Smartphone au volant : un sénateur propose l’installation de brouilleurs d’ondes

Maj. le 3 octobre 2017 à 8 h 36 min

Pour lutter plus efficacement contre le smartphone au volant, un sénateur propose l’installation de brouilleurs d’ondes, ou de brouilleurs d’avertisseurs de radars, sur le territoire ou directement dans certains véhicules des forces de l’ordre. Cette idée n’est pas nouvelle et a été vivement critiquée sur son efficacité. On fait le point.

smartphone volant brouilleurs

Lors d’une récente étude de la Sécurité Routière menée sur un panel de 20 575 véhicules en circulation « 7% des conducteurs étaient au téléphone alors que leur véhicule roulait ». Un constat inquiétant à l’heure où les risques d’accidents ne sont plus à démontrer lorsqu’on utilise un smartphone. Les mains ne sont pas libres, l’attention est détournée, les réflexes quasiment inexistants. C’est sur la base de cette étude que le sénateur centriste Vincent Delahaye, spécialiste des enjeux de sécurité routière, a fait de nouvelles propositions.

Comme le signalent nos confères de Nextincpact, le sénateur propose de nouvelles mesures dans un rapport déposé cette été mais mis en ligne il y a quelques jours seulement sur le site du Sénat. Selon Vincent Delahaye, les mesures actuelles vont dans le bon sens, mais sont insuffisantes. Pour rappel, les dernières mesures interdisent notamment d’utiliser son smartphone au volant même avec un kit mains libres ou une oreillette bluetooth. Seuls les systèmes embarqués sont autorisés. Toute infraction est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points sur le permis de conduire.

Malgré ces mesures de dissuasion, de nombreux conducteurs continuent donc d’utiliser leur smartphone au volant. Certains préfèrent défier les autorités et installer des applications et avertisseurs de radars signalant la présence des autorités. Des comportement que le sénateur Delahaye souhaite définitivement éliminer. Pour cela il propose donc des brouilleurs d’ondes.

Des brouilleurs d’ondes pour empêcher les conducteurs d’utiliser leur téléphone au volant

Dans son rapport, le sénateur Vincent Delahaye propose une série de 34 recommandations afin de renforcer la sécurité routière. Dans la section « sur les distracteurs l’utilisation du portable au volant » le centriste fait la proposition suivante :

Recommandation n° 23 : Envisager la possibilité d’installer des brouilleurs d’ondes dans les agglomérations ou d’applications automatiques, à l’intérieur des voitures, afin de permettre la neutralisation des « distracteurs ».

L’idée est d’installer des brouilleurs d’ondes afin d’empêcher l’utilisation du smartphone. Ces brouilleurs pourraient être installés soit dans les villes soit dans les véhicules des forces de l’ordre lors de contrôles radars. D’autres élus ont déjà fait cette proposition par le passé sans que cela ne se soit concrétisé. Il faut dire que la mise en place d’un tel dispositif est quasi impossible.

Brouilleurs de smartphones : impossible à mettre en place ?

Si l’idée n’a jamais été concrétisée lors des précédentes réformes de la sécurité routière, c’est tout simplement parce qu’elle semble bien difficile à mettre en place. Techniquement c’est tout à fait possible (il suffit d’intégrer un brouilleur) mais cela se ferait au détriment de nombreuses libertés.

D’abord, il n’est pas complètement interdit de téléphoner au volant. Avec des brouilleurs, même un conducteur qui utilise un système embarqué comme la loi l’autorise serait donc privé de connexion au réseau. La question des professionnels se pose aussi : les chauffeurs, les taxis, les livreurs, les commerciaux, artisans etc. sont souvent en conversation alors qu’ils conduisent. Des brouilleurs auraient donc un impact néfaste sur leur activité.

Qu’en est-il des passagers ? Les brouilleurs ne peuvent pas cibler uniquement le smartphone du conducteur. Cela signifie que les passagers aussi vont voir leur smartphone inutilisable alors qu’ils ne conduisent pas. On en revient aux taxis et chauffeurs : les passagers doivent pouvoir continuer à utiliser leur smartphone. Autre contrainte qui n’est pas prise en compte dans cette proposition du sénateur.

Qu’en est-il aussi des piétons qui passeraient aux abords de ces brouilleurs ? La proposition semble loin d’être viable à l’heure actuelle. En revanche, l’autre proposition faite par le sénateur, à savoir brouiller les avertisseurs de radars, semble plus réaliste, car plus ciblée et moins liberticide.

Réagissez à cet article !
  • Kage

    Sympa les brouilleurs. On fait comment pour appeler sur le bords de la route si on a une panne de véhicule ?

  • Untypcool

    « Cette idée n’est pas nouvelle est a été vivement critiquée »
    « est a été » -> « et a été »

    • Romain Vitt

      Oups. Je corrige ;)
      Merci !

  • exover

    Ils n’y arrivent pas a le faire pour l’école mais pour les voiture ils proposent…. vraiment des neuneus sérieux.

  • diordnAi

    Tant qu’à faire autant interdire le téléphone portable en France.
    Puis aussi autant détruire l’AN vu qu’il y a que des cons là dedans.

    Se rendent-ils comptent qu’ils ne font que outrepasser le problème ? Pourquoi ne remontent-ils pas jusqu’à la source ?

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      Supprimer l’Assemblée Nationale pour empêcher les députés de dire des conneries, c’est bien une idée qu’un de ces trouducs auraient pu avoir, oui.

      Accessoirement, il n’y a que les crétins pour lesquels les veaux votent…

  • Lily

    Ils brassent du vent parce qu’ils ne sont pas pédagogues… Même principe que l’obligation d’avoir un etylotest connecté au neiman qui empêche de démarrer en cas d’alcoolémie trop importante.
    Pour cette histoire, j’y ai pensé bien avant qu’on en parle, et c’était déjà impossible de justifier que les passagers (voire les piétons d’après ce projet) ne puissent pas téléphoner. Internet n’était pas généralisé quand j’ai réfléchi à ce sujet, mais aujourd’hui la question des gps se pose. S’il n’y a pas internet, les gps embarqués type Map sont inutilisables. Or ils sont parfaitement légaux, on ne va tout de même pas en revenir aux cartes routières (pas moins dangereux si utilisées au volant) et les panneaux signalétiques ne font pas tout !

  • ???

    Et l’installation de ces brouilleurs ça risque pas de coûter une blinde ? on va encore payer une blinde pour des abrutis qui ne savent pas ranger leur téléphone quand ils conduisent ?

    Le brouilleur ne risque pas de brouiller les gps ou ça s’attaque uniquement aux réseaux du téléphone ?

    Quand t’es passager pour partir en vacances avec 10 heures de route c’est pas très cool effectivement.

    Ca mettrait pas HS les voitures autonomes avec lesquelles ont nous bassine depuis longtemps ?

    Lors d’appel d’urgence ça mettrait pas en danger ?

    Les brouilleurs d’ondes ne sont pas encore + nocifs pour l’homme que les téléphones ?

    Les brouilleurs, selon où ils souhaitent les placer, ne risquent pas de brouiller les téléphones des piétons ?

    • Stéph Ano

      mon téléphone est mon gps…. donc j’ai plus le droit au gps ? ah si, faut que j’en achète un bien sûr
      et puis bon, si mon téléphone ne capte plus, c’est peut-être qu’il y a un brouilleur dans le coin, donc peut-être des flics, donc…. bah donc je suis averti de leur présence en fait…

  • Loki Senju

    Et l’argent pour déployer un tel système , c’est le sénateur qui va mettre la main au porte-feuille ?
    Idée irréalisable de toute manière

  • tabo56

    Personne n’a pensé que beaucoup de gens ne sont pas seuls en voiture ?
    Le sénateur, il s’en fou, dans sa voiture avec chauffeur, il ne serait pas concerné par cette mesure car sénateur…
    Encore un truc pensé avec les pieds… et c’est une insulte pour les pieds ;)

    • Opi

      Ce qu’il ne pense pas, c’est qu’il ne pourra pas utiliser son pc portable ou son tel par en tant que passager…

      • tabo56

        Dans l’éventualité ou une telle loi serait votée, il y aurait surement des exceptions : véhicules de secours / police, voiture du gouvernement, des députés, sénateurs, etc.
        C’est pour ça que je dis que lui, en tant que sénateur, s’en fout car pas concerné ;)

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      Si les politiques réfléchissaient, ça se saurait, non?

      Si on te demande pourquoi ça n’a aucune cohérence, t’as qu’à dire que c’est de la pensée complexe, le novlange pour trouduc.

  • trollinlove

    Ridicule ,et dire que l’on paient des gens pour des connerie comme ça !
    il ferait mieux de se battre pour rectifier certaines lois votés comme celle sur la conduite sans permis,qui ne vaut plus qu’une simple amende ou le fait de confier les controles de vitesse à des sociétés privés qui comme tout le monde le sait ne seront pas là pour faire des bénéfices.

  • Bulldozer

    Les anti ondes vont être contents. Ces quoi ces incapables aux gouvernement ?

    • Nico

      Les brouilleurs sont également des ondes assez puissantes…
      Le téléphone qui ne capte plus le réseau recherche du signal à pleine puissance…

      Plutôt le cauchemars des « anti ondes »

  • jojo dark

    en cas d’accident, comment fait on pour appeler les secours ?

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Un politicard qui nous brouille l’écoute, on a l’habitude.

  • nicolaszc

    Sympa pour les passagers, surtout en taxi

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pay with Google : faites vos achats sur internet en un clic

Avec Pay With Google, la firme de Mountain View rattrape son retard dans le domaine du paiement en ligne. En enregistrant votre carte bleue via Chrome, vous pourrez procéder aisément à vos paiements, et ce, sans devoir réinscrire vos coordonnées bancaires à chaque versement !

7bdbe0aa8a810356c1ec1abfbdf34692WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW