Le Snapdragon 820 du Galaxy S7 donne chaud à Samsung

C’est d’ores et déjà un des smartphones les plus attendus de ces prochains mois, le Samsung Galaxy S7 devrait arriver au début 2016 en trois versions. Une d’entre elles serait équipé d’un SoC de chez Qualcomm, le Snapdragon 820 qui présenterait un problème rappelant le Snapdragon 810.

Le Samsung Galaxy S7 est prévu pour sortir mondialement en présentant des fiches techniques légèrement différentes entre elles selon les marchés. Jusqu’ici, les derniers appareils haut de gamme du constructeur coréen se voyaient équipés de processeurs maison, les Exynos 7420. De bonnes facture et réputation, ces puces font encore aujourd’hui partie des plus puissantes du marché.

Pourtant, une des versions du futur fleuron de la marque envisagé pour janvier 2016 sera doté du Snapdragon 820, marquant le retour de Qualcomm dans les petits papiers de Samsung après quelques années de séparation. Les récentes informations de BusinessKorea confirmeraient toutefois les rumeurs de surchauffe du dernier Snapdragon.

Samsung serait selon la presse coréenne en train de tout mettre en œuvre pour éviter les risques de surchauffe et optimiser les performances du processeur, après avoir fait appel à des renforts pour cela. Un patch devrait également voir le jour d’ici la fin du mois pour modifier le programme de contrôle du microprocesseur. En cas d’échec, une deuxième solution consisterait à placer des caloducs afin d’améliorer la dissipation de la chaleur.

Ces alternatives prouvent la détermination du constructeur à employer ce processeur et pour cause, s’ils essayent de stabiliser la puce, c’est notamment parce que sa gravure en 14 nm emploie la technologie finFET de Samsung. En évitant tout scandale, les Galaxy S7 assureraient des ventes confortables pour Samsung mais aussi pour Qualcomm qui verrait par la même occasion une augmentation de la demande pour ses puces.

En d’autres termes, dompter la fougue du Snadragon 820 permettrait d’entrevoir plus sereinement des bénéfices chez Samsung pour l’année 2016 et Qualcomm pourrait enfin sortir de la tourmente Snapdragon 810 l’ayant contraint à licencier 15 % de son personnel au cours de ces derniers mois.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Miidou B

    Et pourquoi il ne pense pas au Watercooling ?

    • iphone user

      LOL et du LN2 par la même occasion.

      • Miidou B

        L’hydrogen c’est pas pour le moment mais le watercooling existe bien sur les surface pro 4 et aussi sur le Lumia 950 donc faut savoir ce que l’on raconte aussi le iphone user , t’es retreint ton comme iOs

    • Lochheart

      Ca risque de chauffer encore plus !

      • Miidou B

        N’importe quoi le Lumia a un 810 refroidis par liquide et il ne chauffe même pas ! Alors pourquoi pas sur un 820

        • Lochheart

          Le principe du watercooling, c est d avoir une zone ou l eau se refroidisse non ? Sur une installation PC t as un ou plusieurs ventilo pour assurer tout cela. Dans un smartphone en circuit fermé, va falloir qu on m explique :D

          • Miidou B

            Tu es pas obliger de utiliser de l’eau pour refroidir un objets qui chauffre. Un Pc n’a pas les même composant pour un smartphone donc pour t’expliquer comment il font pour faire un watercooling sauce téléphone je ne saurais comment t’expliquer mais ce qui est sur c’est ce procédé qui est utilisé pour la Surface Pro 4 et sur les nouveau Lumia 950( XL )

          • Lochheart

            Ca n explique rien si ce n est que pour la Surface 3 et 4 ils ont utilisé un watercooling classique avec refroidissement par ventilateur.

            Hors pas de ventilo dans un smartphone (ou alors grande premiere). D ou la question, comment vont il faire pour s en sortir ?

          • Miidou B

            c’est du liquidcooling donc pas de ventilo

          • Jean-pierre Joly

            Parce que tu a un ventilateur dans ton frigo toi ^^

          • Lochheart

            Non, mais mon frigo fait pas 9mm d’épaisseur :D

          • MoutonNoir

            Slt
            On devrait parler de « liquidecooling » plutôt que d’un « watercooling ».
            Pour faire très simple dans un smartphone c’est plus style évapo./condens. de frigo que circuit de refroidissement de PC/Voiture.

          • Miidou B

            Oui pas faux !

    • Salva

      Bin justement, la deuxième solution c’est des caloducs donc pour du water.

    • Tg

      C’est ironique ?

  • Nono

    Bon bin sa annonce rien de bon. Va encore falloir boycott se s820.

  • iAndroid

    Après le S810 on se rend compte que le S820 va connaitre des problèmes de surchauffe à son tour et qu’il faudra le patcher donc le brider ou éteindre des coeurs pour que cela reste acceptable. Donc autant se contenter d’un autre processeur inférieur mais finalement tout aussi puissant puisqu’à fond il ne chauffera pas.
    Encore de quoi réjouir Apple qui ne connait pas de surchauffe avec ses processeurs.

    • Young Dough

      Ce sont des adeptes de benchmarks, des meilleurs resultats dans les benchmarks au detriment de l’autonomie et de l’experience fluide de l’utilisateur

  • jerem06

    Vive les 618 et 620 qui se font GRANDEMENT attendre !

    • Casimir

      C’est clur !

  • pierrot

    Si samsung n’arrive pas a stabiliser ce nouveau soc, qualcomm aura du souci à se faire ! ça risque de toutes façons d’être au détriment des performances avec des algos de bridage à moins que des caloducs fassent l’affaire.. hum?

  • Feuuuuuuu

    Snapdragon oulalala j’ai trop une mauvaise image d’eux ! Mon tel surchauffe trop que je peux cuir une omelette ! J’ai que des applications basique et peux energivores exite Facebook snap twitter etc pzs de synchronisation et pourtant des que je surf dessus c’est le magma à l’intérieur !!!