Samsung : après le Galaxy Note 7, ce sont ses machines à laver qui explosent !

Samsung n’a décidément pas de chance. Alors qu’il a du rappeler en masse son Galaxy Note 7 qui explosait à tout va, voilà qu’il est aujourd’hui au milieu d’un nouveau scandale. Trois machines à laver conçues par la société coréenne viennent d’exploser aux USA. La Consumer Product Safety Commission, équivalent américain de la DGCCRF met les consommateurs en garde.

samsung machines

On se croirait dans un mauvais film. L’entreprise coréenne vit actuellement les pires moments de toute son histoire. Après avoir du débourser 1 milliard de dollars pour rappeler son Galaxy Note 7 déjà vendu à raison de 2,5 millions d’unités, voilà que ce sont désormais ses machines à laver qui explosent. Trois plaintes contre Samsung viennent d’être déposées devant un tribunal fédéral dans le New Jersey après que les machines à laver des plaignants aient explosé au cours d’un programme.

CNNMoney ne précise pas de quelles modèles il s’agit, néanmoins on sait qu’il s’agit de machines proposant un chargement par le haut et non de machines à hublot. Les victimes de ces trois explosions survenus au Texas, en Géorgie et dans l’Indiana précisent qu’elles ont entendu un gros « boum » alors qu’elles étaient en train de laver leur linge. L’une d’entre elle précise que l’explosion a été tellement forte qu’elle a endommagé le mur de son garage. Rien à voir avec un Galaxy Note 7 qui explose !

Suite à ces trois explosions, la Consumer Product Safety Commission a publié un communiqué dans lequel elle conseille aux possesseurs de ces machines vendues et conçues entre 2011 et 2016 de n’utiliser que le programme délicat de façon à limiter les risques en évitant de faire tourner le tambour à pleine puissance. Samsung qui s’est tout abstenu de tout commentaire sur cette affaire a invité le site CNNMoney à consulter un communiqué publié sur son site internet dans lequel on peut notamment lire que :

« Dans de rares cas, les unités affectées peuvent émettre des vibrations anormales qui pourraient présenter un risque de blessure ou de dommages matériels lors du lavage de literie et d’objets encombrants ou résistant à l’eau ».

Le coréen a également rappelé que les utilisateurs de ces machines avaient effectué des centaines de millions de lavage sans incident depuis 2011

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Leboncoin : le maire revendait les biens de sa commune pour s’enrichir

Sur Leboncoin.fr, Patrick Doucède, le maire de la commune de Ponlat-Taillebourg (Haute-Garone) revendait du matériel appartenant à sa commune. L’argent récolté, en tout 21 800 €, allait directement dans sa poche ! L’ancien maire vient seulement de démissionner, après avoir…