Patrick Drahi : « un client SFR qui me quitte, ça me fait mal au coeur, et encore plus qu’au coeur, au portefeuille »

Date de dernière mise à jour : le 9 juin 2016 à 14 h 25 min

Mercredi matin, Patrick Drahi, grand patron de SFR, était auditionné par la commission des affaires économiques du Sénat. Lors de cet entretien, il a multiplié les déclarations choc. Il a assuré par exemple que SFR serait n°1 sur la 4G en 2017 car perdre des clients lui « fait mal au coeur ». Mais plus qu’au coeur, « au portefeuille ».

Nous vous en parlions hier, Patrick Drahi s’est exprimé devant la commission des affaires économiques du Sénat. Il est revenu sur sa stratégie suite au rachat de SFR. Il a par exemple expliqué que l’opérateur était celui qui investissait le plus dans la 4G par rapport à son chiffre d’affaires. Bon c’est faux, mais il l’a dit quand même.

Selon nos confrères d’Univers Freebox, toujours lors de cet entretien, Patrick Drahi a souhaité insister sur le fait que le déploiement de la 4G était sa priorité. A tel point qu’il a assuré que SFR serait n°1 de la 4G dès 2017.

Sur ce point, même si certains seront sceptiques, on peut éventuellement le croire. Ou au moins laisser l’opérateur montrer qu’il tiendra ses promesses. Pour l’instant c’est ce qu’il fait. Il a promis en fin d’année 2015 qu’il allait accélérer sur le déploiement de ses antennes 4G. Et il l’a fait puisque récemment SFR a rattrapé Free alors qu’il avait un sacré retard.

La perte de client fait réagir Patrick Drahi

Pour expliquer ce sursaut alors qu’il s’obstinait à mener une politique de réduction de coût, Patrick Drahi a déclaré que son objectif était la satisfaction client. Et depuis quelques mois, on ne peut pas dire que SFR brille sur ce point. Les critiques sont nombreuses, SFR bat des records de plaintes, bref rien ne va. Et Patrick Drahi avoue très clairement que cette politique lui a fait perdre des clients. Il a en effet affirmé devant la commission du Sénat :

Et pour moi un client insatisfait, c’est un client qui me quitte. Et un client qui me quitte ça me fait mal au cœur. Et encore plus qu’au cœur, au portefeuille.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kant1

    « Et encore plus qu’au cœur, au portefeuille. »

    Voilà la définition du bonhomme.

  • fred

    Le mec a une latence de plus d’un an,bravo pour la réactivité!!!

  • Stef80

    Ils vont faire comme au milieu des années 2000, installer du réseau au sommet des montagnes et dans les parcs à moules, et rien dans les villes ;)

  • marshdroid

    En ce qui me concerne une augmentation des prix à droite à gauche, ça me fait mal cul alors oui Patrick, après avoir résilier mon forfait internet l’année dernière je vais résilier mes deux lignes mobiles cet été. Signé un (bientôt ex) client SFR qui y était bien avant toi Pat et qui n’avait aucune grief contre SFR jusque là.

  • CH56

    En même temps, à force de dégouter les clients, ce Monsieur finira par trouver l’équilibre, quand il y a moins de monde le débit 3G 4G s’améliore, c’est connu.
    Allez, il lui reste encore un petit délai pour faire le coucou chez Bouygues en 4G, et avec la mutualisation en cours son réseau si négligé va continuer un peu à faire illusion.
    Au fait, la commission du Sénat aurait pu en profiter pour demander où en est l’enquête sur les conditions de l’appel d’offres dans laquelle il a remporté SFR, non ? La justice aurait-elle perdu le dossier ?