Redevance Android : pourquoi Samsung refuse de payer Microsoft

Maj. le 17 février 2017 à 14 h 28 min

Après des mois de bataille entre Microsoft et Samsung concernant les royalties que le second devrait reverser au premier, de nouvelles informations viennent expliquer le refus du Coréen

microsoft samsung royalties

Samsung a été au coeur de batailles juridiques ces dernières années. On connait bien la guerre des brevets ayant fait rage entre le Coréen et Apple, et un peu moins l’autre conflit, avec Microsoft, concernant les royalties que Samsung est censé lui reverser.

Microsoft, que l’on croit seulement victime du phénomène Android, son Windows Phone ne se faisant pas de place, gagne tout de même beaucoup d’argent grâce à l’OS. Dans les faits, le géant touche de l’argent sur chaque terminal Android vendu, ainsi, c’est chaque année 1 milliard de dollars qui atterrissent dans les caisses de Redmond grâce à l’OS de Google.

Depuis le rachat de Nokia par Microsoft, Samsung n’étais plus si enclin à payer ses royalties, affirmant que l’acquisition était une rupture de contrat entre les deux géants, et le retard de paiement du Coréen avait poussé microsoft à poursuivre ce dernier pour 6,9 millions de dollars de majorations de retard.

microsoft samsung nokia brevets

On en sait aujourd’hui un peu plus sur la défense de Samsung dans cette histoire. Le géant affirme en fait que payer à Microsoft les royalties, depuis le rachat de Nokia, constitue une violation des lois anti collusion, plus connues sous le nom d’antitrust.

L’accord sur les licences liant les deux sociétés ne se contente en effet pas d’aborder des questions financières, et au delà de l’argent que le Coréen doit verser, ce dernier doit fabriquer des smartphones sous windows phone et partager des informations sensibles.

C’est ce dernier aspect qui gène Samsung, qui déclare que depuis le rachat de Nokia, Microsoft est devenu un concurrent hardware direct, et que le partage de ces informations et désormais problématique.

Alors que ce dernier fait donne en théorie l’avantage à Samsung, il n’est pas évident que l’ensemble de l’accord soit caduque, et alors que le Coréen peut ne plus avoir à partager les informations, il devra peut-être toujours verser les royalties, si tel n’est pas le cas, Nokia pourrait décidément avoir été un achat risqué pour Microsoft.

Via

Réagissez à cet article !
  • Samsara

    Erreur dans la traduction : « Samsung est devenu un concurrent hardware direct » => « Microsoft est devenu un concurrent hardware direct »

  • itachi

    Ils auraient dû mettre l’argent sur un compte bloqué au cas où.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi achète-t-on de moins en moins de smartphones ?

Saturé, le marché des smartphones ne connaît plus la croissance dans bon nombre de pays développés. Les consommateurs misent sur les mises à jour logicielles plutôt que sur l’achat d’un nouveau smartphone. Le moyen de relancer la machine : l’innovation.