SFR Numéricable : 375 000€ d’amende pour ne pas avoir payé ses factures à temps

Alors qu’il n’est déjà pas en bonne santé, l’opérateur mobile de Patrick Drahi se voit écoper d’une amende salée de 375 000€. La raison ? Celui-ci aurait eu de multiples retards dans le paiement de ses factures à ses sous-traitants et prend ainsi la sanction maximale.

Le marché des opérateurs français a subi quelques bouleversements en ce début d’année, avec le mariage entre Orange et Bouygues Telecom qui s’est conclu sur un échec. Depuis, la situation est restée la même sauf pour un opérateur qui semble s’enliser petit à petit : SFR.

Sa situation n’est pas très belle en ce début 2016 : alors qu’il subissait les déboires de son rachat par Numericable en 2015, il peine à se relever d’une fusion qui lui aura causé plus de tort que de bien pour le moment. Son 1er trimestre aura été catastrophique, avec des abonnés en fuite et des millions de pertes nettes.

Des problèmes en amenant toujours d’autres, c’est désormais au tour de la justice française de condamner l’opérateur aussi bien sur le fixe que le mobile : la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (raccourci en DGCCRF) lui inflige ainsi une amende de 375 000€ pour retards « significatifs et répétés » de paiement à ses sous-traitants.

Une amende salée qui vient se rajouter à celle de 15 millions d’euros que SFR contestait déjà en ce début d’année, établie pour non-respect de ses engagements après sa fusion avec Numericable qui ne devait impacter ni les clients ni ses employés.

Il semble que SFR soit dans la pire des situations désormais. Sa qualité de service internet commence à prendre du retard sur ses concurrents, et il est désormais régulièrement accusé de harceler ses clients et pousse ses offres agressivement alors même qu’il est l’opérateur avec les clients les moins satisfaits selon l’UFC Que Choisir. Une situation qui semble dégringoler, et requerra un tour de force afin d’être remise sur le droit chemin.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • peter

    le management par la peur et l’intimidation ne fonctionne pas tout le temps.

  • Back

    Préparez vous à une nouvelle hausse! Patrick est rancunier…

  • Testhas Regis Moranes

    Le management moderne : Achetez une entreprise pour X euros, ne pas investir, en presser tout le jus, et la revendre morceaux par morceaux en faisant une plu-value. L’art de faire de l’argent facile sur le court terme, tout en détruisant l’économie globale sur le long terme.