Pour ressembler à ses selfies, elle dépense 3500 euros en chirurgie !

Maj. le 29 mars 2017 à 23 h 01 min

Les selfies, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! Voilà qui n’est certainement pas la devise de cette ancienne mannequin britannique du nom de Lucy O’Grady aujourd’hui âgée de 42 ans et qui, en plus d’être accro aux selfies est tout aussi accro à l’image d’elle même que les photos qu’elle prend chaque jour lui renvoie, au point de ne plus accepter sa propre image. Sans doute la raison pour laquelle, elle est allée dépenser 3500 euros pour ressembler à une retouche Photoshop.

selfie chirurgie
Lucy O’Grady après les opérations.

Accro aux selfies, elle dépense 3500€ en botox et chirurgie esthétique

Si les selfies peuvent être mortels, les accidents survenus ces dernières années un peu partout dans le monde et notamment en Inde sont loin d’être leur seule conséquence. Ils n’en restent pas moins tendance, à tel point que désormais, les constructeurs proposent de caméras de 8 ou 16 mégapixels à l’avant de leurs smartphones, le tout accompagné d’un mode Beauté destiné à gommer les imperfections du visage.

Il ne sont d’ailleurs pas les seuls car on trouve une foule d’applications dédiées dans le Google Play Store. Il en existe notamment une du nom de Beauty Plus et c’est justement celle qu’utilise Lucy O’Grady comme le rapporte le Mirror UK. Une application qui propose non seulement des filtres automatiques mais également des options pour faire disparaître les boutons, rougeurs et autres imperfections, à tel point que la photo finale n’a plus rien de naturel.

 

Un jour, en se regardant dans le miroir, Lucy O’Grady ne s’est plus reconnue. Elle ne supportait plus cette image tellement aux antipodes de celle que lui renvoyait ses selfies. Alors elle a pris une grande décision, elle allait tout faire pour ressembler à ses selfies. Et c’est ainsi qu’elle a dépensé la somme de 3500 euros en quelques mois, d’abord avec des injections de botox, ensuite en interventions chirurgicales.

selfie
Lucy au naturel.

Après s’être fait refaire le nez en décembre dernier ainsi que les lignes de froncement de sourcils, Lucy O’Grady envisage désormais de se faire faire un lifting du cou et admet être en quête perpétuelle de l’image parfaite que lui renvoient ses selfies. En juin dernier, un étude avait révélé que faire trop de selfies était le signe d’un déséquilibre mental.

En 2015, les selfies ont fait plus de morts que les requins

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…