SFR dans le collimateur du gouvernement qui exige des détails sur son plan très haut débit

SFR est actuellement pointé du doigt par le gouvernement qui attend de l’opérateur au carré rouge des explications détaillées pour connaître tout de son plan pour fibrer la France. En effet, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, vient de s’exprimer à ce sujet.

sfr fibre france

C’est la rentrée et le gouvernement compte bien avancer sur le chantier du très haut débit. Justement, SFR qui souhaite fibrer la France est dans le collimateur de l’un de ses représentants, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique.

Mounir Mahjoubi s’est exprimé auprès des Échos et il n’a pas été de main morte concernant l’opérateur au carré rouge. Si il annonce que le gouvernement a bien pris acte de la proposition de SFR, il attend à présent que ce dernier ne lui dresse un plan d’action chiffré pour lui expliquer comment cela est faisable.

SFR : le gouvernement souhaite que l’opérateur lui soumette un plan opérationnel

Le gouvernement attend que les accords passés soient respectés par tous les opérateurs qui sont partenaires avec l’Etat en vue d’apporter le très haut débit à travers toute la France. Cela passe notamment par l’investissement en matière de 4G qui servira de rustine à ceux qui n’auront pas accès à la fibre tout de suite.

L’Etat a pris acte de la proposition de SFR de vouloir équiper toute la France à ses frais, mais à beaucoup de mal à y croire. Le secrétaire d’Etat chargé du Numérique souhaite avoir plus de visibilités sur ce que prépare exactement SFR et s’inquiète de briser une certaine dynamique.

Aujourd’hui, ce n’est pas l’état d’esprit de l’Etat, notamment vis-à-vis des RIP, ces zones où les réseaux sont à initiative publique, c’est-à-dire à la fois avec un financement local et national dans toutes les zones peu denses et habituellement peu rentables. Il y a tout un modèle économique qui s’est construit et qui permet de créer des réseaux qui vont se pérenniser, durer dans le temps, et qu’il ne faut pas casser, qu’il ne faut pas briser.

L’invité des Echos termine sur une note d’humour à la question du cadeau, une économie estimée à 3 milliards d’euros que fait SFR à l’Etat en fibrant lui même la France « Vous êtes sympathique d’appeler cela un cadeau et une proposition… Il n’y avait pas le chèque dans l’enveloppe ».

On va attendre la réponse de l’opérateur à ce sujet, pendant ce temps SFR est pointé du doigt par Free qui souhaite que les vrais prix se ses offres soient affichées, location comprise. Une rentrée qui semble déjà mouvementée dans les Telecoms…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : Cash Investigation enquête sur les conditions de travail des employés

Cash Investigation une émission de télévision proposée par France 2 enquête sur les conditions de travail des employés des centres d’appels de Free. Tandis que le directeur général de l’entreprise Maxime Lombardini sera notamment présent lors de ce rendez-vous pour répondre aux questions de la journaliste Elise Lucet.

a79e46c601a17fa812ccd00b392a6fa3ttttttttttttttttt