Roaming : la fin des frais d’itinérance pourrait augmenter les prix des forfaits

Maj. le 22 mars 2018 à 10 h 24 min

Alors que le vote de la Commission Européenne sur la fin des frais d’itinérance (ou roaming) commence à être mis en application, le PDG d’Orange Stéphane Richard semble dire qu’il s’agit-là d’une voie par laquelle les prix des forfaits augmenteraient.

fin roaming europe 2017 reduit

La Commission Européenne a voté en juin 2015 la fin des frais d’itinérance (ou roaming si vous préférez les anglicismes) dans l’Union Européenne, et les opérateurs ne pourront ainsi plus ajouter de hors-forfait pour des communications en Europe à compter de 2017.

La première partie de cette décision a été vue en ce début de mai, puisque les frais d’itinérance ont déjà été réduits cette année marquant le début de l’application de cette loi. Tous s’y sont appliqués, notamment Bouygues Telecom qui aura présenté cette nouvelle comme un geste commercial auprès de ses abonnés.

Une mesure qui ne serait toutefois pas tant sociale qu’économique, comme nous le rappelle tristement l’interview du PDG d’Orange Stéphane Richard au micro de France Inter, interrogé sur le sujet à l’occasion de son passage.

Pressé par la journaliste Léa Salamé sur la question, celui-ci met en avant que « ce qu’on voit aujourd’hui, c’est que quand on baisse les tarifs du roaming, les gens consomment beaucoup plus. Parce que la première chose que vous faites quand vous passez la frontière, c’est couper votre Internet mobile. »

Ainsi, il conclut que « cela ne rapporte aucun revenu aux opérateurs parce que les gens ne s’en servent pas » et souligne que les opérateurs français n’ont « pas été bons sur ce coup-là » incluant aussi l’opérateur mobile Free qui pourtant proposait déjà l’itinérance sans frais en Europe.

Stéphane Richard appelle donc cela « un bon calcul économique« . Et effectivement… Quand on y pense, cette décision pourrait avoir une dimension bien plus économique que sociale, puisqu’elle permet d’ouvrir de nouvelles voies de croissances pour les télécoms.

Il faut savoir que ces taxes concernaient bien plus les professionnels, qui en voyage d’affaires se souciaient très peu de ces frais puisqu’ils sont payés par leur entreprise. Avec cette nouvelle dynamique, les réseaux peuvent ainsi mettre en avant de nouveaux forfaits dédiés à ce type d’utilisation pour les consommateurs lambda et justifier une augmentation des prix.

Alors que Stéphane Richard déclare qu’Orange « joue le jeu à fond » et « a mis en place des forfaits pour permettre aux gens de profiter de ces baisses« , on craint que le message sous-entendu ne soit pas tant populiste que purement et simplement commercial.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !