SFR : plus de 3000 suppressions d’emplois, les salariés en grève

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2017 à 16 h 03 min

La direction de SFR a transmis aux syndicats du personnel son projet de réorganisation du Pôle Télécom de l’entreprise. Selon les syndicats, cette réorganisation aurait pour conséquence une suppression d’environ 3 280 postes dans le groupe. Des grèves ont débuté et se poursuivent dans l’attente d’une ouverture au dialogue.

SFR 3000 suppressions emplois

La direction de SFR a transmis, la semaine dernière, un Livre 2 relatif à la réorganisation du pôle télécom aux organisations représentatives du personnel. Des milliers d’emplois sont sous la menace d’une suppression. Le syndicat CFE-CGC de Numéricable-SFR a précisé un impact sur tous les bassins d’emplois. Au total, c’est environ 3 280 postes qui seraient sous le couperet résultant de la réorganisation.

Une évaluation précise des projets de licenciements

Le syndicat précité a également procédé à une évaluation précise, mais les chiffres sont à prendre avec prudence, des conséquences de la réorganisation. Pour le Pôle Télécom, géographiquement, l’ensemble du territoire métropolitain est concerné. Le syndicat prévoit des suppressions de l’ordre de 53% à Rennes, 51% à Nantes, 46% pour Aix/Marseille, 26% pour l’Ile-de-France, 24% pour Lyon, 22% pour Bordeaux et 19% pour Toulouse.

Quant à la réorganisation elle-même, plusieurs services et entreprises appartenant au groupe seraient dans le viseur. Le syndicat prévoit la suppression de 1 974 postes chez SFR SA (26%), 612 postes chez SFR Service Client (53%), 191 postes chez Numéricable (38%), 181 postes chez Completel (37%)… D’autres entreprises du groupe sont également sous la menace du plan social : Futur (77%), SFR collectivités (31%), OMEA (46%), etc.

La grève a débuté

Au-delà des suppressions, la perspective de baisses de rémunérations fait son chemin. S’il y a 15 jours, des boutiques ont commencé à fermer leurs portes, les équipes de surveillance réseau, au siège de SFR, ont également débuté un mouvement de grève depuis le 3 avril 2017. Les employés du réseau fixe ont renouvelé cette grève qui se poursuit à l’heure où nous écrivons ces lignes. La direction aurait rompu le dialogue et les grévistes seraient dans l’attente d’une ouverture pour reprendre le travail.

Réagissez à cet article !
  • itachi

    Merci Macron.

  • FdeSouche

    Veau t’on Macron

    • joe2x

      Votons Macron, tu voulais dire.

      Mais quel est le rapport ? Malheureusement le secteur des télécom est juste en pleine perte de vitesse

      • Flo974

        Macron est directement impliqué dans le rachat d’SFR par Drahi

        • joe2x

          ahh oki, je ne savais pas. Je comprends. Les médias généralistes devraient le mettre de ce rachat qui a été un total échec

          • Flo974

            Sauf que bien évidement BFMTV, Libération, l’Express et autres appartiennent a Drahi.
            Didier Casas grand ami de Macron, directeur adjoint de Bouygues a qui appartient NT1, TF1, LCI, TMC ect..
            ect………

          • alfred

            et ? si Drahi n’avait pas acheter SFR, ce serait la totalité de l’entreprise au chômage. Je ne défend pas Drahi, loin de là, mais faut pas être con non plus. Si SFR était à vendre c’est parce que cette entreprise était en Faillite grand F, et on connait les conséquences.
            Revendre SFR à Drahi était la moins mauvaise idée à l’époque. (et il n’y avait que de mauvaises idées).

    • J0E

      Veau Thon Macron ?

  • Nexus-Gen

    Sacré Drahi

  • Micka

    Service client SFR déjà pas top, je plein la suite, le personnel sera débordée

    • gospecial

      plein = rempli rien à voir avec plaindre ! débordé é personnel pas féminin ! petit retour cp?

    • J0E

      et tu écris “j’en ai plains le dos” ?

    • gillesclfd

      mais non ils perdront encore des clients et ça s’équilibrera

  • pd va

    allez l om

  • jejemc

    ceux qui bosse encore chez sfr aller vite chercher ailleurs avant que cela ferme .

    • alfred

      vous pensez que trouver un emploi c’est aussi simple ? surtout en télécom ?
      le marché de l’embauche en télécom est détruit ! 95% des acteurs sur ce marché n’embauchent plus du tout.

      • jejemc

        Bonjour , ah pas dit forcément dans le télécom mais ailleurs même si cela et très difficile de nos jours hélas .

    • J0E

      Le monde des telecom est tout petit… pas si simple.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
4G dans le métro : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free sont tous aussi nuls

Selon la dernière enquête annuelle du régulateur sur la qualité de service des opérateurs mobiles, la qualité du réseau mobile dans les métros de Paris, de Lyon, de Toulouse, de Lille et d’autres grandes villes, serait déplorable. Par contre, la situation serait en voie d’amélioration dans les TGV ainsi que dans la plupart des autres transports en commun.

Instagram Stories : 250 millions d’utilisateurs quotidiens, Snapchat s’écroule

Instagram voit aujourd’hui la vie en rose grâce à ses Instagram Stories. Le réseau social appartenant à Facebook vient encore creuser l’écart avec son rival, Snapchat, grâce à sa fonctionnalité enregistrant aujourd’hui plus de 250 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. La douche froide pour le réseau social au petit fantôme !

Streaming : regarder des films et séries avec une mauvaise connexion internet rend dépressif

Selon une étude de l’entreprise Akamai et de l’institut de recherche Sensum, notre bonheur dépendrait directement de la qualité de notre connexion streaming. En effet, une connexion saccadée, médiocre, agrémentée de coupures, impacterait négativement nos émotions et notre capacité à nous concentrer ! Mais quels sont les effets exacts d’un streaming tout pourri ?

ef2ca41c9d7cfaedd68eb12df0afb786bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb