Scandale NSA : l’agence n’a besoin que de 8 secondes pour infecter votre ordinateur !

Maj. le 10 avril 2016 à 13 h 54 min

Le scandale NSA, également appelé SnowdenGate ou affaire Snowden/NSA aura surement, et légitimement, constitué l’un des plus gros scandales de ces dernières années. Un évènement sans précédent qui aura permis une prise de conscience du grand public sur l’importance de la protection des données privées. Une prise de conscience, voire paranoïa, dont certaines marques n’hésitent pas à se servir (on pense à l’ultra-sécurisé Blackphone à 629 dollars) et qui ne devrait pas s’estomper de si tôt. De nouveaux documents révélés par The Intercept ont de quoi inquiéter.

NSA infection PC

La NSA avait mis au point un malware capable d’infecter un ordinateur en à peine 8 secondes !

Ryan Gallagher et Glenn Greenwald, tous deux journalistes pour The Intercept, ont réussi à mettre la main sur des dossiers confidentiels qui dévoilent certaines des méthodes employées par la NSA. On y apprend notamment que l’agence a développé un malware capable d’infecter des millions d’ordinateurs. Ce malware, baptisé Turbine, a permis une expansion majeure à la NSA en terme de surveillance dès 2010. Les données auraient été collectées depuis le siège de la NSA (Maryland), le Royaume-Uni et le Japon.

Turbine, créé en 2004, était à l’origine destiné à quelques centaines de personnes, ne nécessite pas d’intervention manuelle pour s’installer et permet à la NSA de récolter des données provenant d’internet ou de smartphones du monde entier. Le Government Communications Headquarters (GCHQ), services secrets britanniques, aurait par ailleurs joué un rôle important dans l’opération. Ce n’est pas tout puisque la NSA aurait également envoyé des mails et des spams contenant ce malware et se serait même servi de Facebook pour s’emparer de dossiers privés.

Nous vous annoncions il y a peu que la NSA surveillait les utilisateurs Yahoo via leur webcam. Rien de surprenant dans la mesure où ce malware permet entre autre d’enregistrer des conversations audio ou de prendre des photos depuis une webcam et n’a besoin que de 8 secondes pour infecter un ordinateur. Si vous souhaitez en savoir davantage, vous pouvez lire le rapport complet (en Anglais) de The Intercept en cliquant sur « Via » en bas de l’article. De nouveaux éléments dans cette affaire qui sont tout sauf rassurant. Est-il possible de mettre un terme à cette surveillance de masse selon vous ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Infos

    Windows ? OSX ? linux ? Ios ? Android ? plugin flash ? javascript ? des infos ?

    • Kevin.J

      malheureusement, tous les types d’ordinateurs et d’OS sont surement concernés !

  • OL69

    Ça fait froid dans le dos

    • Kevin.J

      à qui le dis-tu, tu penses que cette surveillance de masse va s’arrêter un jour ?

  • Phileg

    Si vous ne voulez plus être espionner, seul solution, la feuille, le crayon et la poste, voir le pigeon voyageur…

    • jean-luc Mutabazi

      Je pense que le pigeon lui aussi il faut s’en méfier ils vont bientot commencer à les abattre en plein vol ;-p

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !