SFR : son plan fibre n’a « aucune crédibilité » selon Orange

Orange tacle le projet de déploiement de la fibre en France de SFR puisque selon l’agrume, son concurrent n’a tout simplement “aucune crédibilité”. Les tensions sont vives entre les opérateurs dans la course au déploiement du très haut débit, alors que le gouvernement réaffirme sa volonté de mettre la pression aux opérateurs pour accélérer le rythme, quitte à ce que cela soit douloureux financièrement pour eux.

sfr fibre orange

Le salon des Maires est l’occasion de découvrir de multiples annonces concernant le déploiement du très haut débit. Le gouvernement met la pression aux opérateurs afin que les objectifs soient tenus coûte que coûte. Certains opérateurs estiment sortir du lot, notamment Orange qui en profite pour envoyer des pics à SFR. L’opérateur au carré rouge n’a pas beaucoup de crédibilité aux yeux de son concurrent concernant son plan fibre.

SFR : son plan fibre n’a aucune crédibilité technique et financière selon Orange

Les opérateurs adorent régler leurs comptes en public et la grande réunion des Maires est une excellente occasion pour eux de laver leurs linges sales. Selon Zdnet, Cyril Luneau, directeur des relations avec les Collectivités locales d’Orange, n’y va pas par quatre chemins et indique devant la presse : “nous sommes à l’offensive sur les collectivités et nous avons changé d’attitude… Il n’y aucune crédibilité dans ce projet (SFR), financière ou technique. Les élus vont vite le savoir et cela ne changera rien à nos objectifs”. Ce n’est pas la première fois qu’Orange s’en prend à SFR qui traverse une grave crise actuellement.

Par le passé Orange n’a pas entretenu de très bonnes relations avec les collectivités, les choses ont néanmoins beaucoup changé. L’opérateur historique a récemment rejoint la FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique), tandis que SFR n’en fait plus partie depuis le mois d’octobre. Orange pourra s’appuyer sur cette adhésion afin de continuer activement son déploiement du très haut débit. “Nous avons déployé 9 millions de prises et nous sommes désormais sur un rythme de 2 millions de nouvelles prises pour 2017” précise l’opérateur. Le président Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de couvrir en très haut débit tout le territoire.

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    SFR en lui même n’est pas crédible donc leur projet non plus !

    • Grabo20

      Et fonandroid non plus, ils prennent leurs sources chez Évian.

      • LeBoss

        Il faut beaucoup boire. C’est bon pour la santé.

  • Chat LutMots

    Faudrait déjà qu’ils commencent par respecter leurs clients en arrêtant de les prendre pour des cons.

    Il y a quelques semaines, alors que j’étais encore sous abonnement Numéricable, je reçois un coup de téléphone de la part d’SFR, afin que je permute chez eux.

    Bien sûr, pour cela, ils avaient très bien préparer leurs arguments, à savoir qu’en basculant mon abonnement chez eux, non seulement j’allais avoir une facture allégée mais qu’en prime, j’allais gardé tous mes avantages en cours chez Numéricable. En gros, que rien n’allait changer, hormis le prix de mon abonnement, à la baisse.

    Punaise, qu’elle ne fut pas ma surprise dés le lendemain…
    Non seulement je n’avais plus accès à la chaine Altice, mais j’avais aussi perdu l’accès à SFR Play ainsi qu’à d’autres chaines.

    Avouez qu’ils ont une drôle de conception du « rien ne bouge »…

    J’ai aussitôt appeler SFR pour leur manifester mon mécontentement et leur dire ma façon de penser et qu’à mes yeux, abusé de ma confiance, vu qu’ils m’avaient clairement menti, juste dans le but d’avoir un client de plus.

    Résultat, au bout de 45mn, j’ai eu gain de cause.

    Faut savoir qu’ils voulaient à la base que je m’abonne à ces chaines alors qu’en étant chez Numéricable, je n’avais rien demandé et que je les avais gratos.

    Et que dire des pannes à répétition, comme l’accès à SFR Play par exemple.
    Il faut une fois sur deux que j’éteigne et rallume la Box pour y avoir accès.
    Idem pour le wifi, la ligne fixe etc etc…

    Bref, si j’ai un conseil à vous donner, fuyez SFR….

    • Xavier Rocher

      J’ai quitté Numéricable le mois dernier parce que mon débit était pourri depuis leur rachat par SFR.

      • Chat LutMots

        J’aimerais bien pouvoir en faire autant, le hic est que chez Bouygues, le débit dans ma rue est digne des années 80, Orange, est bien en train de « fibrer » mais le temps qu’il arrive chez moi, je serais à la retraite, et comme il ne reste plus qu’SFR….

        Pourquoi avoir fusionné ?
        Avant, lorsqu’il y avait Numéricable d’un côté et SFR de l’autre, en ce qui me concerne, tout allait très bien.
        Les problèmes sont apparus après la « fusion » et le pire c’est que ça n’a pas l’air de déranger ce prétentieux Patrick Drahi.

        Si SFR avait été une marque automobile, vu les milliers de clients comme moi, insatisfaient suite aux trop nombreux problèmes rencontrés, mais il y a longtemps que cette boite aurait mis les clés sous la porte…

        • Xavier Rocher

          Il est vrai que la couverture réseau au niveau national n’est pas optimale. La dernière solution qu’il vous resterai serai de contacter une entreprise pro pour tirer la fibre jusque chez vous… mais ça ne doit pas être donné

          • Chat LutMots

            Oui, mais je ne suis que locataire. Il me faudrait l’autorisation des 4 frères propriétaires de la maison, et ça, c’est pas gagné.

  • wohtan

    bonjour j’ai pris la fibre depuis 1 mois chez orange mais le réseau de la ville a été posé par SFR. donc ils se battent en public mais s’arrangent en privé. (partage de l’infrastructure). cette violence publique affichée me semble être une mascarade.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR abandonne son plan pour fibrer la France

Le Secrétaire Général du groupe SFR, Régis Turrini, a officiellement confirmé que l’opérateur renonce à couvrir entièrement le territoire français en Très Haut Débit d’ici 2025. Une décision attendue tant le groupe est à l’agonie.