Roaming : c’est enfin officiel, les frais d’itinérance dans l’UE seront abolis dès le 15 juin !

Date de dernière mise à jour : le 7 avril 2017 à 10 h 02 min

La gratuité des frais de roaming vient d’être adopté par le Parlement européen. Ainsi, à partir du 15 juin 2017 plus aucun frais d’itinérance ne vous seront demandés dans les 28 pays membres de l’Union européenne. Ceci est possible grâce à un accord trouvé entre les opérateurs sur les prix de gros des données mobiles.

parlement européen frais itinérance

Voyager dans l’Union européenne et ne plus pouvoir envoyer de messages, appeler ou encore surfer sur internet ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. En effet, le Parlement européen à Strasbourg a adopté une mesure qui va mettre fin aux frais d’itinérance dans l’Union européenne. Une décision qui aura mis 10 ans à être mise en place et validée par le Parlement. Selon la rapporteure du texte pour le Parlement européen Miapetra Kumpula-Natri :

Les Européens ne seront plus en état de choc quand ils recevront leur facture de téléphone. Ils avaient jusqu’à présent l’habitude d’éteindre leur téléphone quand ils passaient une frontière

Roaming : de l’illimité, partout, tout le temps !

Ainsi, cette décision permettra aux citoyens des pays de l’Union européenne d’utiliser leur abonnement téléphonique sans devoir débourser un centime de plus. Ils pourront donc s’envoyer des SMS, appeler et utiliser internet dans un autre pays que celui où ils résident sans engager des frais supplémentaires par rapport à leur abonnement.

Cette décision est rendue possible par la baisse des prix de gros maximum que se facturent les opérateurs. Par conséquent jusqu’à 2022 ces prix ne pourront pas dépasser 3,2 centimes d’euro la minute pour les appels et un centime pour les SMS. Et le prix du giga-octet de données internet sera abaissé à 2,5 euros maximum. Le commissaire en charge du Marché unique numérique, Andrus Ansip explique :

 Il fallait réduire les prix d’itinérance en gros, sinon beaucoup d’opérateurs n’auraient pas pu supprimer les frais d’itinérance sans augmenter leurs tarifs

Il ajoute aussi que cette mesure aura un impact positif direct sur la vie de millions d’Européens. Depuis 2007, les frais d’itinérance dans l’Union européenne ont été diminués de 90 %. Mais cette décision pourrait aussi avoir comme conséquence d’augmenter le prix des forfaits. 

Réagissez à cet article !
  • Jérémie

    C’est un peu très beaucoup léger comme compte rendu !
    Attention, il est prévu des garde-fous dont personne ne connaît réellement les termes !
    De ce que j’ai compris, la consommation à l’étranger ne devra pas excéder la consommation dans le pays d’origine, il y aura un quota dépendant du prix initial de l’abonnement et qui augmentera chaque année et peut-être d’autres encore !
    Alors il ne faut pas crier victoire trop vite !

    • Insomnia

      oui pour faire simple :

      J’ai B&You je paie 25€ je devrais avoir 5Go.
      Les belges paient autant voir plus pour 1,5Go, ils auront le droit qu’a 1,5Go pas plus.
      C’est pour éviter qu’un belge prenne un forfait en France par exemple et il aurait plus de Go…
      Sont malin les opérateurs, je comprends pas qu’au lieu de proposer ce genre de chose, ils n’aient proposé d’offrir les mêmes offres sur tous les pays Européens….le loobing a de beau j our devant lui

      • Jérémie

        Je suis frontalier et essaie de me renseigner. Plus je lis de choses à ce sujet, plus je me rends compte qu’il va y avoir des restrictions. Par exemple, je travaille à l’étranger mais habite en France. Apparemment, je devrai prendre un abonnement dans le pays dans lequel je travaille. Quant à la voix, si j’ai bien compris, elle sera comprise pour les appels du pays étranger vers le pays national mais pas du pays national vers le pays étranger (mais ça, ça me surprend quand même)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Futur smartphone phare d’Apple, l’iPhone 8 fait à son tour beaucoup parler de lui sur internet. Principale raison ? La fuite d’une vidéo d’une maquette, de nouvelles photos et d’un schéma dévoilant le design de l’appareil et apportant en parallèle de potentielles précisions sur ses dimensions.

En cours de développement depuis seulement 6 mois selon les dires, le Galaxy S9 aurait déjà droit à une première éloge. Et pas des moindres puisque le futur né de Samsung ce serait déjà vu attribuer le nom de code “Star”. Oui, rien que ça !

696c4a483a71347790dd3c08bcec1f42oooooooooooooooo