La Samsung Galaxy Tab Pro S débarque en France avec un prix élevé

Date de dernière mise à jour : le 21 avril 2016 à 17 h 47 min

La Galaxy Tab Pro S arrive en France. La machine hybride de Samsung est aussi bien utilisable en tant que tablette que comme netbook, à la manière des Surface de Microsoft, revenons en détail sur ses caractéristiques. Vous allez voir de plus qu’elle n’est pas à la portée de tous.

Galaxy-tab-pro-s-france

Cette tablette hybride dispose donc d’un écran Super AMOLED de 12 pouces avec une définition de 2160×1440. Elle est propulsé par un Intel Core M avec son dual-core cadencé à 2,26 GHz et 4 GB de RAM. Elle est disponible en plusieurs modèles : soit 128 Go, soit 256 Go.

Deux caméras sont présentes de 5 MP chacune et elle dispose d’une batterie de 5200 mAh, une capacité qui permet selon Samsung, d’avoir une autonomie de 10 heures. Certains modèles sont uniquement Wi-Fi et d’autres sont 4G (mais pour l’instant, ce modèle n’est pas disponible).

Notons la particularité de cette tablette qui tourne sous Windows 10, les plus réfractaires à ce système y verront un frein. Elle dispose également d’un port USB Type-A et un de Type-C, nous imaginons que le stylet Bluetooth que Samsung prépare sera compatible.

Elle est disponible sur le site de Samsung et chez les revendeurs spécialisés. Samsung propose une offre actuellement : si vous passez commande avant le 31 mars, la firme coréenne vous offre un SSD T3 de 250 Go à mettre dans votre ordinateur.

Concernant le prix, elle est proposée à 999 euros pour sa version de base, 1099 si vous optez pour la version Windows 10 Pro et la version 4G sera elle disponible à 1199 euros. A titre de comparaison, pour parler de ses principaux concurrents, la Surface Pro 4, à qui cette tablette ressemble, est proposée à partir de 900 euros et l’iPad Pro, est affiché lui à partir de 919 euros.

Réagissez à cet article !
  • sausalito

    Encore un gros délire de Samsung cette tablette et surtout avec Windows10 !

    • psgced

      Pour ma part Win10 pour taffer cest quand même bien plus intéressant que tourner sous Android, un peu comme pour l’iPad Pro, on peut faire le stricte nécessaire mais dès qu’on a besoin de logiciel plus pointu, généralement Windows est intéressant

      • slayers84

        Sauf qu’en usage tactile, c’est mauvais par rapport a un iPad, le store est mauvais, l’ergonomie bien plus complexe qui nécessite clavier trackpad pour exploiter correctement l’interface, le centre de notif n’est pas au niveau, edge c’est une blague par rapport a safari et utiliser chrome ou firefox bouffe plus la batterie avec une interface pas adapté tactile, l’autonomie est loin de celle de l’ipad et encore plus de l’ipad pro, w10 bouffe en veille aussi bref l’aspect mobilité/tactile est très moyen
        J’ai essayer et ce qui j’y gagnerai par rapport a un iPad c’est un port usb 3, explorateur de fichier et pour ceux qui aime photoshop ou illustrator, pour tout le reste l’ipad reste plus pratique et sans prise de tête et de très bon logiciel existe sur iPad ^^
        Pour l’instant je ne trouve pas mieux que le combo bon pc et iPad qui excelle chacun dans leurs domaines

  • Gwennaël

    Faut pas oublier que chez Microsoft les claviers coûte 150€ et chez Apple 180€ et sont pas inclus, alors que Samsung l’intègre. Donc 1050€ pour une Surface Pro 4 avec clavier et un iPad Pro c’est 1100€ avec clavier officiel. Donc Samsung est dans les normes de prix, mais cela reste excessif malgré tout.

  • Slaughter

    A 150€ de moins, j’aurais trouvé ça interessant. Mais là 900€…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple a désormais la permission de tester la 5G sur les futurs iPhone

Apple vient d’obtenir son autorisation quant au fait de pouvoir tester les ondes millimétriques de la 5G aux Etats-Unis. La demande a été acceptée par le régulateur américain des télécoms, la FCC, conférant ainsi la possibilité à la firme de Cupertino d’effectuer une batterie de tests de cette technologie sur ses futurs iPhone.

SFR : l’hémorragie d’abonnés continue sur le fixe au 2ème trimestre 2017

SFR vient de publier ses chiffres du second trimestre 2017 sur le mobile ça va mieux néanmoins hémorragie d’abonnés continue sur le fixe. L’opérateur n’est pas encore tiré d’affaire et crée la polémique avec une option imposée à ses clients mobiles, sans oublier ses déboires au sujet du très haut débit, SFR annonçant vouloir faire cavalier seul sur ce chantier.

ca9b5c63afe88510a1dda686e4dd8fb4_______________________________