Galaxy Note 3 : Samsung nie avoir faussé les benchmarks

Date de dernière mise à jour : le 8 juin 2016 à 19 h 43 min

[Article mis à jour]

Accusé d’avoir triché sur les résultats des benchmarks de son Galaxy S4 Exynos, Samsung avait déjà démenti les accusations. Pourtant, il y a deux jours, nous avons appris à nouveau de la part d’AnandTech que la société coréenne avait à nouveau faussé les tests, mais pour son Galaxy Note 3.

Samsung nie les accusations de triche sur les benchmarks du Note 3

Samsung a donc déclaré que :

Le Galaxy Note 3 maximise les fréquences de son CPU/GPU lors de l’exécution des tâches qui exigent une performance considérable. Ce n’était pas une tentative d’exagérer certains résultats d’analyse comparative. Nous restons déterminés à fournir à nos clients la meilleure expérience utilisateur possible.

Malgré tout, plusieurs sites ont constaté des différences dans les appareils Samsung selon l’utilisation d’un test officiel ou d’un test renommé. Il est donc bien connu que certains fabricants ciblent certaines applications d’étalonnage afin de modifier le comportement du processeur lorsque ces applications sont exécutées.

La source a indiqué qu’il suffisait par exemple de renommer « Geekbench » en « 6eekbench » et étonnamment, le système ne modifiait en rien le comportement du smartphone haut de gamme. Une preuve de plus pour souligner le fait que Samsung ne joue pas franc jeu et cible bien les benchmarks pour booster les résultats obtenus.

Que pensez-vous de ces benchmarks faussés ? Accordez-vous bonne confiance en ces résultats ?

Via


L’histoire a commencé à faire du bruit quand Samsung a été pris la main dans le sac à fausser les benchmarks de son Galaxy S4 Exynos. Ayant démenti les accusations portées à son compte, la société coréenne a pourtant fauté encore une fois puisque nous avons appris il y a deux jours qu’elle avait également triché sur les benchmarks du Galaxy Note 3.

Une dynamique qui pourrait très vite devenir un sport international, puisque nous apprenons désormais que Samsung n’est pas le seul méchant de l’histoire et nombreux de ses rivaux n’hésitent pas à booster leurs appareils pour fausser les benchmarks également.

Samsung n’est pas le seul à tricher aux benchmarks

Pour vérifier ces phénomènes, le site AnandTech a donc pris l’initiative de tester différents smartphones et tablettes Android grâce aux benchmarks 3DM, AnTuTu, AndEBench, Basemark X, GeekBench 3, GFXB 2.7 et Vellamo. Ensuite, il a pu dresser les résultats dans un tableau.

La conclusion est claire : beaucoup d’autres fabricants usent des mêmes stratégies que Samsung pour booster leurs résultats et se montrer meilleurs que la concurrence.

L’intérêt était de voir quels dispositifs ont été optimisés pour certains tests. Il en ressort que 3DMark, AnTuTu, GFXBench et Vellamo sont les quatre benchmarks sur lesquels s’appuient les constructeurs pour tricher et fausser les résultats obtenus.

Vous serez donc ravis (ou pas) d’apprendre que les appareils suivant sont mis en cause :

  • Asus : Padfone Infinity
  • HTC : One, One Mini
  • LG : G2
  • Samsung : Galaxy S4, Galaxy Note 3, Galaxy Note 10.1 (2014 Edition), Galaxy Tab 3 10.1

Ce sont ces marques qu’il faudra montrer du droit ou dénoncer si vous prévoyez de lancer une manifestation dans les jours qui viennent. Néanmoins, on pourra apprécier que Google avec ses appareils Nexus, Motorola ou encore Nvidia et sa console Android Shield jouent le jeu et ne semblent pas tricher sur les benchmarks.

Un bien triste constat qui montre que certains fabricants sont prêts à tromper leurs fidèles consommateurs pour faire croire au merveilleux. Et vous, que pensez-vous de ces résultats mis en avant par AnandTech ?

Via

Meilleur prix :

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • nightbringer87

    en tous cas je confirme les plus de 35000 points du xperia z1 sur antutu :)

    • Jason Champagne

      AnandTech n’a pas testé ce téléphone, dommage :)

      • Stef80

        Oui, il manque bizarrement les Sony…

        • 2sfhim

          Ça peut être bon signe au contraire, ça pourrait dire que la marque ne triche pas !

          • Stef80

            Oui, mais on ne le saura pas :(

  • Texbordeaux

    Vous avez oublié Apple qui est aussi montré comme respectueux par AnandTech, de façon general les entreprises US ne triche pas (ou triche beaucoup mieux) que les autres … :D

    • Jason Champagne

      Pas oublié, simplement que les produits Apple n’étaient pas présents dans les tests effectués par la source par rapport aux appareils Android :).

      • zourite

        Si, Apple est cité. Il faut juste lire l’article.

        • Jason Champagne

          Mais tu te doutes bien qu’on ne peut pas parler de tous. Je suis allé à l’essentiel, car là, il était surtout question de parler des appareils Android pour le coup :).

          Mais merci pour ta remarque.

        • Stef80

          Le code apple est verrouillé. Du coup, inaccessible, ou plus difficilement accessible, afin de trouver quelque chose.

          Ne pas oublier qu’apple s’est déjà fait épingler il y a quelques années, avec leur power mac G5 :

          http://www.silicon.fr/apple-power-mac-g5-sa-puissance-est-deja-contestee-1616.html

          A l’époque, ils se sont bien arrangés avec VeriTest afin de modifier le bench et les conditions de mesures…

  • jean-luc Mutabazi

    ouais mais bon ceci revient au meme Samsung est le plus gros tricheur rien que le note 3 illustre ce que je dis

  • xw8

    Et moi qui pensais que le dopage concernait que les sportifs.

    Pas grave, Samsung fabrique de très bons produits et de très bonne qualité.

    • Jason Champagne

      Eh oui, un vrai sport la fabrication de smartphones, il faut croire:)

  • Eric Aman

    C’est comme le dopage dans le sport, notamment au cyclisme où il est difficile de gagner le tour de France sans être dopé. Floyd Landis me lit j’espère ! Lol Alors je suggère qu’on légalise le dopage (virtuel) technologique. Comme ça on passerait à 6 chiffres sur Antutu pour nos smartphones (>100.000) et on criera tous: « J’ai un puissant smartphone ». Lol

    • Jason Champagne

      Oui, mais en attendant, ça ne changera pas le problème de se faire enfler et payer presque 700€.

      • Stef80

        Est-ce que les perfs annoncées peuvent être atteintes, même uniquement par certaines applications ? Oui. Je ne vois pas trop où on se ferait enfler. Pour l’APN, je peux comprendre que la puissance nécessaire puisse être plus importante que pour un jeu. S’il reste fluide sans ce boost,