Samsung : quand la division mobile étouffe les bénéfices

Date de dernière mise à jour : le 24 mai 2016 à 10 h 48 min

A l’heure tous les constructeurs dévoilent leurs bénéfices trimestriels, Samsung ne déroge pas à la règle et annonce des profits de l’ordre de 6,96 milliards de dollars pour le second trimestre 2013. Un chiffre impressionnant qu’il ne doit pas forcément aux ventes du Galaxy S4, en dessous des prévisions initiales même si plus que satisfaisantes.

Les ventes de téléphones mobiles enregistrent, quand à elles, une hausse de 9% en comparaison avec le premier trimestre de l’année et de 54% par rapport au second trimestre 2012.

Samsung annonce ses bénéfices pour le second trimestre 2013

D’un trimestre à l’autre, les bénéfices de Samsung sont constamment en hausse, toutefois, en dépit du fait que le coréen sera parvenu à écouler pas moins de 23,4 millions d’unités de son dernier téléphone haut de gamme et représente le tiers des 71 millions de smartphones mondialement écoulés au second trimestre 2013, tous constructeurs confondus, cette croissance ne repose pas forcément sur le marché mobile.

Samsung bénéfices

Les dépenses engendrées par la division mobile nuisent aux bénéfices de Samsung.

Ainsi, si l’on se penche sur le détail des bénéfices de Samsung, on constate rapidement que le plus gros des profits enregistré par le coréen au second trimestre 2013 est principalement du aux produits électroniques grand public, suivis des ordinateurs tandis que les terminaux mobiles arrivent seulement en troisième position. Viennent ensuite les écrans puis les profits générés par la division semi-conducteurs de la marque.

Malgré une croissance globale de l’ordre de 8%, le profit d’exploitation de la division mobile de Samsung a néanmoins diminué de 3% sur la même période, ce qui laisse donc supposer que les niveaux de revenus commencent à se stabiliser.

Un bénéfice marginal susceptible d’avoir été provoqué par les coûts générés, notamment en marketing, par le lancement de nouveaux produits, mais également en recherche et développement.

On remarque également que les ventes de tablettes de la marque ont diminué sur les marchés développés désormais saturés et en pleine croissance sur les marchés émergents.

Samsung bénéfices

Samsung toujours en peine croissance au second trimestre 2013.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Jonathan Simon

    c’est sa de mettre un max dans un marketing inutile