Google est plus sécurisé qu’Apple et Tim Cook se trompe, selon Eric Schmidt

Maj. le 5 octobre 2014 à 11 h 17 min

Eric Schmidt et Tim Cook sont à couteaux tirés en ce moment. Les dirigeants de Google et Apple s’envoient des attaques sur le domaine de la sécurité, très discuté dernièrement

apple vs google vie privee

Tout a commencé récemment lorsque Tim Cook a écrit, dans une lettre aux consommateurs, que si nous pouvions utiliser un produit gratuitement, c’est que nous étions le produit. Par la suite, durant une interview, le PDG d’Apple a déclaré :

Je pense que tout le monde devrait se poser la question, « comment les sociétés gagnent leur argent ? Suivez l’argent. Et s’ils gagnent de l’argent principalement en collectant des données personnelles, je pense que vous êtes en droit de vous inquiéter et que vous devriez vraiment comprendre ce qu’il arrive à vos données

Ce commentaire de Cook venait appuyer son propos, le PDG expliquant alors comment Apple avait beaucoup travaillé à conserver les données des utilisateurs privées. Un sujet fondamental dans le déploiement de la solution de paiement Apple Pay, et suite aux photos des stars nues à priori dérobées sur les comptes iCloud de ces dernières. Face à cette remarque de Cook, Eric Schmidt a contre-attaqué très vite :

quelqu’un ne l’a pas bien informé sur les politiques de Google

Pour ce qui est de Google, nous avons toujours été les leaders dans la sécurité et le chiffrement

Notre système est bien plus sur et chiffré que chez aucun autre, y compris Apple. Ils se rattrapent, ce qui est très bien

Par ailleurs, le président exécutif de Google a déclaré que mis à part le fait que Google affiche des publicités personnalisées basées sur nos emails, « toutes les autres choses que Tom Cook a sous-entendu que nous faisions, nous ne le faisons pas ».

Schmidt a déclaré cela durant une interview donnée à CNN Money dans le cadre de la promotion de son livre How Google Works, coécrit avec Jonathan Rosenberg, ancien directeur des produits chez Google et actuel conseiller de Larry Page.

tim cook vs eric schmidt securite

Cette promotion est par ailleurs assez efficace, car elle a déjà fait parler d’elle lorsque Schmidt a déclaré que Samsung avait déjà l’iPhone 6 il y a un an, et que, lorsqu’il a défini les différences d’approches fondamentales entre Google et Apple, a déclaré que la compétition qui les opposait était une guerre plus brutale que jamais. Une chose est sûre, la guerre est notamment médiatique.


Réagissez à cet article !
  • Kinto’un

    Apple crache beaucoup sur la concurrence ces derniers temps, alors qu’il ne l’a jamais fait dans le temps (ou très peu).
    Ont-ils peur de quelque chose?

    • filaos

      Tu trouves vraiment, en regardant l’actualité récente, que c’est Apple qui crache ?
      Jobs était bien plus agressif que ça, jusqu’à être haÏ par tellement d’anti-Apple.
      Cook dit simplement « Demandez-vous d’ou les entreprises tirent leur argent ».
      D’ou Apple tire-t-elle son argent ? Des produits à grosses marges.
      D’ou Google tire-t-il son argent ? De toi.
      C’est pas un délire ou une attaque, c’est juste vrai. C’est juste une explication au grand public qui ne se pose à peu près jamais de questions et se dit « Génial les services Google : c’est gratuit ! »
      Schmidt est bien plus agressif quand il dit : « On ne lui a pas bien expliqué, c’est dommage pour lui », puis en parlant de crypto sur les services Google alors que ce n’est absolument pas le sujet. C’est une réponse de politicien véreux. A vomir.

      • Kinto’un

        Non c’est vrai qu’on crache beaucoup plus contre Apple mais je n’ai jamais (ou je ne m’en rappel pas) qu’Apple ripostait? je l’ai souvent vu Pro et ne faisait pas attention à ce que les autres disaient mais en se moment on dirait qu’ils voient qu’ils font de la merde et qu’ils essayent de se justifier et s’inventer des choses pour ne pas paraître plus ridicule qu’ils le sont pour le moment.

        Maintenant que Google gagne de l’argent avec nos infos confidentiels et autre, perso je m’en contre fou, qu’ils filtrent mes mails pour de la pub etc je m’en fou, il y a tellement de personne concerné, faut arrêter d’être parano, du moment que c’est bien sécurisé (et sur ça j’ai totalement confiance en Google).

        • Atlas

          Sauf que Tim Cook n’était pas du tout en train de parler de sécurité. Chez Google, TU es le produit. Ce sont tes informations personnelles que Google revend et c’est comme ça qu’ils gagnent de l’argent.

          • Provoc

            Oui et alors ou est le problème? Google vend un profile pas des données personnelles.
            Et tu crois qu’ils sont le seul dans ce cas. Orange, la poste, les banques, beaucoup de sociétés commerciales ont tout un fichier client à vendre et ne s’en privent pas. Même Appel exploite pour elle, son fichier client, mais il semblerait qu’il ne le vende pas.
            Alors quitte à choisir, je préfère qu’une société comme Google vende mon profile pour s’enrichir, mais en contrepartie sorte des produits et services à l’excellent RQP, que d’être obliger d’acheter un produit 2-3x plus cher qu’il ne vaut, pour enrichir également son fabriquant.
            Donc, que ce soit dans la vende de profile ou dans la surfacturation, dans les deux cas, le consommateur est la cible…

          • Atlas

            Oui après c’est un choix.

    • Atlas

      C’est le monde à l’envers là.

      « Apple crache beaucoup sur la concurrence ces derniers temps »

      ah bon? Cook n’a rien de faux sur Google, c’est Schimdt qui fait semblant de ne pas comprendre. Cook a simplement parlé du fait que Google utilise et revend les données personnelles de ses clients : ce n’est un secret pour personne, c’est le business de Google !
      Apple en ce moment ne dit rien, c’est les autres qui de défoulent.

      « alors qu’il ne l’a jamais fait dans le temps (ou très peu). »

      Apple crachait énormément sur Microsoft au début des années 2000, ils se sont beaucoup calmés depuis, même s’il y aurait de quoi en voyant par exemple que Windows 10 utilisera dans un an des choses qui existent sur Mac depuis environ 10 ans.

      • Jonathan Fossey

        Mdr microsoft ,apple , google et autre
        Aujourdhuit rien que avec facebook twiter et instagram la vie privée n est plus qu un concept donc a moin d avoir un iphone et aucun pc ou autre truc qui ce conecte au web (on oublie le transfer de fichier , ect il fo i tune ) de n alle uniquement sur les site apple tu vera que au final tu est un produit apple vu que logiquement tu serais invisible mediatiquement
        Tu achette du apple juste pour les autoriser eu et uniquement eu mais la nsa est p etre derriere !!!!!
        Moralité
        Nokia 3310 et boulier c est la solution
        Si tu veut etre connecté y a pas le choix fo etre dans les basse de données
        Donc pro apple ou pro andro peut importe le côté on est tous dans le meme lot :les consommateurs finaux
        Dans tout les cas les info des appli non apple peuvent elle aussi enregistrer vos info :temp d utilisation , argent depenssé pour tel appli et pas sur que apple le flique car meme si les appli sont fliqué elles se connectent a des serveur non apple

  • jean-luc Mutabazi

    Il me fait rire Eric avec son menton + cou ^^

  • itachi

    Il est marrant tim cook, et leur iAd, ça fonctionne comment?

    • thomas

      Justement, iAd a été critiqué, il n’y a pas très longtemps d’ailleurs, par des régies publicitaires parce qu’ils ne divulguaient pas assez d’information sur les utilisateurs. De plus, il est généralement beaucoup plus facile de s’affranchir d’iAd sur iOS que des services Google sur Android.

      • Provoc

        « cette solution permet de créer et gérer des campagnes publicitaires pour les applications iOS en ciblant les mobinautes selon leur parcours de navigation (applications précédemment utilisées, contenus consultés et partagés, achats sur iTunes…). iAd Workbench propose aussi aux annonceurs une option d’auto-ciblage qui laisse le soin à la marque à la pomme de déterminer qui est le plus susceptible de télécharger votre application. »

        Je répète:
        « leur parcours de navigation (applications précédemment utilisées, contenus consultés et partagés, achats sur iTunes…) »

        Perso, je n’appel pas ça, peu intrusive…

        • thomas

          Oui, iAd fait du ciblage comme les autres solutions publicitaires, mais le ciblage reste beaucoup moins précis que celui proposé par Google. iAd reste au niveau de l’analyse des méta-données, tandis que Google va jusqu’à analyser les contenus personnels des utilisateurs (emails, documents, ect.) De plus, sur iOS, il est possible d’activer l’option « limit ad tracking ». Enfin, vous pouvez très simplement vous affranchir des publicités iAd: il suffit d’acheter les versions « ad-free » des applications.

          • Provoc

            Encore une fois, Google ne vend PAS des données personnelles, mais des profils. Quand Google analyse un document, ce n’est pas de l’espionnage de document qui est fait, mais une recherche de mots clés! La compréhension même du message n’étant pas effectuer, puisque totalement illégal et n’ayant pas d’importance pour un ciblage commercial.
            Quand Google recherche des mots comme vacances, anniversaires, chauffage, etc. dans nos mails c’est aussi intrusif, que l’analyse du parcours de navigation, des sites visités, des logiciels utilisés, des achats effectués …Puisque dans les deux cas ce sont nos centres d’intérêt qui sont revendus…
            Donc sur ce point Apple est très mal placé pour se permettre de faire la morale.
            Par exemple, quand j’utilise mon client mail et que dans mon message, les mots « ci-joints  » sont utilisés, automatiquement le programme me demande avant l’envoie du message, si c’est normal d’avoir utilisé cette expression alors que je n’ai pas joint de document. Vais je crier tout de suite à l’espionnage? Non, par ce qu’également dans cet exemple c’est une analyse de mots clé qui est effectué et non de texte. D’autant plus que cette analyse est utilisée pour me rendre service.
            Et c’est là, toute la question, c’est quoi là-contre partie?
            Google vend mon profile, mais en contrepartie me fournit des programmes régulièrement excellents et gratuits, quand il sort du hardware, il est souvent avec un rapport Q/P irréprochable, j’ai ma disposition un moteur de recherche qui est incontournable, il investisse dans énormément de technologie de demain sans qu’il y ai forcement un bute financier à la clé, etc.
            Donc quand je pèse les pour et les contre, j’adhère, estiment que la contrepartie est minin par rapport au gain ou service obtenu.
            En face, nous avons nos fournisseurs internet, de réseau mobile, banquiers, etc. qui obtiendrons également des gains financiers avec nos informations ou habitude personnelle et qu’avons-nous en contrepartie, rien…
            De même, le modèle économique d’Apple est basé entre autres sur une forte marge de leur software et hardware. Pourtant cela ne les empêche pas de gagner, en plus, 30% sur toutes les transactions obtenues grâce aux profils personnels fournis de ses clients…
            Après, je comprends que certaines personnes soient totalement opposées à ces pratiques, dans ce cas, soit elles achètent leurs programmes, soit elles n’utilisent pas les services concernés, point! D’autant que bien de réglage ou logiciels permettent de s’en affrachir.
            Reste que comme indiqué plus haut, leur profil sera comme même vendu de façon plus sournoise.

  • thomas

    Honnêtement, c’est très bien que Google et Apple s’attaquent respectivement sur la question de la vie privée et de la sécurité des données. Au final, ça ne peut que profiter aux utilisateurs.

    Pour ce qui est de la sécurité des données, les failles de sécurité aujourd’hui ne se situent plus trop au niveau technologique (on est arrivé à des niveaux très satisfaisant de sécurité de ce côté là), mais plutôt au niveau de l’utilisateur. Je recommande fortement de regarder cette conférence qui porte sur la sécurité des mots de passe: http://www.ted.com/talks/lorrie_faith_cranor_what_s_wrong_with_your_pa_w0rd

    Le piratage de données d’utilisateurs d’iCloud a d’ailleurs mis en exergue ce problème. Apple fait parti des entreprises technologiques qui demande des mots de passe suffisamment complexe, mais comme le montre cette vidéo, cela ne suffit pas, et c’est un problème global à toutes les entreprises technologiques.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !