Samsung a eu chaud, mais gagnera toujours 6,79 milliards de dollars au troisième trimestre

L’épisode explosif offert par le Galaxy Note 7 et ses batteries défectueuses a été coûteux pour le constructeur coréen Samsung, au point que de nombreux analystes pensaient qu’il allait enregistrer des pertes phénoménales sur ce troisième trimestre. Il n’en serait toutefois rien, le constructeur s’en tirant avec les honneurs sur cette période difficile.

Le début de l’année 2016 semblait être brillant. De nombreux constructeurs ont tenté le renouveau avec la venue de design modulaires, tandis que d’autres ont perfectionné leurs formules éprouvées au point où il n’y a plus vraiment de reproches à énoncer sur eux.

C’était le cas de Samsung, qui avec ses Galaxy S7 et S7 Edge a réussi à transformer l’essai fait l’année dernière en 2 appareils n’ayant que pour seul problème leur prix. Pas de soucis pour le constructeur bien sûr, qui a ainsi engrangé un second trimestre fiscal extraordinaire brisant tous ses records.

Et puis, il y a eu le Galaxy Note 7 et ses déboires de batteries défectueuses, faisant que bon nombre pensait que le troisième trimestre du constructeur tomberaient dans les abysses. Mais il n’en serait finalement rien.

Après que la mauvaise presse autour de l’événement se soit calmée, les analystes de FnGuide reviennent sur leurs prédictions et annoncent que Samsung restera finalement stable sur ce troisième trimestre pour engranger 6,79 milliards de profit.

Il ne s’agit seulement que de 6% de pertes pour le constructeur, calculées selon le record précédent et qui le remettent ainsi dans la norme de ses exercices précédents. Le milliard qu’aurait coûté son rappel ne se ferait finalement pas tant ressentir que cela.

D’autant que l’année est loin d’être terminée, et le quatrième trimestre pourrait le voir rebondir une nouvelle fois. Le Galaxy Note 7 revient à la vente dès le 28 octobre en France, un pays qui n’a finalement eu le téléphone qu’en précommande pour le moment. Gageons que le grand public ne soit ainsi pas nécessairement au courant de ses soucis.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • MIDORIJIN

    Toujours est-il que les précommandes non reçu sont « toujours » non reçu et certain qui ont eu le modèle explosif n’ont toujours pas reçu le safe, gros foutage de tronche de la part de samsung.

    • Kris Rage

      Oui enfin c’est tout même un problème grave. donc le fait qu’il faille attendre n’est pas si dramatique. faut pas exagérer non plus.

      • MIDORIJIN

        Le problème concerne samsung, pas le client. Si samsung ne c’était pas précipité de la sorte pour sortir le note 7 avant l’iphone 7, il n’y aurai « peu être » pas eu ce problème.
        Mais quoi qu’il en soit, c’est le client qui paye que les erreurs de samsung (et de toute autre entreprise en général quant ça arrive).

        • DarkSamS

          Toutes les entreprises font ça, pas que Samsung…

          Nous on est les (Pigeons / Rat de laboratoire / etc) Grâce à l’erreur on permet de plus le refaire les même accident, malheureusement c’est aux des victimes…

        • crachoveride

          Comme chez n’importe quelle autre entreprise. Les clients n’ont qu’à pas se précipiter sur les premiers modèles sachant que presque à chaque fois il y a des ratés.

  • DarkSamS

    Au final, ceux qui analysent, comptent-ils vraiment ou ils ne fond que deviner et dire au hasard… haha

    Dès fois je pose des questions…^^