Smartphones Android 2018 : quelles sont les nouveautés à venir ?

Quelles sont les nouveautés qui attendent le marché des smartphones Android en 2018 ? Alors que l’année 2017 touche à sa fin, l’heure des prédictions est arrivée. En se basant sur les estimations des analystes professionnels, sur les annonces des constructeurs et sur les innovations introduites en 2017, voici à quoi nous pouvons nous attendre en 2018. 

L’année 2017 a apporté son lot d’innovations sur le marché du smartphone. On retiendra notamment l’apparition des écrans « borderless » au format 18:9, des premiers processeurs dotés d’unités dédiées à l’intelligence artificielle, la démocratisation des assistants vocaux, ou plus récemment l’introduction de la reconnaissance faciale 3D par l’iPhone X d’Apple. L’année 2018 sera-t-elle tout aussi chargée en nouveautés ? Tour d’horizon des prédictions pour le marché des smartphones Android.

Ecrans borderless et doubles capteurs photo : les nouvelles normes

En 2017, les écrans borderless étaient principalement réservés aux flagships haut de gamme comme le Samsung Galaxy S8, le LG V30 ou le Xiaomi Mi Mix 2. Cependant, en 2018, ce type d’écrans devrait devenir plus abordable pour les constructeurs, et devrait donc s’étendre aux smartphones de milieu de gamme, voire même aux smartphones d’entrée de gamme. On sait par exemple déjà que le Samsung Galaxy A5 2018 sera pourvu du même écran Infinity Display que le Galaxy S8.

De même, les appareils photo à double capteur devraient s’étendre aux smartphones de milieu de gamme et d’entrée de gamme et devenir la norme dans l’industrie du smartphone, y compris pour les appareils photo frontaux. Selon Isaiah Research, on devrait compter environ 420 millions de smartphones dotés d’un double capteur en 2018, soit environ 28% du total de smartphone. Ce nombre représenterait une croissance de 50 à 60% par rapport à 2017.

La recharge sans fil va se démocratiser

Les smartphones Android ont été les premiers à proposer la recharge sans Qi. Cependant, cette innovation n’a pas forcément reçu un accueil très chaleureux de la part du grand public. Avec l’introduction de la recharge sans fil Qi par Apple avec l’iPhone 8, l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X, cette technologie devrait toutefois enfin gagner en popularité.

Il est donc probable que la quasi-totalité des smartphones Android 2018 soient compatibles avec ce standard. On peut donc s’attendre à ce que de nombreux téléphones de 2018 soient équipés d’un dos en verre, jusqu’à qu’un constructeur trouve un moyen de recharger un smartphone sans fil même avec un dos en métal.

Premiers smartphones pliables

Annoncé pour la première fois en 2011, le smartphone pliable Samsung Galaxy X sera enfin lancé au début de l’année 2018, comme l’a confirmé le géant sud-coréen. De même, Huawei a annoncé avoir également un smartphone pliable dans les tuyaux. Cet appareil sera également lancé au début de l’année 2018. D’autres constructeurs comme LG, Oppo ou Lenovo préparent eux aussi des smartphones pliables.

Ce type de téléphones pourrait être la principale innovation de 2018. Cependant, si l’on prend l’exemple du Galaxy X, le smartphone ne serait dans un premier temps lancé qu’à 100 000 exemplaires et uniquement en Corée du Sud. Il faudra donc sans doute attendre 2019 pour cette innovation se démocratise. L’année 2018 sera davantage une période de test.

De plus grosses batteries

En fin d’année 2017, plusieurs smartphones proposent une énorme batterie de 4000 mAh. C’est le cas du Huawei Mate 10 Pro, du HTC U11+, du BlackBerry Motion ou encore du Razer Phone. En 2018, alors que les smartphones deviennent de plus en plus grands et que les constructeurs parviennent à intégrer davantage de milliampères-heure dans des espaces réduits, on peut s’attendre à ce que les batteries 4000 mAh deviennent courantes. Ainsi, les flagships de 2018 pourraient offrir près de deux jours d’autonomie.

La reconnaissance faciale 3D sur Android

Avec la reconnaissance faciale 3D Face ID, Apple a marqué un grand coup. Rapide, précise et fiable, cette technologie est incomparable avec la reconnaissance faciale proposée à l’heure actuelle par les smartphones Android. Même le Face Unlock du OnePlus 5T, qui s’avère plus rapide que Face ID, n’est pas du tout aussi fiable. Cependant, les constructeurs Android mettent tout en œuvre pour rattraper leur retard le plus vite possible, et la reconnaissance faciale 3D devrait arriver très rapidement sur les smartphones Android.

Ainsi, Samsung a déjà commandé des capteurs 3D, et Honor a fait la démonstration d’une technologie de reconnaissance faciale 3D encore plus efficace que Face ID. Selon Isaiah Research, en comptant les iPhone, près de 100 millions de smartphones embarqueront des capteurs 3D en 2018. Des constructeurs comme Oppo et Xiaomi pourraient être les premiers à proposer des smartphones Android dotés de cette technologie.

Les clones de l’iPhone X

Pour de nombreux constructeurs chinois de smartphones Android, imiter Apple est tout un art. Les premières fuites du Oppo R13 ont permis de constater que le smartphone sera un clone de l’iPhone X, mais il ne s’agit là que de la face cachée de l’iceberg. Derrière Oppo, c’est toute une armée de constructeurs chinois, dont les smartphones ne sont pas même commercialisés à l’étranger, qui s’apprête à cloner l’iPhone X de façon plus ou moins réussie. Attendez-vous donc à voir beaucoup de smartphones de basse qualité dotés de la même encoche hideuse que le dernier flagship Apple.

Les capteurs d’empreintes intégrés sous l’écran

En 2018, les scanners d’empreintes digitales seront enfin intégrés sous l’écran. Voila maintenant plusieurs années que Samsung se démène pour parvenir à proposer un tel design, et cette innovation devrait enfin être prête pour le Galaxy Note 9 de la fin 2018. Cette innovation offrira de nombreux avantages en termes d’ergonomie. Cependant, Samsung pourrait bien se faire devancer par le Chinois Vivo qui a déjà fait une démonstration d’un scanner sous écran fonctionnel.

L’essor de l’intelligence artificielle

En 2017, des smartphones comme le Huawei Mate 10 Pro ou l’iPhone 8 Plus d’Apple intègrent une puce dédiée à l’intelligence artificielle. Cette technologie permet notamment d’améliorer la reconnaissance d’image (y compris la reconnaissance faciale) mais aussi la faculté de compréhension des assistants vocaux ou encore la gestion de la consommation d’énergie. Le prochain processeur de Qualcomm, le Snapdragon 845, pourrait lui aussi être doté d’une unité dédiée à l’IA.

Même MediaTek, qui a abandonné le marché des processeurs haut de gamme, s’apprête à lancer son processeur Helio P70 doté d’une unité de traitement neuronal. Selon Counterpoint, un smartphone sur 3 embarquera un processeur doté de capacités d’intelligence artificielle en 2020, et environ 500 millions en 2018. En 2018, tous les flagships proposeront de l’intelligence artificielle, et d’ici la fin de l’année, cette technologie s’étendra au milieu de gamme. La nouvelle version de l’OS de Google, Android 8.1, propose d’ailleurs des APIs de réseau neuronal. On peut donc s’attendre à ce que l’intelligence artificielle se répande sur les smartphones Android en 2018.

La réalité augmentée orientée grand public

En 2017, Apple et Google ont lancé leurs kits de développement d’applications en réalité augmentée respectifs ARKit et Google ARCore. De même, Google, Apple et Samsung ont lancé des smartphones optimisés pour cette technologie. Cependant, pour l’heure, le grand public ne s’intéresse pas vraiment à la réalité augmentée et ce nouveau marché n’est pas encore très intéressant pour les développeurs d’applications. Toutefois, en 2018, selon digi-capital, ce marché pourrait atteindre une valeur de près de 10 milliards de dollars et commencer à croître à un rythme fulgurant pour atteindre une valeur de 60 milliards de dollars d’ici 2020.

Le retour de LG et HTC ?

En 2017, HTC et LG ont rencontré des résultats financiers très décevants. Les deux constructeurs continuent leur descente en enfer. Cependant, en 2018, ces deux entreprises pourraient signer leur grand retour sur le marché du smartphone. HTC pourrait profiter de l’investissement effectué par Google en septembre 2017 suite au rachat de la division Pixel pour reprendre le chemin de l’innovation. De son côté, LG pourrait profiter de l’élection d’un nouveau PDG spécialisé dans la recherche et le développement. Et vous, quelles nouveautés attendez-vous pour 2018 ?

Réagissez à cet article !
  • swapof

    des technos freinés … au compte goutte !!
    l’évolution inquiète vos maîtres ….

  • 折り紙ファン

    Je n’ai pas compris l’intérêt d’un écran pliable, peut-on m’expliquer l’utilité de cette technologie ?

    • bazbazbaz

      faire des téléphones à clapet qui une fois totalement ouvert permettrait d’avoir un grand écran tactile parfaitement plat ou alors, en position partiellement ouvert, d’avoir une moitié de l’écran qui serve à l’affichage et l’autre partie comme clavier tactile (genre mini netbook ou ancien téléphone à clapet)

  • Grabo20

    « jusqu’à qu’un constructeur trouve un moyen de recharger un smartphone sans fil même avec un dos en métal »

    Jusqu’à ce que les physiciens de votre blog trouvent le moyen de faire passer une quantité monstrueuse d’ondes électromagnétiques dans une cage de Faraday avec un rendement efficace.

    • NaNouk

      Techniquement, si c’est juste le dos, ce n’est pas dans une cage de Faraday, des souvenirs que j’ai en électromagnétisme. Mais je peux me tromper.

      • Grabo20

        Oui tu as raison, le principe de la cage c’est de couper le téléphone de toutes les ondes électromagnétiques.

        Seulement, comme le chargement se fait du socle vers le dos du téléphone, le principe est le même, le métal dévie la majorité des ondes et un chargement est impossible.

        • NaNouk

          Des souvenirs que j’ai, effectivement, le champ magnétique à l’interface avec une plaque de métal, c’est pas glop.

          Mais je me demandais s’il était quand même possible de texturer (en volume) un dos métallique pour orienter les lignes de champs (genre en créant des guides d’onde) et permettre de profiter quand même doit d’un courant induit (dans un autre élément) ou des courants surfaciques. Mais l’électromagnétisme c’est un peu loin, alors c’est peut-être une aberration conceptuelle.

          • Stef80

            Ils mettent un bout de plastique sur la coque en métal, et le rechargement peut se faire.

  • Spitfire

    Le retour de la barre noir HTC ! Ca nous manque !

  • Moteur 7 à Max

    Je dirais le Retour de Sony.

  • PMN

    Perso, j’attend le capteur d’empreinte sous l’écran avant de passer au borderless: le capteur à l’arrière n’a pas l’air pratique du tout

    • doggy310

      Ça dépend des goûts et de l’utilisation. Perso je préfère derrière mais le mieux étant, si tu as l’occasion, de tester le lecteur derrière ^^ (mais bien placé pas comme sur le s8)

      • PMN

        À voir, mais je trouve ça tellement pratique sur la face avant: je peux le dérouiller d’un doigt sans devoir le soulever

  • Boris Paunovic

    Bonjour,
    les écrans boarderless sont apparus sur beaucoup de modèle entrée de gamme depuis 2014 ces écrans ont faits leurs apparitions. Les constructeurs Chinois n’ont pas attendu Samsung et Apple, Sharp avec son Aquos Crystal était l’un des pionniers dans ce mouvement, Elephone S3, S1, S7, Ulefone Future, Vernee Mars et Xiaomi Mi Mix… Ils est nécessaire de faire cette rectification car Samsung et Apple sont des terminaux beaucoup trop cher. Ces smartphone boarderless ou bezel existent depuis bien longtemps, car nous français ou européens nous restons des vaches à lait pour ces gros industriels… Pour 200 à 400 eu vous pouvez vous offrir un smartphone dernière génération avec le design et sur les mêmes caractéristiques voir équivalente.
    Merci.

  • Novaslash

    « En 2018, les scanners d’empreintes digitales seront enfin intégrés sous l’écran. »

    Vous écrivez une affirmation sans avoir aucun élément prouvant que ce serait bien pour l’année prochaine. Malgré les signes encourageants, rien ne vient prouver vos dires.

    Et pour les batteries, certaines marquent utilisent effectivement des plus grosses batteries mais ce n’est pas pour autant que l’autonomie s’envole, bien au contraire. On voit, avec les tests, que ça reste +/- dans les mêmes tranches.
    N’oubliez pas qu’il y a aussi l’optimisation logicielle à prendre en compte.

  • Ægidius

    perso j’aurais bien aimé qu’on propose des petits smartphones Android avec bonne autonomie (ecran 3.5 ou 4 pouces, hauteur 11 ou 12 cm maxi, moins de 130 g, autonomie en veille 15 ou 20 jours)
    pour ceux qui souhaitent essentiellement téléphoner et surfer occasionnellement pour dépanner (+ petites applis tq geotracker) mais ne passent pas leur vie sur écran de smartphone et n’ont pas besoin du meilleur capteur photo ou GPS ou gyroscope

    concretement ce serait comme des concurrents de l’iPhone SE 4″ en moins cher (et moins equipés), ou des samsung galaxy A3 4.7″ en plus petit (et moins equipés)
    … ou a la limite un genre de Wiko Sunny 2 avec une autonomie acceptable ! (augmenté à 10 h en com 3G et 2 semaines et demi en veille, je ne demande pas la lune je crois, sans vouloir comparer au nouveau nokia 3310 3G qui atteint presque 5 semaines en veille avec une batterie 1200 mAh mais c’est un feature phone :-)

  • Marc Fricot

    Va t’il y avoir enfin une généralisation des puces GPS + Galileo ?
    Galileo devient réellement utilisable par le grand public mais très peu de puces permettent de l’utiliser à ce jour. Cela permettrait un positionnement très précis et une synchro satellitaire rapide.

  • Moteur 7 à Max

    Moi je veux qu’ils utilisent des flash Xénon comme des Reflex, et je veux que Android soit le système sécurisé numéro 1 mondial.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.