Samsung doit 120 millions de dollars à Apple pour avoir copié l’iPhone !

La guerre des brevets qui oppose Samsung à son rival Apple vient de connaître un nouveau rebondissement inattendu : le coréen va devoir rembourser jusqu’à 120 millions de dollars à son concurrent sur une décision de justice. Le tribunal a en effet estimé que Samsung a enfreint deux brevets d’Apple, comme le fameux « glisser pour déverrouiller » présent sur l’iPhone depuis le premier modèle.

samsung apple

Depuis déjà 2012, une intense guerre des brevets fait rage entre Samsung et Apple. Selon la firme américaine, son rival coréen a en effet utilisé jusqu’à 10 de ses brevets, et ce, sans son autorisation. Plus largement, Apple accuse en fait Samsung d’avoir copié le design de l’iPhone. Chaque année, les rebondissement juridiques de cette bisbille de longue date font les choux gras de la presse. L’affaire traîne en longueur, à tel point qu’ un juge espère qu’ils arrêteront de se battre avant qu’elle ne prenne sa retraite.

Samsung va devoir rembourser 120 millions de dollars à Apple pour avoir utilisé deux de ses brevets !

Aujourd’hui, la Court Suprême des USA a décidé de donner en partie raison à Apple. Selon le tribunal, Samsung a bel et bien enfreint deux brevets de son rival. En conséquence, le coréen doit 120 millions de dollars de dommages et interêts à Apple. A l’origine, les avocats de la Pomme exigeaient jusqu’à 2 milliards de dollars. Le conflit au sujet de ces deux brevets est déjà à l’origine de plusieurs démêlés juridiques ainsi que de plusieurs appels de la part de Samsung. Le dernier en date vient donc d’être rejeté par la justice américaine.

Selon la Court Suprême, Samsung a copié sans l’autorisation d’Apple la fonction  » glisser pour déverrouiller » présente sur l’iPhone depuis ses origines. La justice a donc décidé qu’il s’agit donc d’un geste original qui appartient à Apple : nul autre constructeur ne peut donc s’en servir. Autre brevet pompé par le coréen : une fonction qui permet de transformer les adresses et les numéros de téléphone en des liens cliquables. Là aussi, il s’agit pour la Cour d’une innovation qui appartient à Apple.

Comme vous vous en doutez, les avocats de Samsung n’ont pas accueilli la nouvelle avec grand enthousiasme. Selon eux, Apple abuse du système de brevets. Pour eux, la décision de la Cour empêche même l’innovation. Apple vient donc de remporter une nouvelle bataille mais la guerre n’est pas finie : dès le mois de mai 2018, les deux rivaux se retrouveront une nouvelle fois devant le juge. Samsung risque cette fois devoir rembourser jusqu’à 400 millions de dollars minimum à son ennemi juré…

iphone apple samsung

 

samsung apple
Réagissez à cet article !
  • NaNouk

    https://uploads.disquscdn.com/images/f4df00bbb636d7357ab6dcd4bde6fe4785d4243007bba95b980a2b6593cb0c06.png

    • fdpiandroid

      lol

    • RocknPizza

      hahaha pas mal

  • Spitfire

    Lol 120 millions c’est une goutte d’eau pour Samsung XD

    • Cabodfon

      Oui, et ça continue de diminuer à chaque jugement.
      Au bout d’un moment, ils ne se devront plus rien l’un à l’autre.

  • Daminos

    sur ce coup là, je comprend pas pourquoi c’est samsung qui ramasse.
    la soit disant copie du glisser-déverrouiller c’est android qui l’a incorporé dans son OS donc si apple doit faire un procès à quelqu’un c’est a google mais pas à samsung car dans ce cas là tous les autres constructeurs utilisant android ont aussi utilisés ce fameux glisser-déverrouiller.

  • Invité

    N’importe quoi, en fesant sa apple s’attaque à toute la plateforme Android dont Google, car c’est Google qui a intégré cette fonction sur les smartphones, quand je dit qu’Apple c’est de la merde c’est pas pour rien

  • Provoc

    Réclamer 2 milliards et obtenir peut-être 120 millions.
    De vrai cancrelat chez Apple…

    Pour rappel le procès pour les raisons invoquées se poursuit uniquement aux états unis. L’Europe et l’Asie ont rejeté la demande.

    Pour rappel Neonode avait sorti en 2005 un micro smartphone sous Windows CE, le N1m.
    La suite sur la vidéo.

    https://uploads.disquscdn.com/images/5e31d13ab0281f7e3bdd44c4226bbc3b11412f4e4365193cfd8889aa18d16ade.gif

    En 2005…

    On reproche souvent au chinois de copier sans scrupule les inventions des autres.
    Mai eux, ne vont pas jusque’a breveté une technologie ne venant pas d’eux.
    Et encore moins réclamer des identités dessus.

    • NaNouk

      Je ne connaissais pas le N1M.

      Apparemment, Samsung a essayé en 2011 de le mettre en avant, mais Apple a modifié son brevet avec une ligne « In addition, there is a need for sensory feedback to the user regarding progress towards satisfaction of a user input condition that is required for the transition to occur. » Je pense que ça fait référence à une petite vibration, un son ou une quelconque sollicitation lumineuse pour dire que le terminal a effectivement été déverrouillé.

      ça n’enlève rien à l’absurdité du système de brevets au U.S. qui accepte certains brevets douteux, sachant que ça se règle en millions derrière.

      • Provoc

        En comparaison en Allemagne, le tribunal a considéré que le brevet contesté ne reposait pas sur une invention et faisait déjà partie de l’état de l’art. Les magistrats estiment en outre qu’une simple méthode « ne présente pas le niveau de sophistication nécessaire pour recevoir la protection du brevet. »

        Au moins en Européenne, on n’autorise pas que du logiciel soit breveté dès lors qu’il ne représente pas une innovation considérée comme « une solution technique à un problème technique ».

        Deux mentalités bien différentes.

    • spae0899

      Ils avaient déjà payé 600 millions il y a deux ans.
      Bof, ils paient et voila quoi, on en a marre.

      • Provoc

        Non, tu n’as pas suivi correctement l’affaire.

        En 2012, Apple poursuit Samsung en estiment qu’ils ont violé plusieurs de leurs brevets, dont le fameux « glisser pour déverrouiller » et le « pinch to zoom ».

        1- Apple estime le préjudice à 2 milliards de dollars!
        2- Suite à ce procès, Samsung est condamné à payer une amende de 1,05 milliard de dollars.
        3- Cette première décision avait été invalidée en 2013 et l’amende initiale ramenée à 600 millions de dollars.
        4- Apple a déposé une nouvelle requête, exigeant que Samsung Electronics lui règle la part confirmée de l’amende qu’il a écopée,dans l’immédiat.
        5- La juge Lucy Koh rejette la demande.
        6- La Court Suprême condamne finalement Samsung à 120 millions de dollars.
        7- Suite?

        Donc on est bien, sur une demande initiale de 2 milliards, qui se termine finalement à 120 millions.
        Ce qui démontre bien le ridicule de la procédure. Ce procès est une mascarade…

        D’autant que ce même procès a été rejeté partout dans le monde, hors USA, et que les deux principaux brevets, avaient bien été attribués abusivement à Apple, alors qu’il n’était pas à l’origine des gestuels.

        Le « glisser pour déverrouiller » aillant été présenté en 2005 par Neonode.

        Pour ce qui est du « pinch to zoom », Adam Bogue, un ancien chercheur chez Mitsubishi, a présenté le Diamond Touch, une table tactile développée en 2001 qui permet notamment de zoomer avec deux points de contact, comme le montre la vidéo ci-dessous.
        youtube(.)com/watch?v=JKWe9U5PHmQ#t=28
        Détail intéressant, Adam Bogue a précisé qu’il avait fait une démonstration à des cadres d’Apple en 2003.

        Il y avait également un troisième brevet « l’effet de rebond », qui fessait partit de la liste initiale.
        Il fut invalidé en Asie et en Europe en 2012, en raison de l’absence de nouveauté.
        Il fut également provisoirement invalidé aux USA en 2012 par l’USPTO (l’Office américain des brevets). Et confirmé en aout 2013. La raison étant, comme tous les autres pays, l’absence de nouveauté.
        De plus, le brevet déposé antérieurement par AOL/Luigi Lira en 2003 (PCT Publication No. WO 03/081458) le rendait finalement invalide.

        Reste qu’Apple est réputé comme une entreprise procédurière, à la limite du patent troll.
        En 2012, le New York Times révélait qu’Apple avait dépensé plus d’argent en brevets et procès autour des brevets logiciels qu’en recherche et développement.

  • Mulder FOX

    Pense que c’est bon : Samsung peut porter plainte pour vol de brevet sur le déverrouillage par visage, sur le Bluetooh etc (pas le temps de tout lister)…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone X : Face ID fait peur aux banques

De nombreuses banques s’interrogent sur le fait d’intégrer la compatibilité du Face Id de l’iPhone X à leur application smartphone. La technologie de reconnaissance faciale est encore considérée comme peu sûre.

9327477bca5481c179a4ea86509fc512|||||||||||||||||||