Samsung doit payer 539 millions de dollars à Apple pour avoir copié l’iPhone

Samsung vs Apple, le combat continue. Depuis des années les deux leaders du marché du smartphone se livrent à une succession de batailles juridiques pour déterminer qui a copié qui. C’est aussi l’occasion de porter un coup à l’image de marque de son rival. Apple vient de remporter un procès contre Samsung aux Etats-Unis : le coréen est condamné à verser 539 millions de dollars pour avoir copié l’iPhone.

samsung apple proces copie iphone

Après l’annulation du procès de 2011, on pouvait penser que la guerre juridique que se livrent Apple et Samsung depuis des années était enfin terminée. Que nenni ! Les deux leaders du marché des smartphones ont remis ça, toujours aux Etats-Unis. Les mêmes acteurs sont réunis pour cette saga presque aussi longue que toutes les saisons des Feux de l’Amour : Samsung, Apple, et la juge Lucy Koh, désormais aussi connue que Tim Cook, se sont retrouvés. Et cela ne concerne pas une éventuelle copie des Animojis de l’iPhone X sur le Galaxy S9.

Comme pour le procès de 2011, les accusations portées par Apple à l’encontre de Samsung concernent l’iPhone : l’américain accuse son rival d’avoir copié le design de son smartphone ainsi que certaines fonctionnalités. Pour ces mêmes accusations, Apple avait obtenu gain de cause après des années de procès. Samsung avait été condamné à verser 400 millions de dollars à la marque à la Pomme mais avait contesté le verdict. L’affaire avait finalement été renvoyée à la Cour Suprême des Etats-Unis qui avait finalement annulé le procès et renvoyé l’affaire dans le système judiciaire ordinaire.

Oui Samsung a bien copié l’iPhone d’Apple

On prend les mêmes et on recommence. Nouveau procès et même résultat. Les jurés américains accompagnés de la juge Lucy Koh (qui suit cette affaire depuis le procès de 2011) ont donné leur verdict après plusieurs jours de délibérations : oui Samsung a bien copié le design de l’iPhone ainsi que plusieurs fonctionnalités. En conséquence, le coréen doit verser 533 millions de dollars pour violation de brevets sur le design et l’interface (gestes de zoom et effet de rebond de l’interface). Un peu plus de 5 millions doivent également être versés pour la violation de deux autres brevets.

« Samsung ne dit pas qu’il ne doit pas payer. Il dit juste qu’il n’a pas à verser tous les profits tirés du téléphone » avait précisé l’avocat John Quinn lors du dernier jour de procès. Mais le litige portait sur le montant de la somme. Les jurés devaient déterminer si la copie du design de l’iPhone était assez flagrante pour justifier le versement de la totalité ou d’une partie des bénéfices engrangés par Samsung avec son modèle litigieux. Apple estimait qu’il était en droit d’exiger la totalité des bénéfices. Samsung souhaitait n’en verser qu’une partie car il ne s’agissait que de composants.

La justice a donc tranché. Samsung a bien copié l’iPhone et doit donc verser au total 539 millions d’euros. Ne soyez pas tristes, les deux leaders du marché vont se retrouver. La prochaine saison de « Samsung vs Apple » reprend bientôt. Dans le prochain épisode, Samsung pourrait faire appel de la décision de ce nouveau procès.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !