Samsung en Chine : la firme serait sur le point d’y abandonner usines et ambitions

Samsung pourrait abandonner toute ambition en Chine sur fonds de ventes insatisfaisantes et de hausse du coût de la main d’oeuvre. Samsung commencerait dès cette année avec la fermeture d’une ligne de production à Tianjin. En 2018, Samsung représentait 1% de part de marché en Chine, après y avoir culminé à 20% il y a seulement cinq ans.

samsung

Samsung serait prêt à jeter l’éponge en Chine. Le quotidien sud-coréen Electronics Times rapporte que les cadres dirigeants de l’entreprise réfléchissent à arrêter de produire des smartphones dans l’usine chinoise Tianjin Samsung Telecom Technology au nord-est du pays, avant un retrait du marché chinois. Selon Reuters, Samsung n’aurait néanmoins pas encore arrêté sa décision : « l’ensemble du marché du smartphone vit des difficultés à cause du ralentissement de la croissance. L’entreprise Tianjin Samsung Telecom Technology doit se concentrer sur des activité qui augmentent la compétitivité et son efficacité », explique l’entreprise dans un communiqué.

Samsung est sur le point d’abandonner le marché chinois

Samsung subit en Chine une conjonction de facteurs, mais le principal est sans conteste la concurrence extrêmement agressive de concurrents chinois comme Huawei, Xiaomi et Vivo. Ces marques sont en effet parvenues à capter en quelques années l’essentiel des parts de marché de Samsung qui est passé de 20% il y a seulement 5 ans à moins d’1% en 2018, notamment grâce à des prix particulièrement bas et une forte innovation comme par exemple Huawei avec son P20 Pro. Samsung a également beaucoup souffert du scandale des explosions de batterie du Note 7, mais aussi du contexte géopolitique de crise avec la Corée du Nord.

Samsung préfère souligner les ventes en berne et la hausse du coût du travail. L’usine de Tianjin est l’une des deux usines Samsung en Chine. Elle produit à elle seule quelques 36 millions de smartphones. Samsung miserait désormais sur d’autres marchés émergents avec des investissements en Inde et au Vietnam. La firme a ouvert le mois dernier la plus grosse usine de fabrication de smartphones au monde à New Delhi avec pour ambition d’en faire un centre d’export. Samsung n’est pas la seule entreprise étrangère à souffrir de la montée en puissance des concurrents chinois : au 2e trimestre 2018, Apple y a vu sa part de marché fondre de 12,5% à 6,7%.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !