Retour à 3 opérateurs : Orange, Bouygues, SFR et Free feraient mieux d’innover selon l’Agence du Numérique

Maj. le 3 juillet 2018 à 17 h 25 min

L’hypothèse d’un retour à 3 opérateurs se fait plus insistante au premier semestre 2018. Bouygues et SFR ont admis être entrés en négociations, alors que Free souhaite s’allier à Orange. Si certains sont favorables à une consolidation des télécoms, ce n’est pas le cas du Directeur de l’Agence Numérique. Selon lui, les opérateurs feraient mieux d’innover.

retour 3 operateurs innovation

Depuis le mois d’avril 2018, les rumeurs d’un retour à trois opérateurs se font de plus en plus insistantes. Orange, SFR, Bouygues et Free semblent être d’accord pour une consolidation du marché. Stéphane Richard, PDG d’Orange, est sans doute le plus convaincu de tous. Dans une interview accordée au Monde, il a estimé qu’un retour à trois opérateurs était nécessaire pour les investissements à venir. Il a ajouté que les « promotions ridicules, à des prix qui n’ont aucun sens » ne favorisaient pas une amélioration du réseau.

Orange et Free sont donc entrés en négociations pour que le second entre au capital du premier. Echec. Les discussions entre Bouygues et SFR (le premier souhaitant racheter le second) n’ont pas abouti non plus. Mais la volonté des acteurs du marché de revenir à un marché à trois semble forte. Un choix stratégique soutenu par Sébastien Soriano, président de l’Autorité de régulation des télécoms, pourtant opposé à cette idée il y a quelques mois. Un avis qui n’est pas partagé par Antoine Darodes, directeur de l’Agence du Numérique.

Orange, Free, SFR, Bouygues : « le vrai sujet c’est l’innovation »

Jusqu’à maintenant plutôt discret, le directeur de l’Agence du Numérique, Antoine Darodes, s’est exprimé auprès de nos confrères d’Univers Freebox au sujet d’un éventuel retour à trois opérateurs. Contrairement à la majorité des acteurs du marché, il n’y est absolument pas favorable. Il estime même que « cela crée une instabilité permanente du marché qui détourne les opérateurs de l’objectif de se différencier par l’innovation » alors « qu’il n’y a que comme cela qu’ils vont pouvoir survivre ».

Le directeur de l’Agence du Numérique déplore que « le seul but des opérateurs depuis plusieurs mois ou plusieurs années est de se préparer à une consolidation ». Et de conclure :

Ce n’est pas juste une question de fusion et d’agrégation de parcs de clientèle, le sujet n’est plus là à mon avis. Le vrai sujet c’est l’innovation sur l’interface entre l’accès et les services, il serait temps que les opérateurs se concentrent dessus.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : Orange fou de rage à cause d’une publicité trompeuse

Orange a menacé Free de porter plainte suite à une de ses campagnes de mailing communiquant des informations trompeuses au sujet du dégroupage des lignes fixes selon l’opérateur historique. Free a dû rectifier le tir deux fois, au risque d’être…