Un sénateur PS part en guerre contre les numéros surtaxés

Un sénateur PS a décidé de partir en guerre contre les numéros surtaxés pratiqués par certaines administrations comme la CAF ou l’Assurance Maladie. Il considère que ces organismes sont déjà financés par le contribuable par le biais de leurs impôts.

numero surtaxe guerre

Nous avons tous au moins une fois été obligés de contacter une administration française. Nous ne reviendrons pas sur le chemin de croix que cela représente parfois avant de tomber sur un interlocuteur (oups, c’est dit).

Au-delà de cette fâcheuse tendance à nous faire attendre pour finalement nous raccrocher au nez (on exagère à peine), certains services ont également mis en place des numéros surtaxés. Certaines entreprises ont d’ailleurs été condamnées pour ces pratiques. Ceci explique certainement cela.

Ces pratiques, le sénateur PS Roland Courteau commence à en avoir assez, et il souhaite tout simplement y mettre fin. Ainsi, il a interpellé la secrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire (respirez, c’est fini).

Il lui demande tout simplement d’empêcher ces organismes de continuer à avoir ces pratiques et de mettre fin aux « plate-formes téléphoniques avec des numéros spéciaux, des temps d’attente suffisamment longtemps et des tarifs exorbitants ».

Les contribuables pénalisés deux fois

Comme l’indiquent nos confrères de Nextinpact, ces pratiques « pénalisent évidemment, davantage les personnes de condition modeste, d’autant que ces numéros surtaxés sont très souvent le seul moyen connu des usagers pour accéder aux services publics » explique Roland Courteau. Et d’ajouter :

La facturation de l’appel est en augmentation, depuis le changement de réglementation intervenu au 1er octobre 2015, en particulier quand le temps d’appel est long.

Le sénateur PS considère que les contribuables paient déjà pour ces services en contribuant à l’impôt. En payant à nouveau lors de leurs communications téléphoniques, ils paient donc deux fois pour un même service, « une fois en qualité de contribuable et une fois en qualité d’usager ». Inadmissible pour le sénateur qui conclut :

L’ensemble des organismes sociaux et services publics devraient être accessibles à tous, sans surtaxe, depuis les téléphones fixes et mobiles.

10 choses qu’il ne faut absolument pas faire avec son smartphone Android

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La TNT pourrait disparaître à cause de la 5G

La TNT pourrait un jour disparaître à cause de la 5G selon les propos du président de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) Sébastien Soriano. La TNT n’est plus le moyen privilégié par les Français pour…