Selon Patrick Drahi SFR investit plus que ses concurrents, faux !

Auditionné par le Sénat ce matin, le grand patron du groupe Altice Patrick Drahi est revenu sur les intentions de SFR sur l’année 2016 et a proclamé qu’il était l’opérateur a avoir le plus investi sur son réseau… Mais les chiffres réels montrent que c’est loin d’être le cas.

La position difficile de SFR depuis son rachat par le groupe Altice continue de creuser pour trouver le fond alors que ces derniers mois nous ont surtout montré un opérateur mal-en-point prêt à augmenter ses prix et faire la cour bien trop agressivement à ses clients restants.

Ceux-ci sont pourtant tous en train de fuir massivement, occasionnant des revenus en forte baisse pour SFR qui se doit de réagir cette année. Pour cela, il prévoit un plan de départ volontaire et une nouvelle stratégie pour remonter la pente.

Entendu ce matin par la commission des affaires économiques au Sénat, Patrick Drahi, grand manitou du groupe Altice, est revenu (entre autres questions sur ses impôts et l’affaire des Panama Papers) sur la situation de SFR en France.

Et celui-ci n’y est pas allé de main morte : selon lui, la stratégie de l’acteur des télécoms est d’investir dans les réseaux. Et rapport à cela, il rajoute : « nous sommes l’opérateur probablement qui a le plus grand ratio d’investissent sur le chiffre d’affaires. Quand j’ai repris SFR il y a 1 an et demi, SFR avait un ratio de l’ordre 13% d’investissement sur le chiffre d’affaires, il est aujourd’hui de plus de 20%, très loin devant la plupart de nos concurrents« .

Vérifions donc si tout ceci se vérifie une fois les chiffres aisément repris :

En 2014 à date du rachat, le taux d’investissement de l’opérateur était donc de 16,6% du chiffre d’affaires. En 2015, il n’était que de 16,8%… Relativement proche d’Orange donc, qui dispose d’une belle longueur d’avance, et bien derrière Bouygues Telecom et Free.

Qui sait, peut-être parle-t-il de ce début 2016 ? Après tout, SFR a redoublé d’efforts ces derniers temps sur la 4G. Mais il n’empêche que sa déclaration est tout de suite bien moins crédible, quand les chiffres prouvent que celui-ci était bien loin des 13% annoncés.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Alain Squirrel

    CQFD

  • daniel

    quel ingrat ce mec ! même si SFR avait tout un coup un excellent réseau, je n’y serais jamais client juste pour éviter de donner de l’argent à cette personne !!! je préfère donner de l’argent à une entreprise qui respecte ses salariés, et aide les jeunes entrepreneurs ou fait de la RSE. A bon entendeur

  • Kant1

    Il était pas sur la liste des Panama Papers lui ? On sait où va l’argent…