Sécurité : WhatsApp rassure les utilisateurs sur la faille récemment découverte

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 13 h 54 min

Il y a quelques jours, un consultant mettait en lumière la présence d’une faille de sécurité présente au sein de l’application WhatsApp pour Android susceptible de mettre en danger des informations privées comme vos conversations dans le cas où celles-ci serait stockées sur une carte SD externe. Chose qu’on est souvent amené à faire selon la capacité de stockage initiale de nos smartphones ou tablettes.

Un point sur lequel WhatsApp tenu à s’exprimer, compte tenu du buzz généré sur la toile depuis deux jours en affirmant que les dangers relatifs à la sécurité avaient été exagérés et que cette faille n’était théoriquement pas exploitable à moins que votre smartphone ne soit infecté par un malware. Voici ce qu’on peut lire dans leur dernière déclaration :

En temps normal, les données sur stockées la carte microSD ne sont pas exposées. Toutefois, si un utilisateur télécharge un logiciel malveillant ou un virus, son smartphone sera en danger.

WhatsApp rassure utilisateurs

WhatApp s’exprime sur la faille de sécurité relative aux cartes SD

Voilà qui témoigne déjà de la présence de deux sons de cloches différents dans le même discours car si, en théorie, cette faille de WhatsApp n’est pas censée mettre en danger la sécurité de vos données personnelles, elle facilite néanmoins leur accès dans le cas où votre smartphone serait infecté par un logiciel malveillant.

Chose qui peut tout à fait arriver si vous téléchargez des applications en dehors du Play Store puisque si 98% de malwares visent Android et si seulement 0,1% des logiciels malveillants arrivent à franchir la porte d’entrée du Play Store, vous restez théoriquement exposés aux 99,% restants. Sujet sur lequel l’éditeur cherche à nouveau à rassurer les utilisateurs :

La dernière version de WhatsApp disponible dans Google Play a été mise à jour pour mieux protéger nos utilisateurs contre les logiciels malveillants.

Autrement dit WhatsApp prétend pouvoir nous protéger des effets des logiciels malveillants mais si c’était vraiment le cas, alors cette faille n’existerait pas puisque la seule solution permettant de nous protéger à 100% consisterait à crypter totalement les données de l’application stockées sur la carte SD.

Via

Réagissez à cet article !
  • jean-luc Mutabazi

    remarquons que snapchat n’a pas réagi au faille de sécurité détecté sur leurs apps….

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Mac OS : un dangereux malware vieux de 5 ans vient d’être découvert

Un malware du nom de « Fruitfly » a été découvert par un chercheur de Synack, un certain Patrick Wardle. Ce logiciel-espion, vieux de plus 5 ans, aurait contaminé plus de 400 systèmes Mac OS et s’avère extrêmement dangereux puisqu’il est capable de prendre le contrôle de la machine, de contrôler la web et faire une multitude d’autres actions. Oui, il peut faire de gros dégâts !

SFR : l’opérateur impose une option à 5 euros, la goutte de trop pour les clients

SFR s’attire à nouveau les foudres des usagers et plus précisément celles des abonnés mobiles à qui l’opérateur impose tout simplement l’option “Privilège” à 5€ par mois. Ces derniers ne peuvent retirer ni désactiver ce service contrairement aux abonnés fixes, qui eux peuvent s’en séparer depuis leur espace client. Un coup qui passe forcément mal !

80e5fb78a92cd8e674ab7a5b9b00237fuuuuuuuuuuuuuuu