Skype : la version web prend désormais en charge les appels vers les fixes et les mobiles

Date de dernière mise à jour : le 16 mars 2016 à 15 h 12 min

Les beaux jours de Skype sont vraiment derrière lui avec l’avènement des smartphones et des diverses applications de discussion disponibles sur cette plateforme, faisant que son vieux et gourmand logiciel meurt à petit feu… C’est au tour de la version web de prendre le relais.

A l’époque de MSN Messenger et son système de discussion instantanée, Skype paraissait être la porte vers l’avenir… Mais force est de reconnaître qu’à l’heure actuelle, le logiciel extrêmement gourmand en ressource ne tient pas la cadence face aux applications modernes.

Celui-ci a bien tenté de se moderniser sur PC en changeant d’interface, mais rien n’y a fait : les utilisateurs réguliers du logiciel, notamment dans le milieu web professionnel, n’ont pas apprécié ce changement abrupt tandis qu’il n’a pas su attirer de nouveaux inscrits.

La véritable voie d’évolution du logiciel pourrait donc être sa version web, sortie il y a désormais 1 an en bêta à travers le monde et qui permet d’accéder au logiciel de discussion et d’appels à partir d’un simple navigateur web.

Et celle-ci a connu une mise à jour aujourd’hui : auparavant limitée aux appels vocaux et vidéo via son service, elle intègre désormais les appels vers les fixes et les mobiles comme son application classique. Bien évidemment, ce type de service vous demandera d’acheter du crédit Skype.

Elle est aussi désormais capable d’intégrer directement dans la conversation des liens vidéos comme YouTube sans renvoyer vers un site externe, faisant que l’application se rapproche désormais énormément de sa version logicielle sur Windows.

Attention toutefois : l’utilisation des fonctionnalités avancées du service demande toujours l’installation d’un plug-in sur votre navigateur et un logiciel sur votre ordinateur, faisant que les appels vocaux et vidéo ne sont toujours pas disponibles sur les Chromebook dont Tim Cook se moque nonchalamment.

Microsoft travaille en tout cas activement à renouveler l’intérêt de Skype, quitte à engendrer des pannes se faisant. Il faut dire que la volonté moderne de son nouveau CEO, mettant l’application avant le matériel, fait que le service de messagerie se doit de correspondre aux nouveaux standards de la messagerie instantanée.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article