Réseau mobile : Manuel Valls veut en finir avec les zones blanches d’ici fin 2016 !

Aujourd’hui Manuel Valls était présent à Laon, préfecture de l’Aisne, pour réunir comité interministériel sur la ruralité. Le Premier Ministre a, à cette occasion, fait plusieurs promesses, dont une qui pourrait bien vous intéresser. Il a promis que d’ici fin 2016, ce serait la fin des zones blanches dans le mobile.

manuel valls finir zones blanches

Les zones blanches, ça vous dit quelque chose ? Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce sont toutes ces zones géographiques où vous ne parvenez pas à capter votre réseau mobile. Et dans les campagnes, ces zones sont très nombreuses. Raisons de cette non couverture ? Les investissements seraient trop lourds pour les opérateurs par rapport au nombre d’utilisateurs présents dans cette zone.

Toutes les zones blanches doivent avoir disparu dans dix-huit mois. Mais je souhaite qu’on aille au-delà de ce qui était prévu en inscrivant dans la loi l’obligation pour tous les opérateurs de donner accès dans ce même délai, pas seulement à la 2G, mais aussi à la 3G. – Manuel Valls, Premier Ministre –

Oui mais voilà, le Premier Ministre, Manuel Valls, ne voit pas les choses de cet oeil et compte bien remédier à ce problème. Aurait-il eu des problèmes de réseau sur les routes de campagne rejoignant la ville de Laon ?

Rien n’est mois sûr. Notre Premier Ministre a en tout cas affirmé qu’il souhaitait en finir avec ces zones blanches. Et pas seulement en 2G, mais aussi en 3G. Les opérateurs ont donc du pain sur la planche.

Dans les campagnes, il est souvent impossible d’utiliser son téléphone portable à l’intérieur des maisons. Il faut que tous les opérateurs s’engagent à mettre à disposition des solutions, pour un coût modique. – Manuel Valls, Premier Ministre –

Et pour y parvenir, Manuel Valls propose de créer une loi obligeant les opérateurs à fournir cet accès au réseau. Et comme les investissements sont lourds, le Premier Ministre prévient les opérateurs : pas question que le coût de cette mise aux normes ait un impact sur la facture des abonnés. Le message est clair, avant de penser à la 4G ou la 5G, il faudra d’abord offrir une 3G digne de ce nom à tous.

Via

Réagissez à cet article !
  • lYl

    Enfin une prise de position politique en faveur des campagnes peu couvertes !

    Maintenant, reste à voir si les opérateurs vont suivre ses directives.

  • zemikfr

    il y a des coins en région parisienne ou t’a même pas la 3G !

    • lYl

      Et il y a des coins en campagne où on a même pas de réseau et ni internet à plus de 256kbits.

      • Thomas

        Si ! Mais par satelite.. Avec un forfait très cher (40 euros pour 10 go d’internet puis débit réduit a du 256kbits). A mon avis, la solution c’est l’impantation d’antennes 4g (ou du moins 3g) partout en france, ce qui coute moins cher que la fibre et de faire baisser le prix des forfait clé 3g ou democratiser internet par satellite

    • trollinlove

      pas de chance,moi à Fresne la 4g passe nickel,même avec les murs en bétons et les portes blindés ;

      • Enzo Ouaki

        Tu a des portes blindés chez toi ?

  • olivier

    Racolage électoral c’est tout

    • Insomnia

      Oui tout à fait promesse qui ne sera jamais tenue, il promet pour 2017…..il se présentera c’est certains

  • Athena223

    Effectivement si il est venu de Paris en train, il a du avoir un grand moment de solitude, la moitié du trajet n’a pas de couverture réseau .

    • Insomnia

      Tu mélange, les antennes des opérateurs ne peuvent pas fournir assez rapidement une connexion stable, téléphonique et internet car elles ne sont pas faite pour ça….
      La SNCF à décidée de faire le nécessaire pour offrir une connexion stable à tous ces clients prochainement…

  • Blayaux

    Valls c’est 1 grande g****. Il s’imagine que chaque fois qu’il va dire « il faut faire », que les gens vont « exécuter » !!! Après l’idée reste quand même bonne. C’est assez désolant de savoir que seule les grandes villes sont bien déservies en 3G et 4G. Mais dans la vie il n’y a pas que les villes et les grandes villes. La France c’est aussi le monde rural et tous les patelins qui devraient également être desservi en 3G ou en ADSL

    • Thomas

      Valls comme tout les autres a l heure actuel hein ^^

  • Athena223

    Globalement le département est assez bien desservie en 4G /3G, en tout cas bien mieux que d’autres.
    Cette politique du  » on veut de la 3G partout  » avant la 4G ou 5G ( doucement on va commencer par la 4G+) , c’est contre productif , car si les opérateurs sont dans l’obligation d’investir sans compensation, les fréquences 4G / 4G+ vont pas se vendre aux prix fort …

    • trollinlove

      Ce qui est aussi stupide c’est de vouloir instaurer de la 3g dans des zones blanches,celle-ci étant aussi très mal desservies par internet ,un déploiement 4g 4g+,permettrait de combler les deux lacunes.

      • Athena223

        L’un comme l’autre nécessite un réseau câble , je voudrais bien voir la tête des écologistes quand ils vont faire des tranchés dans les champs et forets pour tiré des ligne .
        Et c’est vrai que quitte a faire de la 3G autant faire un réseau fibré et de la 4G/4G+ , l’un étant dépendant de l’autre.

        • Streamer

          C’est ce qui se passe avec les plans numérique qui veulent une France fibré (Jusqu’à tous nos NRA) d’ici 2020-25
          Le développement 4Gxx va forcément se généraliser avec.

  • fred

    Si manu s’en mêle on est sauvé les mecs.

    • trollinlove

      sur,il en a des rorognés le gars,enfin d’un autre côté,pas besoin de loi pour cela,suffit juste de bien faire comprendre aux opérateurs que l’on peut facilement vendre quelques licences supplémentaires pour l’exploitations des fréquences et les antennes vont pousser comme des champignons !

  • Jonathan Simon

    peut-etre que l’on parlera enfin de couverture du territoire et non de la population alors…

  • Et la fibre dans tout ça ?

    • trollinlove

      C’est fini la fibre Fleur Pellerin vas l’interdire car elle contribue au téléchargement illégal !

      • Streamer

        MDR ^^

        Blague à part Delurk, la fibre coûte plus cher qu’une antenne relais et rapporte moins aux opérateurs.

        Elle se développe donc mais plus lentement qu’une génération mobile et de manière très ciblé/progressive.

        Mais elle se développe………. d’ailleurs il y a plein de recherche sur la fibre en elle-même et un peu comme le cuivre qui n’en finit plus de monter en débit, la fibre en à sous le capot et n’aura rien à envier à la 4G ou même 5G a terme.

        Après la norme des 1G actuel, elle poussera à 10 puis 100G et d’ici une décennie elle tapera peut-être le Térabit/s jusqu’a la box xD

        Enfaite les recherches concerne surtout les liaisons transatlantique ou de serveur serveur, mais il y aura forcément une répercussion sur les réseaux avant juste box.

  • Fabien Rambaud

    Tout à fait d’accord et il faudrait aussi dire à SFR que ça ne sert à rien de passer leur émetteur en 4G et de réduire la qualité du réseau téléphonie mobile, j’ai eu le cas chez moi il y a 1 an et j’ai changer d’opérateur et tout fonctionne nickel, malgré que le réseau Free n’est pas encore complètement développé la qualité du service est au moins là !!

  • Insomnia

    Les politiques ils l’ouvrent avant de vérifier si c’est possible de couvrir les zones blanches en si peu de temps, déjà qu’en zone dense ils ont du mal à installer leurs antennes avec toutes les autorisations qu’il faut et les travaux à effectuer…le tout en 18 mois j’ai bien rigolé, une loi ?? Tu parle quand l’administration permettra de réduire les temps administratifs alors oui il pourra sortir une loi obligeant les opérateurs à couvrir les zones blanches….

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?