Sécurité : les malwares mobiles ont augmenté de 68% en 2014, un record

Maj. le 10 avril 2016 à 20 h 13 min

Comme en témoigne une étude réalisée par Trend Micro, le nombre de malwares visant les appareils mobiles a atteint son paroxysme fin 2014 avec un total de 4,37 millions. Un chiffre record quand on sait que six mois plus tôt, les logiciels malveillants étaient au nombre de 2,68 millions et 2,09 millions en début d’année. En un an, ce chiffre a donc non seulement doublé mais subi une augmentation de l’ordre de 68%.

malwares
68% de malwares mobiles en plus en un an.

Si l’on se penche sur les différents types de menaces, on constate alors que 69% des malwares visant les appareils mobiles sont soit des publicités, soit des pop up publicitaires massifs et intrusifs redirigeant, la plupart du temps, l’utilisateur vers des sites malveillants visant à traquer ses habitudes de navigation.

malwares Android 2014

La seconde catégorie qui regroupe 24% des logiciels malveillants est celle des abus de services premium qui font grimer le coût de l’inscription aux services auxquels est abonné l’utilisateur sans son consentement. Enfin, la troisième catégorie qui est également la plus pointée du doigt et la plus redoutée, bien qu’elle ne représente que 10% des malwares, est celle qui regroupe les applications spécialisées dans le vol des données personnelles.

Un peu plus tard dans l’étude, on apprend que les deux plateformes les plus touchées sont Android et iOS – ce qui n’a rien de surprenant dans la mesure où il s’agit des plus populaires – et ce en dépit du caractère fermé de l’écosystème d’Apple. Malheureusement, le rapport ne donne aucune indication quand à la répartition des logiciels malveillants par OS mobile.

Enfin, comme on peut également le lire, la tendance devrait se poursuivre et s’amplifier en 2015 et les cybercriminels devraient exploiter de plus en plus les options de paiements mobiles. L’étude se conclue ensuite sur une mise en garde rappelant aux utilisateurs qu’il est importants d’utiliser une application de sécurité, sans pour autant citer la leur.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !