Samsung doit encore verser 120 millions de dollars à Apple pour l’avoir copié

La Cour d’appel des Etats-Unis vient de rejeter la demande de Samsung qui réclamait une seconde audience suite à un jugement rendu en mai 2014 et qu’il était parvenu à faire annuler cette année avant qu’Apple ne demande une révision du jugement. Le coréen devra ainsi verser à son rival près de 120 millions de dollars à son rival pour l’avoir copié.

2016 aura décidément été une année difficile pour Samsung. Après le fiasco du Galaxy Note 7 qui lui aura fait perdre des sommes d’argent colossales, voilà que la Cour d’appel des Etats Unis vient de rejeter sa demande. Le constructeur sud-coréen qui réclamait un second jugement de la Cour devra ainsi verser 119,6 millions de dollars à son rival pour avoir enfreint trois de ses brevets concernant la fonction « Glisser pour déverrouiller », les liens rapides et l’auto-correction.

Une défaite pour Samsung bien que la somme reste nettement inférieure aux 2,2 milliards de dollars que le tribunal l’avait condamné à verser à Apple lors du premier jugement rendu. Samsung avait alors fait appel de la décision et était parvenu à faire annuler le verdict mais Apple avait aussitôt répliqué en demandant une révision. Les avocats de la société coréenne sont allés devant la Cour d’appel des États-Unis mais ne sont pas parvenus à obtenir gain de cause.

La Cour Suprême reste à ce jour la seule alternative qui reste à Samsung s’il souhaite faire annuler ce nouveau jugement. Notez que fin 2015, le constructeur a déjà déposé une demande d’appel devant la Cour Suprême suite à un jugement rendu en 2012 par le tribunal de San José et concernant plusieurs brevets notamment le design de l’iPhone.

Son rival n’aura toutefois pas tardé a répliquer puisqu’en février dernier, Apple demandait à la Cour Suprême d’ignorer l’appel de Samsung. Le jugement final sera rendu au printemps 2017.

Guerre des brevets : Samsung riposte et va traîner Apple devant la Cour Suprême

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • kouba

    De toute façon, Aplle attaque pour un truc, après Samsung pour autre chose et au final tout s’annule.. du grand n’importe quoi.. en plus il y a plein de launcher qui utilise la même option et eux pas de sanction..

    • Steph75

      Normal ces launcher dont tu parles ne sont pas commercialisé avec les tel donc pas de procès possible

    • Atlas

      Non non, Apple ne doit pas verser 120 millions a Scamsung.

      • DarkSamS

        Samsung*

  • DarkSamS

    C’est incroyable cette M**** Samsung n’a jamais imité le « Slide to unlock » et surtout ce n’est surtout pas l’invention d’Apple…

    Le pire que Samsung… d’autre ont vraiment imité le Slide to Unlock dont android 2.1 ou la surcouche de Sony en 2007…

    Quand on regarde toute les version de TouchWiz aucune ne ressemble à celle d’Apple… peut-être à part celle de la première version du Galaxy S1 ensuite ils sont corrigés ça.

    • Atlas

      Ben justement le procès concerne surtout le S1.

      • DarkSamS

        https://uploads.disquscdn.com/images/04368d866f4e1501e79786862c1ec3523bac6102dfe3718db08043afd481a019.jpg

        https://uploads.disquscdn.com/images/0a11a012407964a11b763bf911f1b3934d32d18249daac74f16ca5ad7cf7b470.jpg

        Dis moi, est-ce que tu trouves que ça ressemble à l’iPhone 3…
        Sincèrement je ne vois en aucun cas que c’est copié.

        • DarkSamS

          Ensuite avec la mise à jour android 2.4 Samsung à complètement changé l’écran de verrouillage… https://uploads.disquscdn.com/images/0a517532a28c1b0cd0d43c4c73b4501e1d290a2787e4a2680bdccc0a14146e81.png