Comme Apple, Samsung tient à la vie privée de ses utilisateurs

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 9 h 33 min

Samsung et Apple ont une relation étrange. Apple dépend de Samsung pour certains composants de ces iPhone et iPad, y compris pour les processeurs A9. D’un autre côté ils sont rivaux et se battent à coup de procès. Mais pour une fois les deux s’accordent sur la vie privée des utilisateurs.

Ce n’est pas si étonnant de lire le communiqué de Samsung sur la vie privée et comment la firme raisonne comme Apple. Rappelons qu’Apple refuse la demande du FBI de disposer d’un firmware modifié pour l’iPhone du terroriste présumé dans l’affaire de San Bernardino.

Dans ce communiqué, Samsung est d’accord avec Apple sur le fait que, lorsque ce sera possible, ils fourniront des informations à la police, mais si c’est impossible à cause de la sécurité du smartphone, ils ne le feront pas.

C’est exactement la même raison pour laquelle Tim Cook se bat actuellement contre le FBI. Il a peur que ce firmware tombe entre de mauvaises mains, et ainsi tous les utilisateurs d’iPhone verraient leur vie privée compromise. Le communiqué est le suivant :

Assurer la sécurité de nos produits et services est notre plus grande priorité. Nos téléphones sont livrés avec un chiffrement qui protège la vie privée et le contenu de nos utilisateurs, et ils n’auront pas de backdoors (portes dérobées). Lorsque c’est nécessaire, nous travaillons avec les forces de police. Cependant, la moindre demande de création de backdoor pourrait affaiblir la confiance de nos consommateurs.

Pendant que beaucoup de grandes firmes comme Google, Facebook et Microsoft ont apporté un soutien au tribunal à Apple, Samsung ne l’a pas fait. Néanmoins la firme rajoute par mail : « Protéger la vie privée de nos consommateurs est extrêmement important, mais nous avons décidé de ne pas mettre un amicus brief (soutien juridique) dans le cas présent ».

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article