Le smartphone du futur aurait une batterie fonctionnant avec du sucre

Date de dernière mise à jour : le 24 février 2017 à 21 h 30 min

Un smartphone qui fonctionne avec du sucre, vous n’y croyez pas ? Lorsque votre batterie serait en baisse, une cuillère de sucre et vous voilà reparti pour quelques heures. Le processus actuellement testé permet de faire marcher un smartphone aussi efficacement qu’avec nos batteries actuelles. Cela engendrerait une baisse des coûts dédiés à l’énergie.

batterie-sucre

Cette technologie est basée sur une découverte faite il y a 4 ans par les ingénieurs de l’institut du Massachusetts (plus connu sous le nom de MIT). Un câble fait de nanotubes en carbone est branché des deux côtés et est recouvert d’un matériau combustible. Du sucre est ainsi utilisé pour chauffer ces nanotubes et cela crée un courant électrique. Après la batterie en aluminium, voici celle au sucre.

Les précédents tests produisaient de faibles quantités d’électricité, mais Michael Strano, professeur en ingénierie chimique, a amélioré l’efficacité du processus plus de 1000 fois, selon l’institut, l’équipe de Strano est désormais capable de produire la même quantité d’énergie que les meilleures batteries d’aujourd’hui.

Il rajoute que l’amélioration de cette technologie permettra au processus de passer de simple curiosité à un projet commercialement exploitable. Il rajoute : « c’est en réalité remarquable que ce phénomène n’ait pas été étudié auparavant ».

Au début des expériences, des matériaux plus explosifs étaient alors utilisés. Mais l’équipe s’est rendue compte que le sucre produisait une source de chaleur suffisante pour générer un courant électrique. Reste à savoir si le chargement se fera aussi rapidement que le chargeur le plus rapide du monde.

Une autre grande découverte est que cette technologie ne perd pas d’énergie au fil du temps, contrairement à nos batteries actuelles et elle peut être dissimulé dans des objets de tailles très petites, ce qui permettrait aux constructeurs de mettre des composants plus larges et plus performants dans leur smartphone. Le processus ne peut que s’améliorer avec le temps et nous le verrons peut-être dans nos téléphones du futur.

Via

Réagissez à cet article !
  • Brice Jeay

    Pas mal

  • crachoveride

    Encore une batterie qui ne verra pas le jour de si tôt hélas :-(

    • Salva

      De si tôt voir jamais.

  • François

    Faudra dapter le vocabulaire. On ne dira plus ma batterie est déchagé mais ma batterie fait une crise d’hypoglycémie.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Smartphones étanches : normes IP67, IP68, comment ça marche ?

Avoir un smartphone étanche est-ce vraiment indispensable ? Quels sont les limites de cette technologie ? Pourquoi les constructeurs la mettent-ils en avant ? Est-ce une caractéristique qu’il faut considérer au moment de l’achat ? On vous dit tout !

Processeurs mobiles : tout ce qu’il faut savoir sur les SoC

Le processeur mobile aussi désigné sous le terme de SOC en anglais (system on a chip), c’est la petite puce sous le capot de votre smartphone qui fait tout fonctionner. Qu’est-ce que c’est exactement ? Comment ça marche ? On…

Smartphones 32-bit et 64-bit : quelle est la différence ?

Découvrez la différence entre les processeurs de smartphones 32-bit et 64-bit, les avantages de ces différents types de processeurs, et comment vérifier si votre smartphone est équipé d’un processeur 32-bit ou d’un processeur 64-bit.

Pi : enfin un chargeur sans fil et sans contact pour le Qi

Un nouveau chargeur sans fil, le chargeur PI, vient d’être présenté capable de recharger plusieurs appareils à une distance maximum de 30 cm. Reposant sur la technologie QI cela rend une grande partie des smartphones commercialisés actuellement compatible avec le dispositif qui sera disponible dans le courant de l’année prochaine.

b387400dfda2fffc830de55f774aa853================