SFR perd encore des abonnés et sombre dans le rouge

SFR continue sa descente aux enfers. L’opérateur fait le bilan de son premier semestre 2016. Et les choses ne s’arrangent pas, au contraire. Il continue de perdre des abonnés et sombre dans le rouge financièrement.

Depuis son rachat par le groupe Altice, SFR n’est plus que l’ombre de lui-même. L’opérateur vient d’annoncer une perte nette de 84 millions d’euros alors qu’il avait enregistré l’année dernière un bénéfice net de 828 millions d’euros.

Ainsi, sur le premier semestre le chiffre d’affaires est de 5,3 milliards d’euros soit une baisse de 4,2%. L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté a baissé quant à lui de 7,6% pour s’établir à 1,84 milliard d’euros.

Cette débâcle au premier semestre aurait pu être bien pire mais au cours du 2ème trimestre SFR est parvenu à ralentir la chute. Ainsi, entre avril et juin les ventes du groupes n’ont baissé « que » de 2,1% à 2,72 milliards d’euros. L’Ebitda ajusté est en baisse de 6,4% à 993 millions.

Encore 250 000 abonnés perdus

Au cours du deuxième trimestre SFR a perdu plus de 250 000 abonnés. Et c’est sur le marché du mobile que la chute a été la plus sévère. Ainsi, l’opérateur annonce avoir perdu 199 000 abonnés mobiles sur le marché grand public. Au total, SFR compte donc 16,64 millions d’abonnés à juin 2016 (grand public et entreprises). A la même date, l’opérateur comptait 17,4 millions d’abonnés il y a un an. Précisons que ce sont les abonnés grand public qui prennent la fuite : 14,58 millions en 2016 contre 15,24 millions en 2015.

En revanche, le revenu moyen par abonné a augmenté entre le premier et le deuxième trimestre. Il passe de 21,80 euros à 22,30 euros. Mais par rapport à la même période en 2015 l’ARPU a baissé puisqu’il était de 22,70 euros à l’époque.

Sur le fixe, SFR n’est pas non plus au mieux. Au total il compte donc 6,23 millions d’abonnés contre 6,4 millions il y a un an. L’opérateur a annoncé avoir perdu 58 000 abonnés haut débit au deuxième trimestre. Néanmoins, depuis l’année dernière on note une progression puisque le nombre d’abonnés haut débit est de 1,92 million contre 1,66 million l’année dernière. Là encore le revenu moyen par abonné augmente : de 35,30 euros en 2015 à 35,60 euros cette année.

Seule éclaircie, le très haut débit. SFR annonce avoir recruté 44 000 abonnés. Notons toutefois que cette performance est moins bonne que durant les trimestres précédents. Comme pour le haut débit et le mobile, l’ARPU a augmenté passant de 40,30 euros à 40,80 euros.

Investissements sur la 4G et la fibre

La bonne nouvelle, c’est que SFR annonce une belle hausse de ses investissements. Très critiqué sur ce point, l’opérateur semble déterminé à aller de l’avant. Ainsi, les dépenses ont augmenté de 37,2% par rapport aux deuxième trimestre de l’année dernière, soit 572 millions d’euros.

SFR précise que les principaux investissements se sont faits sur la fibre et la 4G. Enfin, notons que l’endettement de l’opérateur s’établit désormais à 15,12 milliards d’euros, soit quatre fois son Ebitda.

Malgré ces chiffres catastrophiques, SFR reste optimiste. L’opérateur pense que la situation va s’améliorer d’ici la fin de l’année. Il explique que « l’évolution des performances opérationnelles récentes » devrait conduire à une amélioration du chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année.

Il précise par ailleurs qu’il compte recruter de nouveaux clients en 4G et en fibre grâce à ses investissements et ses offres. Une chose est sûre, ce n’est pas avec les augmentations successives des prix vues récemment et un plan de licenciement qui fait polémique que l’opérateur va regagner le coeur des français.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Nicolas

    Et c’est pas fini !!! ( ca restera ancré ces petits mots ^^)

    • French Epic Gaming

      Oui ils sont maudis :)

  • Nicolas

    Mais pour les dirigeants tout va bien !!!

    • Stan

      Toujours,bien sur.. :))

      • Nicolas

        ^^

  • French Epic Gaming

    Bon ben on va finir l’avoir quand-même le marché à 3 opérateurs :)
    Ça va prendre du temps mais c’est sur la bonne (mauvaise pour le consommateur ?) voie.

    • byeby

      Sauf que SFR ne tombera pas :) car l’article ne dit pas c’est ces résultats étaient attendus de plus l’action en bourse n’a pas baissé mais bondit de 11%

      et on parle ici que de SFR Grand public, au niveau des entreprises SFR fait plus que du bénéfice

      • Stan

        Ils ont quand même perdu 1 million d’abonnés en 1 an,(grand public et entreprise).

  • Karim Bentahar

    « SFR est dans le rouge » – Bah, il ne fait que respecter son logo :)