Le smartphone n’a aucun impact négatif sur votre enfant, c’est inutile de le priver !

Comme tout bon parent qui se respecte, vous vous inquiétez si votre enfant passe sa journée scotché sur son écran d’ordinateur, sur son smartphone ou sur sa nouvelle tablette ? Vous ne devriez pas vous en faire : selon une nouvelle étude menée par les chercheurs de l’Université d’Oxford, l’utilisation intensive d’écrans ne nuit en rien à l’équilibre de notre progéniture. Quels sont les constats tirés par cette étude ? 

smartphones enfants

Chaque semaine, une nouvelle étude vient accuser les nouvelles technologies de tous les maux possibles. Les smartphones et les tablettes seraient néfastes pour la santé de nos enfants, et augmenteraient les risques d’obésité. Le téléphone portable serait aussi un grave danger pour les oreilles de nos chères têtes blondes. Il est de notoriété publique qu’il faut à tout prix éloigner les enfants et les adolescents de leurs smartphones. En France, le gouvernement vient d’ailleurs de promulguer une nouvelle réglementation pour interdire le smartphone dans les écoles. Pourtant, le smartphone n’est peut-être finalement pas la bête noire à laquelle nous nous attendions…

Smartphones et enfants : aucun impact sur leur équilibre psychologique, selon une nouvelle étude d’Oxford !

Après un sondage mené auprès de 20 000 parents d’enfants âgés de 2 à 5 ans, les chercheurs de l’Université d’Oxford se sont rendus compte que limiter l’usage des nouvelles technologies aux enfants n’a aucun impact sur leur développement psychologique. Bref, si vous régulez avec attention l’usage du smartphone chez votre enfant, ça ne sert donc à … rien.

L’étude analyse aussi les différences entre les enfants qui n’ont droit qu’à 2 heures de nouvelles technologies par jour, et ceux qui y ont un accès illimité. Verdict : rien ne diffère. L’équilibre émotionnel de tous les enfants de l’étude ne varie pas en fonction de son accès au smartphone, à la tablette ou à un ordinateur.

Plus étonnant encore, arrivés à l’adolescence, un usage supérieur à la moyenne des nouvelles technologies garantirait finalement le bien-être émotionnel et psychologique de nos enfants. L’étude précise bien que les excès restent dangereux pour l’enfant mais seulement en cas de graves abus. Si votre adolescent a tendance à se servir énormément de son smartphone mais qu’il ne franchit pas certains seuils, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Selon l’étude et selon un sondage mené par une marque de jouets américaine, ce sont les parents qui ont plutôt tendance à ressentir un mal-être si leur enfant ne quitte pas son smartphone ou sa tablette. 62% des parents interrogés préféreraient que leur progéniture joue dehors plutôt que sur une console de jeux vidéo. Pire, selon l’étude, plus un enfant passe du temps sur son smartphone, plus ses parents vont paniquer !

Les constats tirés de cette étude ne concernent que l’équilibre psychologique. Dans tous les cas, le manque d’exercice physique induit par les nouvelles technologies reste néfaste pour la santé de l’enfant. Cependant, l’étude d’Oxford pourrait permettre à certains parents à relativiser et à se montrer un peu plus souple. Et vous, comment surveillez-vous l’usage de votre enfant ? Que pensez-vous de cette étude ? Allez-vous changer votre fusil d’épaule et offrir un smartphone à votre enfant avant ses 12 ans ?

Réagissez à cet article !
  • Francisco

    Pour mon ado de 13 ans, je lui ai acheté un tel avec une batterie pourrie (y’a une pomme dessus!), elle le gère pour qu’il tienne la journée et donc ne peux pas être tout le temps dessus.

    • tony

      lol, bien sure, les copains n’ont pas de chargeurs……
      un ado se debrouille toujours pour contourner les limitations.
      Puis cacher un cable c’est tellement facile, meme un powerbank.

  • eldran64

    Un lien vers les sources ne serait pas de trop il me semble.

  • Mouais, c’est surtout une mauvaise habitude à ne pas prendre trop tôt. L’enfant en question aura toute la vie devant lui pour utiliser à foison son téléphone, ça ne le laissera pas démunis par rapport aux autres qui l’auront utilisé depuis leur enfance…

    On voit bien ça avec les enfants qui sont nés avec des smartphones et autres tablettes dans les mains, ils savent les utiliser comme tout le monde, dès qu’il faut aller en profondeur ils sont tout autant perdus que les autres qui sont nés « sans ».

  • Impega

    On trouvera toujours des études pour tout dédouaner : ici c’est l’usage des tablettes, une autre fois c’était le fait de ne plus écrire à l’école, une autre fois d’écouter des audio book et de ne plus lire….etc

    En tant que parent, je ne suivrai jamais ces études démagogiques et je préfèrerai toujours que mes enfants lisent des livres, aiment dessiner/écrire, se dépensent dehors en jouant au foot ou jouent dans leur chambres à des jouets manuels.

  • Vader_MIB

    Rappelons-nous notre enfance et voilà…
    Je regardais Ken le survivant et je n’ai pas fini psychopate n’en déplaise à Ségolène et Familles de France…

    • Gargamel

      Si… mais tu ne le sais pas encore :D

      • Tapian

        Bien la réplique pour les connaisseurs 😉

    • Tapian

      Oui moi aussi.. Et à l’époque l’animation japonaise était le diable..On l’accusait de tous les maux du grand n’importe quoi
      Bon par contre les smartphones n’existaient pas, les tablettes non plus
      Faut quand même limiter aux gosses le temps passé dessus
      il y a d’autres activités aussi comme
      Le sport, les jeux de société, la lecture par exemple..
      Quand je vois le niveau d’orthographe..

      • Novaslash

        Pour suivre sur la lancée de Vader, j’ai remarqué qu’à chaque génération, on prend quelque chose de nouveau pour en faire le diable.

        Comme tu l’as dit, ça été l’animation japonaise. Maintenant, les parents s’en moquent.
        Ensuite, on a diabolisé les jeux vidéo. Aujourd’hui, les parents offrent facilement les consoles et les jeux.
        A l’heure actuelle, ce sont les smartphones et tablettes qui sont dans la ligne de mire.
        Demain, ce sera autre chose.

        On cherche souvent un bouc émissaire quand le monde va mal surtout quand ça concerne les enfants et les adolescents. A partir du moment que l’enfant est bien éduqué et qu’il n’y a pas d’abus, je ne vois pas de soucis particulier.

  • Nafnaf84

    Même si je n’ai pas d’enfant mais des neveux et nièce qu’il m’arrive d’avoir à la maison plus qu’un après-midi je préfère varier les activités…
    Mon neveu (qui aura 7 ans le mois prochain) veut passer la majorité de son temps à jouer sur sa tablette (qu’il amène de chez lui)…
    J’essaie au maximum de les faire colorier, dessiner, jouer à des jeux de société et quand il fait beau sortir se balader un peu…
    Je pense que la meilleure façon de grandir est celle qui permet de varier les activités qu’ils auront tout loisir de choisir eux-mêmes quand ils seront plus grands :)

  • Th3rAhx

    C’est surtout un problème d’éducation. La plupart des parents aujourd’hui donnent les tablettes ou téléphone pour être tranquille, pas comme loisirs. (Comme la télé par exemple)

  • eldran64

    Ok, merci pour les liens :-)

  • eldran64

    Je viens de consulter les liens. Je déplore l’absence de référence ou de lien vers la ou les publications de cette étude.
    Comme je suis un peu flemmard, je ne vais pas faire les recherches pour tenter de trouver les publi et je donnerai pas plus de crédit à cette news.

    Sinon en matière d’éducation, je pense que le bon sens doit primer.

    • NaNouk

      Cadeau :

      Przybylski, A.K. and Weinstein, N. (2018) « Digital Screen-Time Limits and Young Children’s Psychological Well-Being: Evidence From a Population-Based Study », Child Development.

  • Tapian

    C’est bizarre on ne parle jamais des études disant l’inverse ici.. Il doit y en avoir aussi je pense

  • Seb

    Arrêtez de relayer des études svp, dans la mesure où elles disent tout et son contraire, ça ne rime à rien.

  • applepie

    Mmmmmmmoui !
    On va quand même éviter hein !

  • AndrOS

    Mais le problème des smartphones etc, c’est pas de déséquilibrer, c’est de priver les gens d’ennui, ce qui fait que plus personne ne « fait » des choses, plus personne ne crée.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Porter plainte en ligne : premier aperçu du dispositif

Porter plainte en ligne sera bientôt possible : le dispositif fait désormais partie du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice présenté par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet en Conseil des ministres vendredi 20…

Netflix veut sa propre chaîne de salles de cinéma

Netflix réfléchirait à lancer sa propre chaîne de cinémas selon des sources citées par Los Angeles Times. Le géant du streaming était en effet en discussions pour racheter une chaîne de salles de cinémas californienne, avant de se retirer des négociations….