Smartphone : 23% des utilisateurs ne savent pas s’en servir

Date de dernière mise à jour : le 16 juin 2016 à 18 h 22 min

Les smartphones sont des téléphones construits pour fournir une multitude de services proches de ceux que l’on pourrait avoir avec un ordinateur. Une complexité qui peut rebuter et qui n’est pas du goût de tous les usagers. Le cabinet d’audit Deloitte, vient de rendre publique sa dernière étude dans laquelle on constate que 23 % des utilisateurs de smartphones ne se connectent jamais ou moins d’une fois par semaine à internet.

Basée sur un sondage mené auprès de 791 Français équipés d’un smartphone, l’étude rapporte que seulement 77 % d’entre eux s’en servent de manière connectée. On constate donc que près d’un quart des utilisateurs n’utilisent aucune fonctionnalité liée à l’internet, telle que la lecture de pages web, l’utilisation de boutique en ligne (Google Play, App Store…) ou encore la simple consultation de mails. On se demande alors quelle peut être l’utilité d’un smartphone dès lors qu’on ne s’en sert plus qu’en local. En dehors d’une partie de l’applicatif, de la musique ou de la lecture de film, sans connexion internet l’usage devient vite très limité. Surtout sur iOS où le transfert de fichiers est une vraie gageure.

Le cabinet Deloitte explique ce comportement par plusieurs facteurs. Le principal étant que les smartphones occupent désormais la quasi-totalité du marché de la téléphonie mobile. Il est donc assez délicat de se procurer un téléphone simple et basique alors que pour un prix équivalent, ou s’y approchant, on peut en avoir un plus abouti. Les opérateurs sont d’ailleurs montrés du doigt puisqu’ils ont tendance à pousser les consommateurs vers les téléphones les plus évolués, pour lesquels ils dégagent des marges plus élevées. Beaucoup d’utilisateurs se retrouvent donc avec un téléphone dont la plupart des fonctionnalités ne les intéressent pas.

 

Une autre explication serait la complexité à s’en servir. Il est vrai que la fonction « téléphone » n’est pas toujours évidente lorsque l’on utilise un écosystème basé sur un système d’exploitation aussi complexe que celui d’un ordinateur. Il faut un certain temps d’adaptation pour trouver ses marques et l’utilisation d’un smartphone peut ainsi poser des problèmes à une certaine catégorie de personnes. L’étude avance ainsi que certains usagers pourraient vouloir utiliser les fonctions connectées de leur mobile, mais freinés par la complexité laisseraient tomber. Ce point en rejoint d’ailleurs un autre, celui du manque de limpidité autour des forfaits datas et de leurs tarifs. Les opérateurs ne sont pas toujours très clairs sur l’explication du terme illimité en ce qui concerne l’utilisation internet d’un smartphone. Un sujet qui a fait polémique et qui a d’ailleurs poussé l’association de consommateurs « Que Choisir » à faire appel à la justice pour clarifier la situation.

Avant de conclure, le cabinet annonce les tendances 2013 en indiquant que pour la première fois, le marché mondial dépassera les 1 milliard de smartphones commercialisés avec un parc total dépassant les 2 milliards en fin d’année. Donnée surprenante, la majorité des utilisateurs n’utiliseront que les fonctions de base (voix, textes, photos) avec 16 % d’entre eux qui ne téléchargeront jamais d’applications et 1 sur 5 qui ne se connectera jamais à l’internet.

 

Pour finir, il faut noter que la France n’est pas le pays le plus en retard sur le sujet, puisqu’on y référence un pourcentage d’utilisation quotidienne de l’internet sur smartphone, de l’ordre de 77 % contre 72 % en Allemagne. En revanche, les Japonais semblent les plus connectés avec 92 % d’usage et les Américains arrivent en seconde place avec 85 %. L’Europe se tient dans une bonne moyenne oscillant entre 72 % et 79 %.

Alors, smartphone rime-t-il avec complexité ? Quand vous basculez vers un nouveau modèle ou sur un nouvel OS avez-vous la sensation d’être perdu ? Quelles sont les fonctionnalités que vous utilisez le plus sur votre téléphone mobile

via

 

Réagissez à cet article !
  • Stef80

    C’est pas faux ! Combien de personnes autour de nous ne font qu’appeler ou envoyer des SMS avec leur S3, iphone5 ou autre ? J’en connais même un qui ne savait même pas ce qu’est l’app store… mais il a un super téléphone comme tout le monde !
    Pour l’utilisation d’internet, beaucoup ont peur de dépasser le quota imposé par l' »illimité ». Ce sont des machines formidables, mais beaucoup sont perdus, voir même effrayés devant des choses pourtant censées être aussi simples d’ios.
    Être effrayé en passant sur un nouvel OS, une nouvelle machine ? Pas personnellement. Je suis habitué de par mon métier (informaticien) à toucher à un peu tout. Ubuntu, Archlinux, Windows, Macos (et oui…), HP/UX, etc. donc non, jamais vraiment perdu. Un peu de pédalage au début (Win8, passage de Symbian à Androïd), mais les repères se trouvent rapidement. Et internet est toujours d’une aide précieuse en cas de doute ou blocage :)

  • Darkflam

    Et encore 23% je trouve ça léger … Quand je vois autour de moi le nombre de personnes ayant un smartphone (iPhone et Android confondu) et qui ne connaissent pas le quart des fonctionnalités ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Présentés fin février lors du Mobile World Congress 2016 à Barcelone, les Galaxy S7 et S7 Edge sont encore en 2017 très populaires. Depuis leur disponibilité, divers tutoriels, trucs et astuces ont été partagés sur le forum Phonandroid afin de personnaliser et exploiter à fond les deux haut de gamme de la firme coréenne.

94d8aaf08476335ea015758b0ac4eaaa/////////////////////////