Samsung KNOX : la France approuve la solution de sécurité pour les entreprises

Date de dernière mise à jour : le 1 avril 2016 à 19 h 01 min

Samsung vient d’annoncer que les gouvernements chinois et français venaient d’accorder au service de sécurité de la firme, KNOX, une certification afin de pouvoir être utilisé dans les entreprises. Explications.

Pour la firme coréenne, avoir sa plate-forme certifiée dans ces nouveaux marchés représente une avancée importante. En effet, Samsung devrait pouvoir proposer des formations à son service via les autorités gouvernementales, à partir du moment où les parties restent dans un cadre autorisé et légal de l’application. Rappelons que la solution de sécurité avait été primée lors du MWC 2015

Cette annonce, qui suit la certification d’ores et déjà donnée au Royaume-Uni, a permis au constructeur de distribuer ses derniers terminaux Galaxy pour une phase de test. Injong Rhee, le vice-président et le chef de la recherche et du développement de la firme a déclaré :

Samsung KNOX est inégalé dans sa capacité à proposer des mobiles fiables en terme de sécurité à travers une structure globale. Notre domination du marché, nos innovations technologiques et les certifications des gouvernements du monde entier prouvent que nos solutions sont meilleures que toutes les autres et nous attendons avec impatience que le plus grand nombre puisse profiter de leur solution de mobilité en toute sécurité

L’entreprise coréenne sera amenée à travailler avec des partenaires afin qu’elle puisse déployer directement aux employés ses mobiles avec la sécurité KNOX et la protection déjà activée à partir du moment où le smartphone sera allumé. Rappelons que KNOX est un service de sécurité développé par Samsung, qui existe depuis la sortie du Samsung Galaxy S4.

Il avait d’ailleurs causé des soucis pour les aficionados du bidouillage, qui voyaient, la majeure partie du temps, leur garantie s’envoler à partir du moment où ils déverrouillaient l’accès root pour leur terminal.

Cette dernière certification en France et China s’ajoute à la liste des certifications déjà accordées telles qu’aux Etats-Unis, en Finlande et en Russie. Nul doute que l’entreprise coréenne cherchera à étendre cette liste dans les mois à venir afin d’asseoir encore un peu plus leur domination dans le secteur. Mais n’oubliez pas, la sécurité infaillible n’existe pas, KNOX en avait fait les frais en 2013 notamment.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • leatherface

    « Mais n’oubliez pas, la sécurité infaillible n’existe pas », afin de comprendre pourquoi la certification a été donnée par la France, il suffit de regarder la liste des pays qui l’ont également donnée, à savoir : Etats-Unis, Finlande, Russie et Chine ! Alors mis à part la Finlande, on ne peut pas dire que les autres soit très gêné aux entournures quand il s’agit de mettre en place de la surveillance de masse. Compte tenu des récentes saillies anti-chiffrement de la part de nos ««« élites »»» (notez le nombre de guillemets), on peut donc aisément conclure que Knox est facilement contournable, qu’il existe certainement une backdoor à la disposition des autorités/agences ….

    Bref à éviter de toute urgence.

    • MoutonNoir

      Je ne crois pas non plus.
      Je ne dis pas que le système est infaillible (une hérésie de le penser).
      Mais c’est vachement chiadé comme système… a base d’aes et rsa 2048 pour le périphérique et de quoi chiffrer léger les communication voix/data.
      Bref les données dessus sont au-dessus du lot pour le commun des mortels et lecteur de cette news lol.
      Ce n’est pas un système pour un pedoterro, pour james bond ni un téléphone d’etat sécurisé sur un réseau indépendant. Cela n’a rien a voir.
      Mais pour les entreprises (la clientèle viser) la certification est de haut vol et répond au besoin bien que se soit « service des renseignements APPROUVED » (on se comprend ^^)
      Après protéger une recherche industriel d’un état concurrents, c’est pas non plus le sujet, ces technos restent dans leur pays d’attache ou transit via des réseaux militaro diplomatique chiffrer pour passer les « firewalls etatique » sur l’autoroute du net ^^’
      D’ailleurs soyons fier, une entreprise française participe a la réussite de ce knox entreprise ;)

    • MoutonNoir

      Si vous êtes intéressé par le sujet, rechercher « ercom » sur le net.
      Il y a internet et l’underground légal d’internet a « diffusion restreint ». En gros du matos dont vous ne trouverez aucun pdf ni « news » sur google.
      Pour avoir une info, on doit vous la donner. Mais le milieu se connaît…
      Knox n’est que la passerelle d’android vers l’implémentation de sécurité pour entreprise (ce n’est plus le knox de base…)