« Samsung était au niveau de l’iPhone 6 il y a un an » selon Eric Schmidt

Maj. le 28 février 2018 à 13 h 09 min

Le président exécutif du conseil d’administration de Google, Eric Schmidt, affirme que Samsung offrait le niveau technologique de l’iPhone 6 depuis un an.

eric schmidt iphone 6 retard

Lors d’une interview accordée à Bloomberg TV, Eric Schmidt, accompagné de Jonathan Rosenbeg, pour la promotion de leur livre « How Google Works », a répondu à plusieurs questions concernant notamment la compétition avec Google. C’est pendant cette même interview que Schmidt a déclaré que la concurrence « brutale » entre Google et Apple avait des avantages.

Mais l’interview d’un quart d’heure offre d’autres passages intéressants, notamment celui ou l’ancien PDG de Google s’attaque à ce qu’il pense être un retard d’Apple sur Samsung. En effet, lors de l’interview, une des journalistes demande à Schmidt comment peut s’expliquer le fait que malgré la domination d’Android en terme de terminaux équipés, des foules d’Apple-fans peuvent faire la queue plusieurs jours à l’avance pour avoir un iPhone 6. La réponse d’un Eric Schmidt apparemment amusé ne se fait pas attendre :

je vais vous dire ce que je pense ; Samsung avait ces produits il y a un an

Ce sur quoi la journaliste reformule, lui disant que Samsung n’a pas provoqué de camping citadin pour ses appareils, lui (re)demandant vraiment ce qu’il en pense. Schmidt, avec un air toujours  plus amusé, répond alors mot pour mot la même chose.

apple vs samsung

Peu après, l’homme compare les stratégies des deux géants – une manière de répondre un peu plus sérieusement à la question, invoquant entre les lignes le fait qu’Apple fait payer une image plutôt que des qualités véritables.

Vous pouvez avoir des parts de marché faibles avec de fortes marges ou vous pouvez gagner la même somme avec des parts de marché beaucoup plus grandes et moins de marge. Nous visons le volume dans nos stratégies.

Jonathan Rosenberg ne manque pas de rebondir alors sur le fait que leur business model génère plus de choix pour l’utilisateur, tout en faisant baisser les prix. Cette dernière intervention va toujours dans le sens du reste de l’interview très axés sur l’idée de l’utilisateur final grand gagnant.

Depuis quelque temps, Google semble être dans un positionnement plus accès sur la communication d’image, notamment en se distinguant autant que possible de la NSA et en mettant à jour la sécurité d’Android L pour que l’agence ne puisse à priori pas toucher aux données des utilisateurs sans recours légal.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !