SFR : même l’UFC-Que Choisir n’en peut plus des litiges avec l’opérateur

SFR est vivement critiqué par ses clients depuis quelques temps. Les litiges ne cessent de se multiplier, à tel point que même l’UFC-Que Choisir, l’association de défense des consommateurs, n’en peut plus. Dans un courrier adressé au PDG de SFR, le président de l’association tire la sonnette d’alarme.

michel combes pdg sfr 150 euros

Ce n’est une surprise pour personne si l’on dit que SFR n’est pas au mieux depuis son rachat par le groupe Altice. D’ailleurs, aujourd’hui, mardi 8 novembre 2016, Altice a été condamné à payer 80 millions d’amende pour avoir opéré le rachat de SFR avant la validation par l’Autorité de la concurrence.

Quoi qu’il en soit, la stratégie de l’opérateur au carré rouge a bien changé depuis son rachat et cela se ressent non seulement auprès des équipes, mais également au près des clients. Ainsi, il y a quelques temps, l’UFC-Que Choisir expliquait que SFR enregistrait le plus grand nombre de plaintes sur son site. Aujourd’hui, le président de l’association de défense des consommateurs tire la sonnette d’alarme.

Dans une lettre adressée au PDG de SFR, il demande à ce que des mesures soient prises. En effet, depuis plusieurs mois, pas un jour ne passe sans que des plaintes ne parviennent à l’association, que ce soit dans les bureaux locaux ou sur les forums du site.

Parmi les litiges les plus souvent mentionnés, on retrouve « des factures incompréhensibles, du démarchage abusif et de la qualité de service défaillante ». Le plus gros reproche est bien évidemment la politique de prix de l’entreprise qui a multiplié les augmentations ces derniers mois.

Le directeur de l’UFC-Que Choisir dénonce également le manque de réactivité de SFR lorsque les clients cherchent tout simplement à résilier leurs abonnements. Ainsi, l’opérateur ne prendrait tout simplement pas en compte certaines demandes. Pour d’autres, il affirme ne jamais avoir reçu le matériel lorsqu’il s’agit de résiliations de box.

Enfin, d’autres clients expliquent avoir été facturés de 49 euros de frais de résiliation alors que suite à la hausse des tarifs ils étaient en droit de résilier sans aucun frais. Evidemment, les appels au service client sont sans réponse et les courriers non plus. Une situation intolérable que le directeur de l’UFC-Que Choisir a décidé de dénoncer en écrivant à Michel Combes, PDG de SFR, peut-être perdu dans ses rêves de forfaits fixe à 150 euros par mois.

SFR a dores et déjà répondu et s’est dit « ouvert au dialogue et prêt à trouver des solutions ». En attendant, l’UFC-Que Choisir a mis en ligne une kit contenant toutes les réponses juridiques aux principales questions des clients lésés. Des lettres types sont également disponibles.

Les clients SFR sont « noyés sous un déluge de problèmes » selon l’INC

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR va augmenter le prix de ses abonnements en 2019

SFR risque d’augmenter le prix de ses abonnements dans les mois à venir. Selon Alain Weill, PDG de l’opérateur au carré rouge, SFR pense revoir ses tarifs à la hausse afin d’investir davantage d’argent dans son réseau 4G et dans…