Et si la vraie révolution venait de Microsoft ?

Maj. le 5 avril 2018 à 19 h 28 min

Depuis la fin de l’été se sont enchaînés de nombreux événements majeurs pour l’industrie technologique et notamment celle de la téléphonie. Juillet fut le mois du OnePlus 2 et son USB Type-C, août mit en lumière les derniers téléphones de Samsung puis septembre vit le salon de l’IFA. Quelques semaines plus tard,  Apple présenta sa version du Force Touch avec le 3D Touch puis Google qui inaugura les derniers Nexus. Manquait une entreprise à l’appel : et si la vraie révolution provenait de Microsoft ?

Satya Nadella

Niveau produits, Microsoft se faisait doucement désirer. Un des piliers de l’industrie comme lui a finalement opté pour une date d’événement assez tardive, le 6 octobre dernier, passant après tous les grands concurrents. Si les attentes étaient plutôt circonspectes concernant le niveau d’innovation de ses nouveaux produits, l’envie de croire en un sursaut de créativité était tout de même présent.

La première raison de cet espoir réside dans le nouveau CEO de Microsoft. Guidé depuis un an environ par Satya Nadella, Microsoft Corporation semble avoir pris un réel tournant dans sa philosophie et donc dans sa façon d’entreprendre ses produits. Vraisemblablement, le nouveau patron de la firme est une personne ayant les idées bien claires sur la technologie et sait sur lesquelles miser pour l’avenir. Néanmoins, l’entreprise a-t-elle toutes les clés en main pour reprendre le dessus face à une concurrence de plus en plus intense ?

En plus de son système d’exploitation, quatre produits phares ont donc été présentés lors de son événement, des  terminaux annonçant une véritable volonté de vouloir surpasser la concurrence. Cet événement Microsoft que nous attendions plutôt calmement a stoïquement a pris tout le monde par surprise et s’est révélé être un des événements les plus excitants de ces dernières années, nous amenant à nous demander si Microsoft proposait la vraie révolution ?

Windows 10

windows 10 2025 mise à jour durée de vie

Windows 10 a été conçu dans le but de pouvoir fonctionner sur n’importe quel appareil, smartphone, tablette, ordinateur, montre ou bracelet ainsi, peu importe l’objet connecté que vous utilisez, vous aurez accès aux mêmes applications, l’interface et le fonctionnement seront les mêmes. Microsoft s’assure ainsi d’une très longue espérance de vie de son OS et par extension, d’un support technique durable.

Il est difficile d’imaginer ce plan se dérouler sans accroc à grande échelle, notamment lorsque l’on réalise la fragmentation causée par les innombrables modèles de téléphones, tablettes existants, il suffit de voir la fragmentation des smartphones Android. Adapter pour tel ou tel constructeur prend du temps mais jusque là, Windows 10 semble tenir la route, sa version mobile ayant été installée avec succès sur de nombreux périphériques différents. Des dires de Nadella, l’arrivée du cette version de l’OS représente « une nouvelle ère ».

Grâce à l’Universal Windows Platform, les développeurs peuvent choisir pour quels supports ils vont développer leurs applications cela dit, la concurrence s’annonce très rude lorsque l’on considère Android et son parc de plus d’un milliard quatre d’utilisateurs et celui d’Apple avec ses 200 millions d’utilisateurs. Mais ne sous-estimons pas l’influence d’Windows qui depuis juillet comptabilise déjà plus 110 millions de personnes en possession de Windows 10 (principalement PC et PC portables). Un parc encore faible mais qui grandit de jour en jour et qui semble être ravi de Microsoft Edge, le successeur d’Internet Explorer devançant les Chrome et Firefox.

Un catalogue d’application trop maigre, c’est ce qui risque de faire défaut à Windows 10 mobile, au départ tout du moins. ll va falloir qu’il drague des développeurs pour créer des offres afin d’attirer l’utilisateur puisqu’il ne dispose aujourd’hui que de partenariats avec Facebook, Netflix, Shazam et Twitter. Malgré cette faible quantité, de grande qualité tout de même, Microsoft ne se démonte pas pour autant, disposant de plusieurs cordes à son arc.

Lumia 950/950XL

Lumia 950XL

Vraisemblablement, c’est avec ces deux premiers modèles Lumia 950 et 950XL, officiels ambassadeurs de Windows 10 Mobile, qu’une nouvelle aura est venue coiffer la tête de l’entreprise. La firme a, avec ses deux Lumia, su proposer de véritables smartphones taillés pour la concurrence, capables de présenter des fiches techniques dignes des plus grands haut de gamme de Samsung ou Sony.

Des dalles AMOLED Quad-HD de 5,2 et 5,7 pouces, Snapdragon 808 et 810, ce dernier incluant même un nouveau système de refroidissement Liquid Cooling spécialement conçu pour le modèle. Un très efficace scanner d’iris pour le service de reconnaissance Microsoft Hello et des capteurs photos de 20 mégapixels viennent également gonfler leurs fiches techniques.

L’une des grandes nouveautés indiquant également le renouveau de Microsoft réside dans le Microsoft Continuum. Grâce au Display Dock, il est possible de connecter le téléphone et adapter son affichage sur un plus grand écran afin de profiter d’une aisance d’utilisation proche de celle du PC à l’aide des accessoires clavier et souris. La continuité de la plateforme Windows 10 sur différents supports prend ainsi tout son sens et semble de bon augure pour la pérennité et l’expansion du système d’exploitation.

Surface Pro 4

surface pro 4

Pour les amateurs et possesseurs des anciennes versions, cette Surface Pro 4 était attendue afin notamment de voir quelles seraient les améliorations apportées sur cette tablette/ordinateur portable. Agrandie, les claviers des anciens modèles seront compatibles avec la nouvelle tablette.

Une fiche technique améliorée en tous points par rapport à la Surface 3 déjà une des plus rapides du marché. Un beau produit qui saura ravir les aficionados de la marque mais qui, pour terminer une conférence, laissait quelque peu sur sa faim, surtout après les très prometteurs smartphones Lumia.

Les ventes de Surface ont rapporté l’année dernière près de 3,6 milliards de dollars à l’entreprise. Une grande partie des espoirs de la firme se fonde véritablement dans cette quatrième version confirmant le côté visionnaire des nouvelles têtes pensantes de la firme, autrefois moquées par un Apple dénigrant cette aspect hybride.

Surface Book

Surface book

C’est avec ce produit inattendu que Microsoft a pris tout le monde de revers. En présentant son premier ordinateur portable à l’esthétique très « MacBook », Microsoft a affirmé qu’il n’existait actuellement pas d’autre appareil plus puissant que celui-ci dans sa catégorie.

13,5 pouces avec autonomie de 12 heures, processeur Core i7, 16 Go de RAM et 512 Go de stockage Une fiche technique à toute épreuve pour un ordinateur portable sauf que ce n’en est pas véritablement un, son écran étant amovible. C’est à nouveau un appareil hybride. Voilà donc l’argument ultime de la firme de Redmond, destiné à clouer le bec de Tim Cook, CEO d’Apple qui, en faisant allusion à ces appareils 2-en-1 déclarait qu’« on ne pouvait pas plaire à tout le monde même si on fusionnait un toaster et un réfrigérateur ».

Pour ce clou du spectacle, c’est Panos Pinay lui-même qui a tenu à présenter l »appareil éveillant la curiosité de tous, prouvant qu’il était possible d’allier puissance, design et Windows. Il présente une charnière unique baptisée « Dynamic Fulcrum Hinge » permettant de fermer et ouvrir l’appareil d’une façon très spécifique.

Conclusion

À l’issue de cette présentation datant d’il y a 10 jours, force était d’admettre que Microsoft venait de frapper un grand coup en présentant ce qui pourrait s’avérer comme un des meilleurs produits issus des laboratoires de Microsoft depuis des années. Peut-être a-t-il aussi bénéficié de l’effet de surprise mais même plusieurs jours après, l’envie de tester les nouvelles technologies développées telles que le Microsoft Continuum, le scanner d’iris et le Surface Book n’a pas diminué. Mais c’est principalement, l’impression persistante que ces nouveautés s’inscrivent dans une politique de durabilité.

Ses Lumia prennent de front les haut de gamme Samsung et Apple, les principaux concurrents et son Surface Book prend de plus belle la firme de Cupertino à la gorge en posant un pied sur son territoire quasi inviolé jusque là des laptops avec un ordinateur-tablette deux fois plus puissant, véritable succès en pré-commande. On ne peut que saluer la confiance animant la nouvelle équipe de Microsoft pour cette audace.

Une audace qui n’aurait pas lieu d’être si l’équipe ne savait pas où elle se dirigeait. Ici, Satya Nadella, Panos Pinay et leurs collègues ont su marquer des points et surtout les esprits par leur enthousiasme, leur esprit d’équipe et bien évidemment leur inventivité. Nul ne peut encore savoir si leurs produits seront des succès commerciaux sur le long terme mais pour l’instant, il semblerait qu’ils aient tout de même trouvé la bonne formule pour se réinventer par le biais de l’unicité.

Selon vous, la révolution pourrait-elle venir de Microsoft ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Que risque votre smartphone s’il reste exposé au soleil ?

Oublier son smartphone au soleil, c’est vraiment la loose. Pour vous convaincre qu’il faut être vigilant, particulièrement en ces temps de grande chaleur, voici un rappel des risques encourus par votre smartphone s’il reste exposé au soleil.