Le sexe en réalité virtuelle, c’est pour bientôt et c’est effrayant

Si la réalité virtuelle est majoritairement utilisée pour les jeux, il est un autre domaine dans lequel elle semble promise à un bel avenir, le sexe ! Le site Pornhub qui reste l’un des plus visités de sa catégorie propose déjà une large sélections de vidéos immersives à 180 ou 360 degrés mais ça ce n’est rien à côté de ce qui se prépare du côté de l’industrie du sexe. Bienvenue dans la nouvelle ère du cybersexe !

Si le terme cybersexe englobe beaucoup de choses, à commencer par les sextos ou le visionnage de vidéos pour adultes, une fois associé à la réalité virtuelle, il prend tout son sens. Si avec les vidéos immersives en réalité virtuelle proposées par certains sites comme Pornhub, l’utilisateur se retrouve déjà plongé dans la scène, le cybersexe promet d’aller encore plus loin dans l’avenir. Aux côtés des traditionnels sites permettant d’interagir avec un partenaire virtuel, on retrouve toute une panoplie de sextoys connectés.

Pour en profiter, il suffit de les raccorder au port USB de votre ordinateur. En juillet dernier, Pornhub lançait son casque de réalité virtuelle et pas n’importe quel casque puisque celui-ci s’accompagne d’un sextoy pour homme. Vendu 700 dollars dans sa version classique et 900 dollars dans sa version Deluxe, ce TwerkingButt dont nous ne vous montrerons pas d’image dans cet article est censé reproduire les mêmes sensations qu’une partenaire…humaine.

Et si vous pensiez avoir tout vu, en réalité, ce n’est qu’un début car l’industrie a tout prévu. Que dire de Robotica, une partenaire virtuelle synthétique qui n’a plus rien à voir avec les poupées gonflables d’antan (sauf si on la qualifie de poupée gonflable 2.0) car il s’agit tout bonnement d’un vrai robot. Inutile de vous faire un dessin pour vous faire comprendre de quels atouts elle est dotée, atout destinés à faire le plaisir des amateurs de cybersexe.

Le but est bien sûr de vous livrer du sexe à portée de main, sans jeu de mot graveleux, en vous épargnant les contraintes d’une relation. Évidemment, certains y trouveront toujours de nombreux avantages et c’est bien là dessus que comptent miser l’industrie du sexe et l’industrie de la réalité virtuelle. On notera, au passage, que les plus gros consommateurs de porno mobile sont sur Android.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Douchebaaag

     » atout destinés  » ->  » atouts destinés « 

  • domi67

    Triste monde. Ça me rappelle une nouvelle de science fiction lue il y a 30 ans… Prémonitoire… mais ça finissait mal. Une machine ne remplacera jamais un vrai contact humain et heureusement qu’il en est ainsi. Vous écrivez « en vous épargnant les contraintes d’une relation » … J’écrirais plutôt « en vous privant des joies d’une vraie relation » même si ce n’est pas toujours facile. Et que faites vous des joies de la séduction, ici totalement absentes.

  • joe2x

    Et pour les femmes, elles ont rien :)
    Se sentant un peu délaissé, elles (les francaises) seront obligé de séduire en mode active (et non plus passive) comme dans les pays du nord. :)

  • Alex

    Pourquoi éffrayant ? Ce n’est qu’un nouveau moyen complémentaire pour prendre du plaisir