Samsung anticipe déjà ses prochains processeurs gravés en 10 nanomètres

Maj. le 26 février 2017 à 15 h 11 min

Là où certains concurrents comme Qualcomm proposent encore des processeurs haut de gamme gravés en 20 nanomètres, Samsung officialisait, la semaine dernière, sa dernière puce Exynos 7 Octa gravée en 14 nanomètres qu’on devrait vraisemblablement retrouver au cœur du Galaxy S6. Et le coréen ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin puisque ce dernier dévoilait, il y a quelques jours son dernier processus de gravure en 10 nanomètres via FinFET.

processeur Samsung
Samsung dévoile son nouveau processus de gravure en 10 nm.

Alors que le premier processeur Exynos 7 Octa gravé en 14 nanomètres n’est pas encore disponible dans le commerce, voilà que Samsung évoque déjà ses futures puces gravées en 10 nanomètres. Sachant que la gravure en 14 nm promet 20% de performances en plus et une économie d’énergie comprise entre 30 et 35%, la prochaine génération gravée en 10 nm devrait apporter encore plus de puissance ainsi qu’une meilleure autonomie.

Comme l’a déclaré Kinam Kim, président de Samsung Electronics Semiconductor, la gravure FinFET en 10 nanomètres va représenter une avancée majeure dans l’internet des objets. Ce nouveau processus de fabrication va permettre de concevoir des processeurs toujours plus petits et encore plus économes en énergie. Parfait pour les smartwatches et autres objets connectés dont la taille limite la capacité de la batterie.

Bien que cela n’ait pas été explicitement évoqué par Kim Ki-nam, on imagine bien que Samsung ne passera pas à côté de l’opportunité d’utiliser la gravure finFET en 10 nanomètres pour les puces mobiles de ses smartphones. Un progrès qu’on ne verra sans doute pas sur le marché avant 2016 ou 2017 mais qui arrivera tôt ou tard.

On remarque que la gravure en 10 nanomètres ne concerne pas que les futurs processeurs de la firme puisque celle-ci sera également utilisée sur la mémoire DRAM et NAND flash. On notera d’ailleurs que Samsung fournira également la RAM DDR4 du LG G4 et du prochain iPhone.

Via

Réagissez à cet article !
  • Flo974 (#fanboy)

    Samsung calme toi, laisse un peu de souffle a la concurrence!

    • WalterBlack

      Toi niveau souffle heureusement tu peux respirer par le nez quand ta bouche est occupée avec le ceo de samsung.

      • Guest

        ça me rappelle un mauvais film (un nanard) avec un dialogue bien cru à un moment :
        « En ce moment je parierais que tu t’imagines déjà que tu s(u)ces ma b(i)te au rythme des coups de fouet de mes co(u)illes sur ta gu(e)ule » ^^

      • Flo974 (#fanboy)

        Tu es d’une vulgarité… surtout que le CEO de Samsung a 73 ans.

        • Ombilicus

          :)

    • pheuzy

      je vois le future de Samsung dans les puces electronique puis qu’ils sont entrain de perdre leur place de leader sur le marché des smartphones. ils sont malin eh

      • Flo974 (#fanboy)

        Tu y vas un peu fort…

      • Bob

        La part du marché mondiale, Samsung détient quand même plus de 34 %
        Alors qu’Apple a environ 16 %

        Donc, je ne pense pas que la première place du leader ne tombera pas de si tôt.

  • R-Type

    Wouaaaaaaaaa 10nm quand-même

    • Dimitri Ferrand

      Pourtant on dit plus c’est gros mieux c’est

      ——> je connais la sortie

      • psgced

        Mais on dit aussi que vaut mieux en avoir un petit qui fonctionne bien qu’un gros qui fonctionne moins bien .. de processeur ;)

  • Teddy

    Evolution logique dans le secteur… :)

    • Provoc

      Tellement logique, que seulement 2 y arrive sur l’ensemble des fondeurs…

      • Samsara

        Beaucoup pensent qu’avec la loi de Moore il suffit d’attendre pour que ça se fasse tout seul…

        • Technology

          Sauf que si tout le mode pense ça, ça va coincer à un moment ^^

      • Teddy

        Encore faut-il avoir les moyens de faire de telles mises à jours dans les usines… Oui c’est une évolution logique ! A une époque on gravait en 100 nanomètres, et on « affine » la gravure avec le temps selon les moyens techniques ! Ce n’est pas comme si on venait d’inventer la gravure… -_-
        Un jour on sera aussi en dessous de 10 et ce sera encore une évolution logique ! Vu les avantages de telles finesses, c’est logique qu’ils continuent à faire taffer des ingénieurs pour arriver à ce stade.

        • Provoc

           » Ce n’est pas comme si on venait d’inventer la gravure »

          Mais si, justement.
          Les procédures de gravures ont bien évolué avec les années. Il a fallu inventer de nouveau procédé, de nouveaux outils et non pas se contenter de l’amélioration de précision des outils existants. Sinon dans ce cas tous les plus grands seraient déjà arrivés au 14nm…
          En 30 ans, de nombreuses fois, on a annoncé qu’on avait atteint la limite physique de gravure. Et à chaque fois, les fondeurs, on reprit les procédés à zéro pour dépasser cette limite théorique.

          Dire que c’est une évolution logique de graver plus finement revient à dire qu’il n’y a aucun mérite à amélioré un CPU/GPU qui finalement ne se base que sur des transistors dont le nombre a été grandement augmenté…

          • Teddy

            …sur la base que la gravure existe déjà… -_-
            C’est juste histoire de me contredire ou quoi ? Pourtant je vois souvent tes coms, je sais que tu n’es pas quelqu’un de bête.
            Je ne dis pas qu’il n’y a pas de mérite, une telle précision de gravure m’impressionne perso. Mais dans le sens qu’on miniaturise de plus en plus les composants pour des objets de plus en plus fins, et qu’en plus un processeur plus finement gravé apporte des avantages que nous connaissons déjà, c’est tout à fait logique que ce secteur évolue au plus que possible et ne stagne pas.

          • Provoc

             » la gravure existe déjà.. »
            Oui, et le transistor aussi ;-)

            Loin de moi l’idée de vouloir te contredire.
            Mais c’est un apriori que l’on rencontre bien trop souvent.
            Beaucoup « banalise » la finesse de gravure et son ébahie par des fonctions banales.
            Là, où je ne suis pas d’accord avec toi, c’est que ce n’est pas « juste » une continuité d’amélioration d’un travail de précision, comme on le ferait avec une imprimante, une montre ou autre.
            Non, là on côtoie les atomes, pour rappel seulement environ 150 atomes entrent chaque transistor en 14 nm.
            Et quand on s’approche autant de la mécanique quantique, rien n’est acquis, écrit, logique ou découvert. On a finalement une vision à très court terme.
            C’est en cela que la finesse de gravure est un prodige bien supérieur à bien des améliorations technologiques.
            Amélioration qui sont bien souvent d’ailleurs en attente de ces avancés en finesse de gravure, pour se permettre, elle-même d’avancer.

          • Teddy

            Et tu n’as pas tord, mais la prouesse que c’est d’exclu pas le fait qu’on évolue dans un sens logique, quant bien même il faille un grand coup de magie pour y arriver. Ce sont les limites qui sont toujours repoussées.

          • Teddy

            « Samsung déclare pouvoir produire des processeurs en 5 nanomètres sans difficultés » un nouvel article sur le site. J’ai pensé à toi

  • Andrea

    En parlant de proc’, quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi sur Android, pour avoir de haute perf’, les proco HDG sont blindé de coeur et ont de très haute fréquence alors que sur PC voir même sur iPhone, les processeurs ont des perf’ égale, voir même plus élever avec de simple dualcore à fréquence plus basse..

    Je sais que sur PC, c’est par rapport à l’architecture x86 beaucoup plus performante que l’ARM mais sur iPhone je vois pas..

    • Plumplum

      Il n’y a pas que les coeurs…il y a aussi le nombre de transistors…
      Les puces Apple ont beau être dualcore, elles sont aussi, voire plus grosses (si on compte la partie radio séparée chez Apple) que celles qui équipent les appareils haut de gamme Android

      La quantité de transistors permet par exemple de traiter 6 instructions par cycle d’horloge (fréquence plus haute=plus de cycle d’horloge par seconde) sur une puce A7 ou A8 là où des coeurs Krait 450 (Snapdragon 805) ou Cortex A15/A17 en traitent 3.
      Basiquement, 1.4Ghz x 6, c’est assez peu différents de 2.7Ghz x 3…(c’est pas spécialement exact ce que je dis, c’est pour essayer d’expliquer la chose…mais il y a plein de choses qui se greffent encore là-dessus, longueur du pipeline, cache, échanges avec la ram…)

      Ce sont juste des choix techniques différents qui ont leurs avantages et leurs inconvénients

      • Andrea

        Merci pour cette explication clair et net :)
        Mais du coup ma question ultime c’est : pourquoi Qualcomm ou Samsung ne multiplie pas le nombre de transitor au lieux de multiplier les coeurs et la fréquence ? En reprenant ton exemple, par exemple, un processeur Quadcore à 2GHz comme un S800 par exemple permettrais d’avoir des performance bien supérieur à n’importe quel autre processeur en multipliant ses transitor au lieux de monter la fréquence ou modifié les cœurs, la taille des semi-conducteurs etc.. ?

        • Technology

          L’augmentation du nombre de coeurs permet par exemple de pouvoir mieux utiliser la puissance utile. Je m’explique . Sur un mono core, il tournera tout le temps quelque soit la tâche légère ou lourde qu’il doit réaliser. Sur un quadcore , tu peux en faire tourner un, deux , trois ou 4 simultanément. ça permet de faire des économies d’énergie je pense. Il y a d’autres avantages.

          • Andrea

            D’accord, bon bah en tout cas merci beaucoup pour vos réponses complète les gars, c’est super sympa de votre part de prendre le temps d’expliquer ;)

        • Plumplum

          Il y a une part de marketing là-dedans.
          Il y a aussi des raisons techniques liées…Technology t’expliquait dans son post, une raison énergétique.
          Il y a également une raison liée à l’OS et aux coûts de fabrications.

          En multipliant les coeurs, tu parvient à obtenir une puissance multithreadée plus importante avec moins de transistors.
          Typiquement un Snapdragon S801 va offrir une puissance multithreadée plus importante que Apple A8 pour un coût moindre…A8 l’emportera largement niveau puissance monthreadée.
          Cette puissance est intéressante sur les OS modernes multitâches…on vois d’ailleurs qu’Apple à rajouter un copro « M7 puis M8 » sur ses Dualcores…ainsi qu’un 3ème coeur sur A8X, iOS se complexifie, cela devient nécessaire

          Le rapport performance/coût sur ce point c’est l’octocore mt6752…puce pas chère et qui offre une puissance multithreadée très importante

          • Provoc

            C’est bien de rappeler qu’effectivement, on est plus sur un 3core VS 4core technologiquement parlant. Nvidia étant le seul vrai 2 core.
            De plus, même si Apple et Nvidia ont pris un chemin différent, la base même de l’architecture ARM reste la multiplication des core pour en augmenter la puissance. Les plus puissants des CPU ARM étant équipés de 32 voire même de 64 core.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !