Sécurité : Triada, le cheval de Troie ultime qui vous vole votre argent

Date de dernière mise à jour : le 11 avril 2016 à 22 h 22 min

Les semaines passent mais les menaces ne cessent de grandir sur nos téléphones Android : Triada, un nouveau cheval de Troie repéré par Kaspersky, met en péril la sécurité de nos smartphones et est capable de prendre le contrôle de nos dépenses.

Le système plus libre d’Android a bien des avantages, mais a un inconvénient majeur : il est nécessairement plus sensible aux virus et malwares de toutes sortes de par le fait que nous puissions potentiellement installer n’importe quelle application sur notre système.

Pas étonnant donc qu’Android soit visé par un nouveau malware toutes les 11 secondes. Rassurez-vous toutefois : il est bien rare qu’une utilisation commune soit à risque, le danger n’étant réel que lorsque vous ouvrez sciemment certaines portes sur votre téléphone qui de base sont fermées.

Nous apprenons ainsi aujourd’hui par le biais de Kaspersky que les plus petits malwares comme Xbot révélé plus tôt peuvent être le premier pas, les soldats éclaireurs selon la métaphore du service de sécurité, afin d’installer un malware bien plus nocif : Triada.

Celui-ci va dans un premier temps acquérir les droits Root, analyser votre système afin de déterminer sa version, son espace libre disponible et ses failles exploitables, et envoyer ces informations à un serveur distant (Kaspersky en compte 17 à travers le monde).

Ce serveur renverra ensuite un fichier de configuration permettant au malware de s’installer profondément dans le système, utilisant la mémoire RAM afin d’être plus difficile à détecter. Il va ensuite modifier le coeur-même d’Android, ce qui a pour conséquence qu’il est infiltré sur l’intégralité du système, applications comprises, et collecte massivement vos données.

Il a ainsi la capacité de prendre le contrôle de votre Play Store, prenant ainsi pour eux le paiement de l’application sans que vous ne vous en rendiez compte. Comme toujours donc, faites attention aux mots de passe que vous utilisez sur Internet, aux droits demandés par les applications et n’activez pas l’installation de sources inconnues sans savoir exactement ce que vous faites.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Aldwyr

    « Le système plus libre d’Android a bien des avantages, mais a un inconvénient majeur : il est nécessairement plus sensible aux virus et malwares de toutes sortes de par le fait que nous puissions potentiellement installer n’importe quelle application sur notre système. »

    C’est pas parce que Android est « libre » qu’il est nécessairement plus sensible aux virus.
    Windows n’est pas « libre » mais c’est l’OS qui a le plus de virus au monde.

    C’est parce que Android, comme windows, c’est 90% des PDM respectivement dans le mobile et le PC, qu’il est forcément « soumis » au attaque informatique car plus facile de toucher une grosse quantité de personne facilement….

    • pheuzy

      oui le problème c’est le nombre d’utilisateur par exemple si ios était le premier os mobile il serais le plus vulnérable comme l’est Windows pour les pc donc pas de polémique!

      • Aldwyr

        C’est pas une question de vulnérabilité. Juste qu’il serai plus attaqué car plus alléchant.^^’
        Un système n’est pas plus ou moins vulnérable. Il est vulnérable. Point.
        Maintenant, il faut savoir si cela vaux le coup de trouver ses failles ou non.
        Pour iOS, non. Android, oui.

    • slayers84

      En même temps ios c’est des centaines de millions de personnes quand même, l’os est crypter par défaut et barder d’autres systèmes de sécurité, un iPhone ne peut être infecter sur uniquement si l’utilisateur à autoriser l’app malveillante quant sur Android une app fait ce qu’elle veut donc ce n’est pas non plus uniquement le nombre de personnes

      • Insomnia

        fauxxxx il a été démontré par une équipe qu’il est très facile d’ajouter un malware sous ios et passer outre la vérification d’apple.

        • slayers84

          Mais en pratique il n’y a rien et si c’était vraiment si simple on aurait des nouvelles de malware tout les jours vu l’immense popularité de l’ App store qui génère aussi bien plus de bénéfices que le playstore et tu oublié une donnée importante dans ce que j’ai déjà dit
          L’utilisateur est obliger d’accepter volontairement, le malware ne peut agir sans le consentement de l’utilisateur et uniquement sous certaines conditions et même les stores alternatifs ios sans jailbreak sont exempts de malware
          Alors plutôt que de me fier à une équipe obscure je préfère me fier à la réalité des faits ou les malware sur ios sont extrêmement rarissimes et très nombreux sur Android même si je n’ai jamais eu ce genre de problème sur Android pour l’instant

          • crachoveride

            Pour avoir travailler dans la téléphonie mobile récemment je n’en ai pas vue un seul cas non plus :) sans le consentement ou l’action de l’user volontaire, le malware ne s’installe pas sur le tel android non plus (ou alors de tellement rare cas qu’il n’en est fait référence absolument nullpart et c’est pas plus mal :) ).

  • Don Quixote

    plutôt que triada on devrait l’appeler troika. le résultat c’est le même: sifoner votre argent.