Samsung affirme que le multi-touch d’Android n’est pas aussi bon que celui d’iOS

Date de dernière mise à jour : le 11 octobre 2016 à 15 h 37 min

Samsung affirme que le multi-touch d'Android n'est pas aussi bon que celui d'iOS


Juste au moment où l’on pensait que la tension retombait un peu en ce qui concerne les brevets, Samsung et Apple se trouvent encore une fois en désaccord. Pour sa défense, Samsung met en cause la qualité du multi-touch sur Android.

Non, la guerre des brevets est loin d’être terminée. C’est maintenant aux Pays-Bas que Samsung et Apple s’affrontent. Cette fois, c’est sur le modèle tactile du multi-touch que les deux constructeurs s’affrontent. Selon Apple, Samsung aurait pris les fonctionnalités d’iOS afin de les réutiliser sur ses propres appareils. Samsung est bien sûr en désaccord total et fait une déclaration qui va faire grincer des dents les utilisateurs Android.

Il faut dire que la déclaration a de quoi surprendre. Samsung affirme que le multi-touch d’Android n’est tout simplement pas aussi bon que celui d’iOS. L’avocat de Samsung évoque le fait que la solution Android est plus « hiérarchique », ce qui la rend plus difficile à utiliser pour les développeurs. La solution Apple travaillerait au niveau de l’OS lui même quand Android travaillerait au niveau des applications elles-mêmes.

Le fait que Samsung pense qu’Android est inférieur sur ce point devrait flatter Apple, mais ce n’est pas vraiment le cas. Pour se défendre, Samsung met en avant qu’Apple n’est pas l’inventeur de cette technologie donnant deux exemples de technologies similaires bien avant l’utilisation qu’en font aujourd’hui les deux concurrents. La première est « DiamondTouch » qui permettait d’utiliser le multi-touch sur une table et la seconde est un synthétiseur logiciel permettant d’utiliser des commandes tactiles sur un clavier sans avoir à appuyer sur les touches.

Apple n’est pas d’accord avec la solution « DiamondTouch » dans la mesure où celle-ci était destinée à plusieurs utilisateurs et non un seul comme c’est le cas sur ses terminaux. Même chose pour le synthétiseur logiciel qui n’était pas destiné à un écran tactile.

Encore un procès de brevets entre Samsung et Apple qui ressemble de plus en plus à une chamaillerie de cours d’école, même si les enjeux sont importants, Apple demandant l’interdiction des produits en Europe et Samsung ayant son plus grand centre de distribution situé aux Pays-Bas. Si vous voulez connaître l’issu de ce procès, rendez-vous le 24 octobre prochain, date à laquelle le verdict devrait être rendu.

Et pour patienter, n’hésitez pas à nous suivre sur nos pages Facebook, Google+ et Twitter.

Réagissez à cet article !
  • David

    “chamaillerie de cours d’école” à plus d’1 milliard de dollar…..

  • ksncbx

    perso j en ai reelement marre, on vas tous finir par etre obligés d avoir des iphones si ca continue comme ca !!!!

  • Eric

    > Même chose pour le synthétiseur logiciel qui n’était pas destiné à un écran tactile.

    .. Même chose pour le multitouch d’IOS qui n’est pas destiné à un terminal Android ..

    Un jour, quelqu’un aura assez de cran pour invalider tous les brevets tirant la technologie vers le bas.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone : Apple attire de plus en plus d’utilisateurs d’Android

Apple a le vente en poupe ! La firme de Cupertino a réussi à convertir davantage d’utilisateurs d’Android pendant le dernier trimestre que lors de l’année écoulée. Qu’est ce qui explique le succès des smartphone d’Apple chez les possesseurs d’un terminal Android ?

iPhone 8 : son design final s’illustre dans une série de nouveaux rendus

L’iPhone 8 sera sans l’ombre d’un doute armé d’un design borderless des plus séduisants. On peut le voir au travers de ces nouveaux rendus qui donnent un aperçu du design final de l’appareil et qui laissent entrevoir un flagship équipé d’un sublime écran de 5,8 pouces et de courbes arrondies ultra sexy. Un beau joujou !

Apple dépense des millions pour soudoyer Donald Trump

Depuis l’élection de Donald Trump, les entreprises de la Silicon Valley dépensent des millions de dollars en lobbying. Au précédent trimestre Apple a ainsi dépensé 2,2 millions de dollars pour influencer le gouvernement.

acbf37f34b543d98146d343c68ddc37daaaa