SFR : même l’UFC-Que Choisir n’en peut plus des litiges avec l’opérateur

SFR est vivement critiqué par ses clients depuis quelques temps. Les litiges ne cessent de se multiplier, à tel point que même l’UFC-Que Choisir, l’association de défense des consommateurs, n’en peut plus. Dans un courrier adressé au PDG de SFR, le président de l’association tire la sonnette d’alarme.

Ce n’est une surprise pour personne si l’on dit que SFR n’est pas au mieux depuis son rachat par le groupe Altice. D’ailleurs, aujourd’hui, mardi 8 novembre 2016, Altice a été condamné à payer 80 millions d’amende pour avoir opéré le rachat de SFR avant la validation par l’Autorité de la concurrence.

Quoi qu’il en soit, la stratégie de l’opérateur au carré rouge a bien changé depuis son rachat et cela se ressent non seulement auprès des équipes, mais également au près des clients. Ainsi, il y a quelques temps, l’UFC-Que Choisir expliquait que SFR enregistrait le plus grand nombre de plaintes sur son site. Aujourd’hui, le président de l’association de défense des consommateurs tire la sonnette d’alarme.

Dans une lettre adressée au PDG de SFR, il demande à ce que des mesures soient prises. En effet, depuis plusieurs mois, pas un jour ne passe sans que des plaintes ne parviennent à l’association, que ce soit dans les bureaux locaux ou sur les forums du site.

Parmi les litiges les plus souvent mentionnés, on retrouve « des factures incompréhensibles, du démarchage abusif et de la qualité de service défaillante ». Le plus gros reproche est bien évidemment la politique de prix de l’entreprise qui a multiplié les augmentations ces derniers mois.

Le directeur de l’UFC-Que Choisir dénonce également le manque de réactivité de SFR lorsque les clients cherchent tout simplement à résilier leurs abonnements. Ainsi, l’opérateur ne prendrait tout simplement pas en compte certaines demandes. Pour d’autres, il affirme ne jamais avoir reçu le matériel lorsqu’il s’agit de résiliations de box.

Enfin, d’autres clients expliquent avoir été facturés de 49 euros de frais de résiliation alors que suite à la hausse des tarifs ils étaient en droit de résilier sans aucun frais. Evidemment, les appels au service client sont sans réponse et les courriers non plus. Une situation intolérable que le directeur de l’UFC-Que Choisir a décidé de dénoncer en écrivant à Michel Combes, PDG de SFR, peut-être perdu dans ses rêves de forfaits fixe à 150 euros par mois.

SFR a dores et déjà répondu et s’est dit « ouvert au dialogue et prêt à trouver des solutions ». En attendant, l’UFC-Que Choisir a mis en ligne une kit contenant toutes les réponses juridiques aux principales questions des clients lésés. Des lettres types sont également disponibles.

Les clients SFR sont « noyés sous un déluge de problèmes » selon l’INC

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • pyc2025

    Si vous résiliez de SFR, pensez à bien demander à votre banque de stopper le prélèvement automatique après la dernière échéance due. Ça vous permet d’éviter tout prélèvement abusif de l’opérateur.

    • Nexus-Gen

      Oui xD et après on se retrouve avec leur pseudo huissier qui spam d’appel j’ai jamais répondu ils ont abandonnés x)

      • pyc2025

        Quand j’ai résilié de chez eux(avant Drahi), j’avais payé ce que je devais. Mais ils ont essayé de continuer à prélever les mensualités après résiliation. Comme j’avais demandé à la banque de stopper les payements, ça m’a économisé quelques sous et un peu de temps… :)

        • Nexus-Gen

          Moi quand c’était Drahi il me semble, j’ai stopper les payement et suite à ça je vois un numéro qui me spam je le marque sur internet et c’était l’huissier de SFR mais bon vu que je savais que je risquais rien et vu que je répondais pas bah il à arrêter de me spam

    • Alain Squirrel

      sans oublier leurs assurances bidons qu’ils vous collent à tour de bras, souvent sans vous l’indiquer….

  • Poulet

    Je haïs SFR d’une force, mais d’une force, c’est la pire entreprise de France, la pire.

    • Martin

      Oui mais tu comprends si ils y vont trop fort, il y aura de la perte d’emploi … sinon ils devront rogner sur leurs marges :p

    • doggy310

      Il n’ira jamais en prison d’une parce qu’il a sûrement de très bons copains, et de deux car il a juste à se cacher derrière les emplois qui disparaîtraient si SFR coulait.

  • iAndroid

    C’est très simple, il suffit sur les réseaux sociaux d’appeler à quitter cet opérateur : avec des résiliations de masse alors on peut faire crever cet opérateur, les clients ont le pouvoir et c’est à eux d’agir au lieu de se plaindre. T’es pas content ? Ben tu changes de crèmerie ! Bye Bye SFR.

    • Bob

      Perso j’ai pas du tout envie que SFR creve. On est pas tous parisien… Chez moi sa passe au top et 10 euros par mois a vie pour 20 go. On trouve pas mieu. Alors les avis a la noix on s’en passe.

      • Mulder FOX

        Je déteste SFR mais pas envie qu’ils crèvent pour autant.
        Au contraire, on manque de concurrence chez mes grand opérateurs d’où les prix abusifs de certains forfaits.
        On a besoin de tous les opérateurs pour faire jouer la concurrence mais aussi pour les emplois qu’ils génèrent…

  • LaDenrée

    Je suppose que notre ami Emmanuel milcent va bien réussir encore a trouver quelque chose a dire sur le soit-disant « bashing » SFR….. xD

    • Kris Rage

      T’es qui toi ?

  • Nohik

    Il peut bien rester où il est ce débile, tout est creux chez lui, on s’en passera sans soucis XD