Samsung fabriquera encore les processeurs des prochains iPhone

Date de dernière mise à jour : le 24 mai 2016 à 10 h 49 min

On connaît les relations tendues entre les deux entreprises, mais il semble qu’un accord ait été renouvelé entre les deux concurrents. En effet, le Korea Economic Daily rapporte que Samsung pourrait une fois de plus fabriquer le processeur des futurs iPhone. Alors que le contrat qui les lie arrive bientôt à son terme, il semble avoir été renouvelé jusqu’en 2015.

Bien qu’Apple essaie de se détacher de la dépendance à son concurrent numéro un sur le segment des smartphones, un contrat est encore en cour jusqu’à l’année prochaine. C’est l’assurance que le processeur de l’iPhone 5S (ou iPhone 6) sera conçu en majorité dans les usines du coréen. Mais ce que nous apprend le journal coréen est le renouvellement de ce contrat pour 2015 et la production des puces A9 pour ce qui est baptisé « l’iPhone 7 ».

samsung iphone

Les processeurs des prochains iPhone seront fabriqués par Samsung

Apple n’arrive pas à se détacher de Samsung pour ses composants

On sait que la firme à la pomme essaie de se détacher du coréen en faisant appel à d’autres sociétés comme TSMC, dont le contrat a également été renouvelé. Le problème posé à la firme américaine est que sa future puce A9 présente dans la 7e version de son iPhone sera gravée en 14 nanomètres, une technologie que seule Samsung est capable de produire en très grosse quantité, une chose indispensable pour assurer les importants volumes de ventes du smartphone de Cupertino.

Si on sait que la marque américaine s’est rapprochée de la société GlobalFoundries qui sera capable de fabriquer ce genre de puces en 2015, l’accord n’a pas encore été signé et renouveler le contrat avec Samsung permet de prendre moins de risque à ce niveau. Il semble que la rupture soit plus difficile que prévu, les deux firmes étant financièrement dépendantes l’une de l’autre. Samsung devrait donc fournir une partie des processeurs qui équiperont les smartphones d’un de ses plus gros concurrents. Finalement, ce n’est pas toujours la guerre dans l’industrie du mobile.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Johann Leininger

    Peut on emmètre l’hypothèse que, si Apple à du mal à sortir des nouveautés ou à renouveler sa gamme d’ordinateur cette année, cela puisse être « à cause » de Samsung du fait que l’entreprise est été éloigné par Apple ?

    Que ce soit pour la fabrication de processeurs ou de mémoires j’imagine que la capacité de production de Samsung doit être loin devant certaines autres usines Coréenne.

    Ajouté à la forte demande d’Apple, les usines n’arrivent pas à suivre la cadence, et donc, retardent la sortie des futurs produits de la marque à la pomme.

    La firme de Cupertino n’as donc plus trop le choix que de revenir vers Samsung en frappant par la petite porte, afin d’espérer pouvoir sortir plus de produits et/ou les renouveler plus souvent.

    Car la concurrence surtout du coté d’Android et ses partenaires avance à grand pas que ce soit dans l’innovation ou la capacité au renouvellement.

    • Gabriel Manceau

      Oui en fait Apple essaie de se détacher petit à petit de Samsung en faisant appel à de nouveaux constructeurs, mais la capacité de production de la firme coréenne est tellement énorme qu’elle est la seule à pouvoir assurer une cadence suffisamment importante pour suivre les ventes de produits Apple.

      • Stef80

        Et si apple veut être complètement indépendant vis-à-vis de Samsung, ils n’ont pas trop de choix : Soit investir dans leurs propres usines (ce n’est pas la politique actuelle d’Apple), soit investir chez un nouveau partenaire afin d’accroître sa capacité de production (dans ce cas, ils seraient liés pour une longue durée à ce dernier). Dernière option possible, diversifier sa production chez plusieurs fondeurs. Mais gros risque, car la qualité pourrait être différente d’un fabriquant à un autre…

    • Stef80

      Non, je pense que l’hypothèse est fausse… Ce n’est pas la faute de Samsung si apple n’arrive pas à suivre. J’en veux pour preuve le manque cruel d’innovation d’apple depuis quelques années déjà. Techniquement parlant, un iphone sauve sa face grace a une partie software qui ne demande pas beaucoup de ressources, contrairement à Androïd, qui est beaucoup plus gourmand. Regarde le proc de l’actuel iphone 5. Un A6. Derrière ce nom se cache un « simple » ARM v7, à la sauce apple. En fait, ils ont intégré des instructions à la manière d’Intel (par exemple MMX). Du coup, certaines instructions sont exécutées directement par le processeur, et non par la couche logicielle. Simple comparaison, je ne sais pas si tu as connu l’époque des Pentiums. Passer d’un Pentium standard à un Pentium MMX c’était le jour et la nuit. Avec apple, c’est la même chose (j’ai simplifié, c’est en fait un peu plus complexe que ça, mais ça reste dans l’idée).

      Samsung dispose d’énormes capacités de production, que ce soit les puces ARM, la NAND (qui équipe presque tous les mobiles à l’heure actuelle), les écrans LCD ou AMOLED, etc. et le divorce a dû être reculé. Samsung dispose d’usines prêtes à graver en 14 nm, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Regarde sur le site d’iFixIt, ils démontent un peu tous les smartphones, consoles, etc. dans la barre de recherche, tape le nom de ton produit + teardown. Samsung est partout (ou presque).