SFR : 4 milliards d’euros de dettes refinancés par Altice

Que faire lorsque l’on a une dette importante ? Pour Altice, la solution est simple : s’endetter à nouveau pour payer son ancienne dette. La firme a annoncé que 4 milliards d’euros de dettes concernant SFR Group et Altice International ont été refinancés désormais, permettant à l’entreprise de souffler mais provoquant un endettement toujours plus important.

SFR privilege 460 millions euros

Que faire lorsque l’on est endetté ? Pour nous autres membres du commun des mortels, une seule solution : rembourser, coûte que coûte, quitte à manger des pâtes jusqu’à la fin de ses jours. Pour les entreprises toutefois, plusieurs solutions sont envisageables entre la construction de nouveaux plans économiques et la revente des activités.

SFR n’a jamais été l’opérateur dans la meilleure santé financière du marché, ce n’est donc pas pour rien qu’il a été racheté par Numericable il y a quelque temps de cela. Toutefois, sa situation n’est toujours pas réglée. C’est pourquoi sa maison-mère Altice annonce aujourd’hui son nouveau plan pour tenir le coup avant de retrouver la croissance.

SFR s’endette pour régler sa dette de 4 milliards d’euros

Ce sont en effet 4 milliards d’euros de dettes des filiales SFR Group et Altice International qui ont été refinancés aujourd’hui. Qu’est-ce que le « refinancement de dettes » ? Tout simplement le fait de contracter une nouvelle dette pour rembourser la première. Une solution envisageable pour une aussi grande entreprise, que l’on ne vous conseille pas de tester chez vous toutefois.

Le directeur financier d’Altice Dennis Okhuijsen indique dans un communiqué que cette opération permet de voir la maturité moyenne de la dette d’Altice passer à 6.6 ans. Son coût moyen pondéré passe à 5.8%, contre 6.2% il y a un an. Celle-ci lui permet de réduire ses coûts d’intérêts, pour des économies annuelles de 36 millions d’euros…

Qui seront très certainement rebalancés sur ses services, n’est-ce pas ? Après sa panne d’hier soir, on est en tout cas en droit de l’espérer. Mais pour rester compétitif, l’opérateur pourrait continuer d’investir dans d’autres secteurs grâce à cela, tout en augmentant la facture de ses abonnés… L’avenir nous le dira.

Réagissez à cet article !
  • B4B4

    Ils peuvent l’augmenter leur tarif car pour internet ils sont mieux placés que les autres prestataires et pour la panne qu’il y a eu c’est moins grave que la pannne d’orange il y a 2 ans environ et qui a bloqué pendant 24 h tous les tel portables de France. Quand a leur téléphonie mobile avec appels illimités ainsi que sms et mms avec 30 giga en 4 g pour 10 euro vous appelez ceci une augmentation de facture !elle est deja a ras les pâquerettes Ils ont raison de le faire quand on a un reseau 4g qui marche et qui le permet. Contrairement a orange qui semble reposer sur ses lauriers et qui malheureusement se dit etre le meilleur mais laisse des regions entieres sans couverture telephonique portable malgré les requettes des maires a l’ARCEP et qui met jusqu’a 15 jours pour réactiver une ligne telephonique de residence secondaire alors que la seule cabine telephonique du village a été supprimée sans parler des fausses carte quand a la couverture mobile .

    • joe2x

      Le tarif SFR est en effet à ras les paquerettes. Après sur certains forfaits, il y a eu certaines augmentation, notamment l’ADSL avec l’ajout de 3€ de loc.

      Ils peuvent augmenter mais de peu. Ils gardent une très mauvaise image. Donc si SFR veut reconquérir des abonnés, il doit attaquer par les prix.

      Je ne connais pas bien le paysage de couverture des différents opérateurs, cependant je peux dire que Orange est l’opérateur qui fait le plus d’effort. Jusqu’à preuve du contraire, dès que la densité de la la population sur une zone, les autres opérateurs déclarent forfait.

      Sauf erreur de ma part, les opérateurs tel que Free, Bouygues … peuvent proposer le dégroupage partiel ou total dans les villages. Mais, non,ils ne veulent pas investir dans un NRA mais non, ils préfèrent tout sous traiter à Orange.

      Maintenir des cabines téléphoniques coûtent extrêmement cher, d’autant plus qu’il y a eu beaucoup de vendalisme. Qui payé les réparations ?
      PS : Eviter d’écrire un gros pavé sans aller à la ligne. STP. Merci

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    C’est en gros comme ça que fonctionnent l’essentiel des boîtes à partir d’une certaine taille.

    C’est comme ça que fonctionnent également l’essentiel des États

  • job13016

    Le développement économique de SFR semble vraiment basé sur de l’endettement maximum. Ils ont acheté la première league et la LDC une fortune, des sommes disproportionnées au regard du nombre d’abonnés à leur box.
    Mais au bout du compte quelqu’un devra bien payer l’addition..

  • itachi

    Ils doivent utiliser le système anglo-saxon qui consiste à créer une entreprise spéciale qui va contracter toute la dette mais qui ne portera pas préjudice à la maison mère.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free, Orange et SFR testent la 5G avec Nokia !

Lors d’un événement exceptionnel organisé par la firme Nokia, les opérateurs français Free, Orange et SFR ont eu l’occasion de tester, en conditions réelles, la 5G. Découvrez comment cette mise en situation exceptionnelle s’est déroulée.

J’alerte l’Arcep : une plateforme pour dénoncer les opérateurs

L’Arcep lance J’alerte l’Arcep, une plateforme en ligne permettant aux consommateurs français de signaler un problème lié à leur opérateur. Le régulateur pourra ainsi prendre des mesures et mettre la pression aux opérateurs pour les pousser à résoudre ces problèmes.

9eddfe84614e86f701915f4c4be305f9ZZZZZZZZZZZ