’être utiles à de nombreux produits comme les smartphones mais aussi les voitures électriques. 

En attendant, il vaut mieux prendre soin de la batterie de nos téléphones mobile et ne pas croire ces 5 mythes véhiculés à son sujet.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Batterie : quel smartphone consomme le moins d’énergie ?

Quel smartphone (Android et iOS confondus) consomme le moins d’énergie ? La taille de la batterie d’un appareil ne fait pas tout. L’optimisation logicielle des constructeurs fait parfois la différence entre un monstre dans le domaine de l’autonomie et un…