Samsung abaisse ses prévisions de bénéfices de 33% soit 2 milliards d’euros en moins

Ce n’est un secret pour personne : le Galaxy Note 7 est une défaite, peut-être la plus grosse jamais subie par Samsung depuis son arrivée sur le marché des smartphones. Face à cela, l’entreprise s’est vu être obligée d’abaisser ses prévisions de bénéfices de 33%. Ce n’est pas rien, puisque cela représente pas moins de 2 milliards d’euros en moins de bénéfices pour l’entreprise.

Le constructeur coréen avait démarré l’année 2016 flamboyant, fier de ses nouveaux produits qu’étaient les Galaxy S7 et S7 Edge et nous avait même confié être serein quant à la fin de l’année lors de sa présentation officielle du Galaxy Note 7.

Et puis… le drame est survenu. Les Galaxy Note 7 se sont mis à exploser les uns après les autres, un problème qui n’a pas su être endigué par l’immense rappel organisé en France et dans le monde. Il s’est donc vu obligé de cesser les frais et se retirer sagement.

Mais quel impact cette décision aura sur les finances du constructeur ? Un beau trou sur ce qui devait être un carton plein, alors que Samsung Electronics a annoncé baisser ses prévisions de bénéfice opérationnel pour le troisième trimestre de 7 800 milliards de wons (6,30 milliards d’euros) à 5 200 milliards de wons (4,17 milliards d’euros).

Une baisse de 33% donc, qui est à rajouter aux pertes de 17 milliards de dollars estimées pour la fin de la vente du Galaxy Note 7, en prime du processus coûteux de rappel que Samsung a lancé. C’est tout simple : la nouvelle phablette a explosé le budget du constructeur pour absolument rien.

C’est l’une des pires choses qui puissent arriver à n’importe quel constructeur sur ce marché, et il a fallu que cela tombe sur le plus grand d’entre eux. Heureusement, il s’agit d’un des rares qui a les épaules pour le subir, disposant d’un trésor de guerre de plusieurs dizaines de milliards de dollars en cas de coup dur de la sorte.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article