Twitter bloque les comptes des moins de 16 ans

Le RGPD fait des victimes sur Twitter. Le réseau social a bloqué les comptes tenus par les utilisateurs de moins de 16 ans, qui ne peuvent pas consentir eux-mêmes à l’utilisation de leurs données personnelles. Leurs parents doivent donner leur accord, remplir un formulaire et fournir des pièces justifiant leur identité ainsi que leurs droits sur l’enfant. Autre conséquence de cette nouvelle politique de Twitter : certains comptes ont perdu des milliers d’abonnés d’un coup. 

stranger things

Le RGPD, le nouveau règlement européen sur la protection des données, est entré en vigueur le 25 mai 2018. Les sites et applications ont dû s’adapter pour se mettre en conformité et c’est d’ailleurs pourquoi vous avez été inondés de messages sur les conditions d’utilisation de Facebook, WhatsApp, Instragram et tous les autres. Twitter a lui aussi fait le nécessaire, mais sans causer quelques dégâts au passage.

Twitter : les comptes des moins de 16 ans bloqués

Le réseau social a tout simplement bloqué les comptes des utilisateurs de moins de 16 ans. Les adolescents qui ont renseigné leur date de naissance sur leur profil et qui n’ont pas l’âge minimum requis ne peuvent ainsi plus se connecter au réseau social avec leur compte. S’appuyant sur les textes du RGPD, Twitter estime qu’ils sont trop jeunes pour consentir eux-mêmes au traitement de leurs données personnelles.

Les utilisateurs concernés doivent alors obtenir l’autorisation d’un parent ou représentant légal pour retrouver l’accès à leur compte. Il faut alors que l’adulte concerné remplisse un formulaire et fournisse des documents officiels : une pièce d’identité et un certificat de naissance (ou autre document prouvant la relation légale entre l’adulte et l’enfant). Par contre, si vous n’avez pas indiqué votre date de naissance ou en avez rentré une fausse, aucun problème : Twitter ne demande pas de preuves.

Effet secondaire de tous ces comptes bloqués, de nombreux influenceurs comme on les appelle ont perdu des abonnés, parfois des milliers d’un coup. C’est par exemple le cas de Julien Chièze, dommage collatéral de cette nouvelle politique. En une nuit, il explique avoir perdu 12 000 abonnés. Twitter y est allé fort, mais devrait éviter les ennuis. 12 000 personnes ont déjà porté plainte contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft dans le cadre du RGPD.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram : pourquoi certains font croire qu’ils sont morts

Sur Instagram, c’est devenu une mode depuis quelques mois : certains utilisateurs simulent leur mort et demandent à d’autres de publier des messages de condoléances ou de soutien sur leur profil. Une tendance qui est devenue un meme et qui…

Instagram va permettre de taguer vos amis dans les vidéos

Instagram est en train de tester le tag de personnes dans les vidéos, à la manière de ce qu’il est possible de faire sur Facebook. Pour l’instant, les vidéos dans lesquelles les utilisateurs sont tagués n’apparaissent pas sur leur profil…